Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2021

Ration ménagère : pourquoi en proposer à son chiot en croissance ?

  1. L'alimentation des animaux domestiques >
  2. Nourriture pour chien >
  3. Ration ménagère pour chien >
  4. Ration ménagère pour chiot en croissance
ration ménagère pour chiot en croissance

Quand un chiot est en croissance, il passe par une des phases les plus sensibles de sa vie. Toute insuffisance d’apports en certains nutriments particuliers peut compromettre le développement de son squelette et de ses tissus. Parmi ceux-ci se trouvent notamment, le calcium, qui contribue pleinement à la construction osseuse. Son assimilation nécessite, aussi, l’ingestion par l’animal d’un apport suffisant en d’autres nutriments, dont les lipides, les protéines, les phosphores et les vitamines D.
Pour l’atteinte de ces apports, on peut miser sur l’alimentation industrielle. La proportion de cette dernière devra tout de même être réduite pour laisser une place plus importante à une ration ménagère pour chien. Nous allons en découvrir les raisons, après un bref rappel des besoins nutritionnels des chiots en croissance.

Chiot en croissance : rappel sur ses besoins nutritionnels

La nourriture tient un rôle de premier plan dans la croissance d’un chiot. Ce dernier ne pourra, ainsi, avoir une ossature bien constituée, des muscles solides et un cerveau puissant sans une bonne alimentation. Cela contribue, par ailleurs, au renforcement de son système immunitaire.

Si jusqu’à 2 mois, le lait maternel suffit généralement pour couvrir tous les besoins en nutriments du chiot, au-delà, il faut penser à lui fournir des éléments solides. Et cela est d’autant plus important entre son 2e et 6e mois – période durant laquelle sa croissance se fait à une plus grande vitesse. Pendant cette période dite « de croissance », son alimentation doit, notamment, permettre de remplir ses besoins en :

  • Énergie : les besoins énergétiques d’un chiot en croissance sont plus importants que ceux d’un chien adulte. Il faut ainsi penser à les remplir avec des aliments de qualité « spécial croissance », auxquels peut s’ajouter une ration à base  d’ingrédients naturels énergétiques.
  • Protéines : sans ces éléments, le chiot ne pourra pas se constituer un excellent système immunitaire. Les protéines contribuent, par ailleurs, à la consolidation des muscles. Vous les trouverez dans les viandes ou les croquettes qui en sont issues.
  • Minéraux : ces nutriments contribuent à la croissance des os. Le calcium et le phosphore sont les plus importants d’entre eux. Si le premier se trouve notamment dans les produits laitiers et les os, le second est surtout inclus dans la viande et les féculents.
  • Vitamines : ces éléments permettront à votre petit compagnon d’avoir de l’énergie et un magnifique pelage. Les aliments qui en contiennent en une proportion importante changent en fonction de leurs types (A, B, C, D, etc.)

Qu’est-ce que la ration ménagère ?

La ration ménagère d’un chien est une alimentation basée sur les recettes trouvées et préparées par son maître. Ce dernier n’aura plus, ainsi, à se soucier de ce qui se trouve dans la gamelle de son toutou. Cela est d’autant plus important à une époque où les fabricants des aliments industriels préfèrent toujours entretenir les floues, concernant la composition de leurs croquettes et autres produits.

Mais de quoi est donc composée la ration maison pour chiot et chien ? De 1/3 de viande, de 1/3 de féculent et de 1/3 de légumes. D’une manière plus approfondie cependant, les éléments qui doivent se trouver dans ce régime sont les suivants, selon les vétérinaires et les diététistes animaux : 

  • La viande : c’est elle qui va fournir toutes les protéines nécessaires pour la croissance du chiot et le renforcement de son système immunitaire. Pour la santé de votre petit compagnon, achetez-la auprès des boucheries proposant de la viande de première qualité. Les viandes sans matières grasses peuvent être soit cuites légèrement, soit données telles qu’elles à l’animal.
  • Du poisson : vous pourrez l’alterner avec la viande pour permettre à votre chiot de faire le plein de protéine tout en variant les plaisirs. Il est mieux de le cuire à l’eau et sans arêtes pour faciliter son assimilation par le petit canidé.
  • Des légumes : Il est également recommandé de les cuire, en respectant tout de même une durée de cuisson pour jouir de l’essentiel de leurs vitamines et fibres. Les carottes, les haricots verts, la salade et les courgettes sont les meilleurs légumes pour les chiots en croissance. 
  • Des céréales : ces aliments permettent d’atteindre l’apport journalier recommandé en glucides du petit chien. Le riz est le choix par excellence en la matière, mais les pâtes peuvent aussi constituer une excellente alternative. La cuisson devra prendre un temps plus long pour s’assurer d’une bonne digestibilité par l’animal.
  • De l’huile : ce composant contribue à l’approvisionnement de l’organisme du chiot en lipides et en acides gras essentiels. L’huile de soja et celle de colza sont les meilleurs choix pour votre adorable compagnon.

Est-ce que c’est adapté aux chiots, pourquoi ?

Après que votre chiot ait atteint son premier mois de son existence, il est temps de faire entrer progressivement de la nourriture solide dans son alimentation. Vous avez sûrement pensé aux croquettes. Sur le marché, vous n’aurez pas du mal à en trouver des marques proposant des produits adaptés aux chiots en croissance.

