Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2022

La ration ménagère pour chien : viande cuite ou crue ?

  1. L'alimentation des animaux domestiques >
  2. Nourriture pour chien >
  3. Ration ménagère pour chien >
  4. Ration ménagère pour chien : viande cuite ou crue ?
viande-cuite-ou-viande-crue

L’alimentation est au cœur des préoccupations du chien. Elle est celle qui lui donne l’énergie nécessaire à ses courses et ses chasses. Mais tous les types d’alimentation ne se valent pas. Les croquettes industrielles, certes appréciées par leur côté pratique, sont des aliments qui sont régulièrement rappelés à l’ordre pour scandales alimentaires, notamment au sujet de leurs viandes. Contamination à la salmonelle, contamination microbienne, niveaux excessivement élevés de vitamine D sont le quotidien des circulaires des aliments secs de certaines marques de pauvre facture. Plus récemment, le scandale du pentobarbital, médicament utilisé pour l’euthanasie, a une nouvelle fois ébranlé le marché agro-alimentaire industriel cette fois-ci outre-Atlantique. Une proportion importante de propriétaires de chiens s’est alors tournée vers l’option « repas maison » pour offrir de meilleurs repas à leurs animaux de compagnie. Mais bien que nourrir votre animal d’ingrédients naturels peut paraître être un jeu d’enfant, cela relève en réalité d’une grande responsabilité. Quelles doses prévoir ? Quel est le meilleur type de viande à privilégier ? La viande est l’aliment important par excellence dans les rations ménagères pour chien. Elle est riche en protéines de haute valeur biologique et apporte des acides aminés indispensables. Mais laquelle choisir et comment la cuisiner ? C’est à cette gamme de questions que nous tenterons de répondre.

La ration ménagère pour chien en bref : atouts et contraintes

La nourriture commerciale a démontré d’importants écueils ces dernières années qui témoignent de failles dans la confection des aliments destinés aux chiens. À cela s’ajoute le recours régulier à des ingrédients comme les sous-produits de viande qui comprennent des parties comme les pieds, les plumes, les têtes, les entrailles ou encore les becs. Il a été prouvé que certains sous-produits allaient jusqu’à inclure de la viande fondue de chiens malades. C’est à ce titre que la ration ménagère émerge comme alternative pertinente.

Les bienfaits

La ration naît d’un mélange de viande, de légumes et de féculents fait maison, ce qui la rend plus propice à pouvoir répondre aux exigences individuelles de chaque chien contrairement aux croquettes qui sont fabriquées en gros en usine. Les bienfaits du menu maison ne s’arrêtent pas là.

  • composition de produits frais : les ingrédients proviennent de sources connues de qualité. Il s’agit de produits frais, souvent issus de l’agriculture biologique.
  • régime riche en viande : la ration contient une quantité importante de protéines animales pour un taux en glucides et en huile amoindri tout en gardant une teneur énergétique optimale. À titre comparatif, il s’agit de l’ordre de 10-15 % en moins par rapport aux croquettes Premium.
  • adaptation individuelle des menus : ici, le chien n’a pas à s’adapter à la diet, car c’est la diet qui s’adapte au chien. En se basant sur les calculs nutritionnels propres à votre animal, l’objectif est de confectionner son repas idéal.
  • espérance de vie rallongée : les nutritionnistes admettent qu’un régime maison maîtrisé peut rallonger de trois ans l’espérance de vie d’un chien en raison de son contenu ultra-sain. La ration peut notamment améliorer la digestion (selles plus solides, moins de diarrhée) ou encore atténuer les symptômes de certaines maladies génétiques.

Les limites

Les principales limites de la ration ménagère sont toutefois dues aux difficultés de mise en place régulière d’un tel système.

  • un processus chronophage : cuisiner prend du temps. Il vous faudra libérer des espaces conséquents dans votre emploi du temps afin de pouvoir vous adonner pleinement à la préparation des repas étant donné que les cuissons peuvent être très longues.
  • des coûts potentiellement élevés : pour les mêmes raisons, la ration ménagère peut coûter cher. Il faudra compter sur le tarif élevé des ingrédients et certains prix prohibitifs de suppléments qui seront à acheter de manière individuelle. L’électricité ou encore les produits impliqués dans la confection des plats seront aussi à comptabiliser dans le budget.
  • des connaissances pointues en cuisine et en nutrition animale : il n’y a tout simplement pas de place pour le hasard et la notion d’essai dans la confection de repas maison. Vous devrez parfaitement connaître les dosages en fonction des types de rations. Il vous faudra aussi savoir adapter les mets selon les situations (chien diabétique, chien stérilisé, etc.) ou encore pour assurer la bonne transition entre diet industrielle et diet maison. Les températures de cuisson devront être, elles aussi, maîtrisées.

