Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2021

Quelle ration ménagère pour un chien atteint de pancréatite ?

  1. L'alimentation des animaux domestiques >
  2. Nourriture pour chien >
  3. Ration ménagère pour chien >
  4. Ration ménagère pour un chien atteint de pancréatite
ration ménagère chien atteint pancréatite

Le pancréas occupe un rôle central dans l’équilibre de l’organisme d’un chien. Ce dernier en a besoin aussi bien pour digérer la nourriture que pour produire des enzymes. Cet organe l’aide, par ailleurs, à créer de l’insuline. Inutile, donc, de préciser que quand un chien est atteint de pancréatites, sa santé est gravement compromise.
L’animal peut heureusement la retrouver avec des médicaments et des remèdes adaptés. À cela s’ajoute un régime alimentaire convenable. En dehors des croquettes et des pâtées, vous pouvez vous tourner vers une ration ménagère pour chien. Explications…

Pancréatite chez les chiens : qu’est-ce que c’est ?

Pancréatite du chien

Quand le pancréas du chien ou du chat s’enflamme, on dit qu’il a la pancréatite ou une insuffisance pancréatique exocrine. Cette pathologie peut entrainer un jaillissement des enzymes dans la cavité abdominale. Une altération du pancréas, des intestins et d’autres composants du système digestif est ainsi inévitable.

La pancréatite chez le meilleur ami de l’homme peut-être :

  • Aiguë : dans ce cas, la survenance de la crise de pancréatite se fait d’une manière soudaine, sans qu’il y ait apparition préalable de la maladie. La propagation de l’inflammation vers les autres organes peut ôter la vie de l’animal ou, du moins, créer d’autres insuffisances.
  • Chronique : L’évolution de la maladie s’est faite lentement, progressivement et, la plupart du temps, sans symptômes. Cette condition peut être liée à une fréquence plus importante de crises aiguës.

Quelle que soit la forme de pancréatite dont souffre votre chien, on recommande de miser sur la nourriture ménagère. Vu son état de santé cependant, quelques changements par rapport à la règle « 1/3 de viande, 1/3 de féculent et 1/3 de légumes » sont nécessaires. Faisons-en un focus.

Aucun légume, fruit, tubercule ou légumineuse

Cela peut être surprenant, car on a tendance à préconiser 1/3 de légume dans l’alimentation ménagère des chiens et chats. Des observations menées ces dernières années mettent, cependant, en cause cette catégorie d’aliment. En effet, les lentilles, les pois, les pois chiches et les petits pois intègrent de plus en plus la composition des petfoods. Il en est de même en ce qui concerne les pommes de terre, les patates douces, les courgettes et les tomates.

L’animal a du mal à digérer ces aliments, son intestin étant celui d’un carnivore par nature. Ces nourritures peuvent provoquer de l’irritation et de l’inflammation pour le système digestif canin. Il n’est, donc, pas étonnant de savoir que l’ail, l’oignon, les pommes de terre et les raisins sont considérés comme toxiques, par le Centre Antipoison Animal de l’École Nationale Vétérinaire et d’autres services similaires.

>>> Lire aussi : Code promo Dog Chef : 30% de remise immédiate

Misez sur la qualité en ce qui concerne les protéines et les graisses animales

En tant que carnivore, votre chien aura besoin d’une ration ménagère contenant des protéines et des graisses animales. Et car son problème pancréatique ne vous permet pas de respecter la proportion de 1/3 de légumes, vous pourrez augmenter celle des produits animaux. Il faut, tout de même, éviter tous les bas-morceaux qui ne peuvent qu’aggraver l’inflammation. C’est le cas notamment :

  • Des carcasses
  • Des têtes
  • Des cous
  • Des cuirs
  • Des becs
  • Des pattes

Il en est de même pour les viandes issues des pays légalement plus laxistes, en ce qui concerne la production des viandes. L’état de votre ami quadrupède peut, en effet, s’aggraver si sa ration ménagère comprend :

  • Des viandes avariées recyclées à la Javel.
  • Des viandes reconstituées via l’association entre graisses et farines animales dont on ne connait pas l’origine.

Pour cette raison, vous ne devez privilégier pour votre chien en traitement que les viandes provenant des abattoirs agréés.

Une limitation des glucides s’impose pour résoudre ces problèmes

La ration ménagère de votre meilleur ami malade ne doit, cependant, pas être constituée exclusivement de graisses et de protéines animales. Elle devra, également, inclure des glucides, mais pas celles des légumineuses et des tubercules. Ces dernières ont, en effet, un taux de digestibilité plus réduit par rapport à celles issues des céréales.

Le riz et le maïs ont, ainsi, bel et bien leur place dans l’alimentation d’un chien atteint de pancréatite. Nos amis à 4 pattes ne les tolèrent cependant qu’en petite quantité. Veuillez ne pas dépasser une proportion de 33% de ces aliments dans leur ration ménagère.

  • À noter que le dépassement de cette limite peut compromettre le bon fonctionnement du pancréas du quadrupède sur le long terme. Les risques d’obésité, de diabète et d’infections urinaires chroniques peuvent même devenir plus élevés.
  • Faites cuire ces aliments plus longtemps avant de les donner à manger à votre compagnon.

Pour terminer, vous pourriez ne pas avoir de temps de trouver les ingrédients requis pour la ration ménagère de votre chien malade. Sachez qu’ils peuvent vous être livrés frais par des marques qui font beaucoup de satisfaits et de satisfaites comme Elmut, Dog Chef et Pepette.

Autres conseils : les croquettes ne sont pas à bannir, mais doivent être limitées à une quantité plus faible pendant le délai de traitement. N’hésitez pas à faire un saut chez le véto, en cas de doute.

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2021