Ceux-ci peuvent ne générer aucun effet secondaire sur votre petit compagnon dans un premier temps. Toutefois, au fil du temps, celui-ci peut s’en lasser. Ces aliments peuvent même lui générer, s’ils ne sont pas de qualité premium, des vomissements de bile, des déflagrations odorantes et des selles molles. De tels désagréments peuvent heureusement être évités en donnant plus de place aux nourritures humides dans la gamelle de votre ami à 4 pattes.

Attention cependant, car il existe également des aliments humides, mais industriels dédiés aux chiens. Ils sont à éviter, autant que possible, pour votre chiot. Les plus connus d’entre eux sont les pâtées industrielles, qui, en se collant sur les dents et les gencives de l’animal, peuvent avoir des effets, compromettant sa santé bucco-dentaire.

Vous pourrez ainsi envisager de vous tourner vers le régime BARF, qui est réputé avantageux pour la défense immunitaire, le système digestif et le pelage du quadrupède. Ce mode de rationnement est, tout de même, à éviter pour les chiots, car il les expose à un risque plus élevé de contamination par des bactéries et des parasites. À cela, il faut ajouter la friabilité et la dangerosité de l’os, qui fait partie de ses plus importants éléments.

Ces risques sont, par contre, écartés avec la ration ménagère, qui vous permet de choisir les éléments à mettre dans la gamelle de votre chiot. Certains de ces éléments sont les mêmes qu’avec le régime BARF, mais une bonne partie passe par la case cuisson. Cela écarte tous les risques de transmission d’agents pathogènes.

Cuisiner un repas sain et équilibré pour un chiot en croissance n’est, cependant, pas chose aisée. Cela implique d’avoir des connaissances plus pointues en nutrition et en diététique canine. Mais vous pourrez toujours improviser, en vous basant sur les indications que nous allons vous fournir en ce qui concerne le calcul d’une ration ménagère pour chiot.

Comment calculer la ration ménagère d’un animal en croissance ?

Le saviez-vous ? Quand vous vous adressez à une marque proposant des rations alimentaires pour chien, vous serez soumis à un questionnaire. C’est en fonction des réponses que vous allez fournir que l’entreprise effectuera le calcul des rations journalières à livrer à votre animal. Et c’est sur ces questionnaires que nous allons nous baser pour vous apprendre comment calculer la ration ménagère d’un chien :

  • Commencez par vérifier si votre chiot dispose d’un poids convenable par rapport à sa race et son âge. S’il n’est pas en sous ou en surpoids, vous pourrez passer à l’étape suivante.
  • La deuxième étape consiste en la détermination des besoins en énergie de votre animal. Ceux-ci dépendront notamment de son poids et d’autres éléments comme sa race, son caractère entier et son niveau d’activité physique.
  • Dans une troisième étape, vous ferez le calcul des quantités d’ingrédients dont votre toutou a besoin.
    • Pour la viande : il est nécessaire de procéder, en premier lieu, à la détermination de la quantité de protéines qu’il peut obtenir avec 1000 kcal de ration ménagère. Il y aura, en second lieu, calcul de la quantité de viande (ou de poisson) permettant d’atteindre cette quantité de protéines. Enfin, il faut chercher à savoir combien de calories peuvent être obtenues de cette quantité de viande.
    • Pour l’huile : calculez la quantité nécessaire en g d’huile à inclure dans la ration, en appliquant la formule [(besoin énergétique N°1 X 0.1) X 100]/900
    • Pour le riz : il suffit de vous conformer à la formule [Besoin énergétique N°2 – nombre de calories apportées par la viande – (quantité d’huile en g X 9) – (quantité de légumes X 0.3)]/1,1 pour trouver le dosage idéal.

Il ne restera, plus après, si besoin, que de déterminer avec un calculateur la quantité nécessaire de produits de complémentation. La formule à mettre en œuvre pour cela est simple : [(2 x besoin énergétique n°1)/1000)]/ teneur en Calcium en g par comprimé ou dose.

Conseils : Si vous avez du mal à effectuer le calcul, faites-vous aider par un vétérinaire.

Les marques pour acheter une ration ménagère pour son jeune compagnon à quatre pattes

Vous pourrez ne pas avoir assez de temps pour déterminer la meilleure composition de la ration ménagère pour votre chiot. Et même si vous y parvenez, il se peut que vous n’ayez pas la disponibilité pour acheter un à un tous les composants.

Facilitez-vous ainsi la vie en vous abonnant à l’une des 3 marques phares de livraison de repas à base d’ingrédients naturels, frais et prêts à être servis pour votre compagnon à 4 pattes :

Dog Chef

Dog-Chef

Depuis 2017, Dog Chef, entreprise Belge permet aux maîtres-chiens de  faire suivre un régime riche en nutriments essentiels, équilibré et sain pour leur toutou. En fonction de l’âge de votre chiot en croissance, il vous laissera choisir entre ses recettes poulet, Bœuf, Canard, entre autres.

Elmut

code promo Elmut

Comme Dog Chef, cette entreprise française a vu le jour en 2017. La marque Elmut permettra à votre ami d’être à l’abri des désagréments liés à certaines croquettes industrielles. Les recettes proposées par ses cuisiniers à votre chiot sont à 60 ou 65% à base de poulet, de bœuf ou de dinde. Profitez de 35% de remise immédiate avec notre code promo Elmut.

Pepette

pepette

Opter pour ce traiteur canin, c’est choisir de vous passer des produits animaux bourrés d’additifs pour alimenter votre toutou. Ce dernier se délectera durant sa phase de croissance des recettes bio avec de la viande et de vrais légumes.

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2021