La viande dans une ration ménagère pour chien

La viande est l’élément central de la ration, car elle constitue le pivot de l’alimentation canine en général. De plus, elle est la source majoritaire en fer, en Zinc, en Sélénium ainsi qu’en vitamines du complexe B (B3, B6, B12).
Outre la question de la nature de la viande à privilégier, il est également primordial de s’interroger sur les quantités mises en jeu dans la diet maison.
Sachez que toutes les viandes ne sont pas équivalentes sur le plan nutritionnel et que certaines sont plus grasses que d’autres.

Quelles viandes privilégier ?

Parmi les meilleures sources protéinées animales pour une ration, on trouve les viandes maigres comme le blanc de poulet et l’escalope de dinde. Le bœuf peut être donné s’il s’agit toutefois de morceaux allégés. L’autruche peut être une alternative de choix si vous vous renseignez sur la manière de la cuisiner.
Le canard est en revanche une viande plus grasse, tout comme l’agneau (non allégé) dont la graisse est très appréciée pour venir enrichir le contenu de gamelle.
Elle pourra être donnée, mais de manière ponctuelle. Des viandes comme le coquelet ou encore l’oie seront à éviter, car elles sont trop grasses pour l’organisme du chien.
Si vous hésitez ou que vous recherchez des options alternatives, rapprochez-vous de votre vétérinaire ou d’organismes spécialisés comme l’AFFSA pour plus d’astuces et de conseils personnalisés.

Quelles quantités pour une ration ménagère ?

La quantité dépend entièrement de certains facteurs relatifs à votre chien, outre les races : âge, poids, taille, santé globale. En règle générale, il faudra compter entre 12 et 20 grammes de viande par kilogramme de poids corporel canin. Sachez que les quantités peuvent aussi dépendre de la nature de la viande en question.

Comment calculer la ration ménagère pour chien ?

Calcul ration ménagère pour chien

Il faut tout d’abord savoir qu’il est inconcevable de passer outre certains types d’ingrédients lorsque l’on traite de diet animale. De même qu’il y a des règles à suivre. Par exemple, le chien peut manger de la viande cuite ou crue, mais ne pourra consommer qu’une ration qui comprend du poisson cuit sans arrêtes.
L’apport en fibres et certains nutriments essentiels ne pourra se faire sans la présence de fruits et de légumes comme les haricots verts et les carottes. Le riz et les pâtes qui doivent être cuits très longuement, apporteront les glucides nécessaires.
Si la viande choisie ne suffit pas à couvrir les besoins en lipides ou en oméga 3 et 6, il pourra être possible de recourir à de l’huile de saumon en complémentation.
Enfin, étant donné que la ration ne peut couvrir l’ensemble des besoins, il faudra envisager un complément minéralo-vitaminique (CMV) afin d’équilibrer l’apport en vitamines et minéraux.

Toujours de manière générale, le calcul de la ration ménagère d’un chien se fait de la manière suivante :
une ration est censée contenir environ :

  • 1/3 de protéines (viande ou poisson),
  • 1/3 de lipides et de compléments (huiles, légumes) et
  • 1/3 de glucides (riz ou pâtes, notamment pour l’amidon).

Pour calculer correctement votre ration, il faudra déterminer les quantités de protéines que 1 000 kilocalories doivent apporter au chien. Pour cela, il faudra s’en remettre au calcul de son ratio protido-calorique (RPC) . Il est donné en divisant le pourcentage de protéines par la densité énergétique exprimée en Kcal pour 100 g. Le tout est multiplié par 1 000.

Quelles différences noter entre la viande cuite et la viande crue ?

Lorsque l’on parle de différences entre viande cuite et viande crue, il s’agit implicitement de l’effet de la cuisson sur la viande crue.

La digestion

La cuisson lente, autrement dit de quelques minutes seulement à 65 °C en moyenne, n’a pas d’impact sur la digestibilité des protéines provenant de muscles. À l’inverse, lorsqu’il s’agit de viande spongieuse ou fibreuse, le collagène n’est pas assimilé lorsque la viande est consommée crue. Seule la cuisson rend l’assimilation possible.

La taurine

Acide aminé essentiel du chien comme du chat, on la trouve non pas dans les cellules de protéines, mais dans les muscles. En cas de cuisson trop forte, soit à température pression, elle réagit. Il faut alors garantir une quantité de taurine de départ jusqu’à quatre fois plus importante pour être sûr qu’il en reste suffisamment après passage de la cuisson à haute température.

Les vitamines

Hormis la vitamine B12 qui ne couvre pas les besoins en vitamine B à elle seule, la viande ne contient que peu de vitamines primordiales à l’animal. La B12 est cependant détruite, en partie, après longue cuisson.

Les parasites et les bactéries

La cuisson est l’unique manière de mettre un terme au risque bactériologique de la viande ou du poisson dans une ration ménagère. Tout parasite peut être tué à 60 °C à cœur. C’est aussi à cœur, cette fois-ci à -20 °C durant une semaine, que la congélation en vient également à bout.

Cuisiner la viande dans une ration ménagère pour chien

Si vous cuisinez de la viande de gibier ou de cheval, le risque de parasitisme est multiplié. Il vous faudra la congeler durant plusieurs jours avant consommation. S’il s’agit de volaille, vous pouvez également la laver à l’eau froide et la laisser tremper dans de l’eau vinaigrée en cas de doute.
Autrement dit, la cuisson n’est finalement qu’une manière d’assurer la sécurité sanitaire de la viande. Car, non seulement l’animal n’est pas nécessairement plus attiré par une viande crue que cuite, mais il n’est pas non plus recommandé d’un point de vue nutritif de surcuire les viandes sous risque d’en détruire les nutriments et d’en réduire la bonne digestibilité.
L’idéal est de la cuire juste assez pour qu’elle soit plus tendre et qu’elle blanchisse. Vous pourrez alors rajouter les légumes et laisser la viande cuire durant le temps restant à feu doux aux côtés des légumes verts.

Viande hachée ou en morceaux ?

Le choix entre viande hachée et en morceaux est histoire de préférences gustatives. Certains chiens préfèrent l’une ou l’autre, indépendamment de leurs prouesses nutritionnelles. Il faudra faire attention à la composition de la viande déjà hachée, car certaines peuvent être plus grasses que les morceaux de viande frais.
De plus, la viande hachée fraîche présente le désavantage de se conserver moins longtemps. Elle peut toutefois être congelée.

Marques de ration ménagère déjà composées

Il n’est pas extrapoler que de dire que la ration ménagère est un phénomène en pleine expansion depuis ces dernières années. De nouvelles enseignes sont progressivement apparues afin d’offrir des rations prêtes-à-consommer. Parmi elles, on trouve Elmut, Dog Chef et Pepette.

Elmut

Elmut formules

Né en 2017, le traiteur Elmut se lance initialement dans l’industrie agro-alimentaire pour animaux de compagnie afin de ne plus se sentir limité par les offres de croquettes proposées par les grandes surfaces. L’entreprise se décide à instaurer trois recettes différentes destinées aux chiens et aux chats, à la dinde, au bœuf et au poulet. Elmut partage la liste complète de ses viandes et de ses abats dans le but de pouvoir les localiser. La viande est 100 % française, car les animaux utilisés sont nés, élevés et abattus sur le territoire. Tandis que les algues sont bretonnes, les légumes sont en grande majorité françaises, certaines provenant d’autres pays européens. Il faut savoir qu’Elmut a recours à des viandes propres à la consommation humaine. Une remise de bienvenue vous ai offerte en mentionnant ce code promo Elmut lors de l’achat de votre première commande.

Elmut
40% de remise sur votre première commande Elmut, profitez vite de notre offre
VOIR LE CODE

Dog Chef

dog chef

Également fondée en 2017, Dog Chef est une entreprise qui propose cinq recettes pour canidés à base de bœuf, de poulet, de poisson, de canard et de porc. Située à quelques kilomètres de Bruxelles, l’entreprise se montre transparente quant à la provenance des ingrédients qu’elle utilise. Il s’agit de composants naturels et frais destinés à des recettes qui contiennent plus de 50 % de viandes.
Elles sont hypoallergéniques et sans gluten. Qu’il s’agisse des viandes ou des légumes, l’ensemble des ingrédients qui apparaissent dans la composition sont d’origine européenne. Par ailleurs, l’entreprise préfère cuire sa viande jusqu’à ce que le cœur atteigne la température de 90 °C.
Economisez 30% sur votre première commande en mentionnant ce code promo Dog Chef :

dog chef
Offre exclusive : 30% de remise sur votre première commande Dog Chef
VOIR LE CODE

Pepette

Recettes pour chiens pepette

Pepette est une marque française de nourriture canine et féline partagée entre son siège parisien et ses locaux de production à Vitry-en-Artois dans les Hauts-de-France. Elle propose quatre recettes pour chiens et trois recettes pour chats. On y trouve de la viande de poulet, de poisson et de bœuf, de consommation humaine. Les viandes sont garanties origine France.
Quant au poisson, il est pêché en Atlantique Nord-Est, mais conditionné sur le territoire français et certifié MSC. Il n’y a pas de lieu de provenance précis pour les autres ingrédients, mais ils sont tous issus de pays européens.

Pepette
40% de remise sur votre première commande Pepette en insérant ce bon de réduction
VOIR LE CODE

Notre avis sur la viande de la ration ménagère pour chien

La combinaison calcium – phosphore est un duo essentiel et indissociable de l’alimentation du chiot, de l’adulte comme du sénior. Dans les repas maison, les viandes sont les éléments qui apportent un pourcentage important du phosphore utile à l’exploitation du calcium.
Cependant, c’est le calcium qui se trouve être en quantité insuffisante dans la viande. C’est l’un des facteurs expliquant la raison pour laquelle un CMV est indispensable à la confection d’une ration ménagère.
Attention toutefois à la nature de votre CMV, car les compléments utilisés dans la ration diffèrent de ceux utilisés pour un BARF par exemple puisque ce dernier comprend des os.

Partager ce contenu

👉
Pour en savoir plus

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2022