Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2021

Quelles recettes de rations ménagères proposer à son chien ?

  1. L'alimentation des animaux domestiques >
  2. Nourriture pour chien >
  3. Ration ménagère pour chien >
  4. Recettes de rations ménagères pour chien
recettes de ration ménagère pour chien

Vous envisagez de convertir votre chien au régime ménager ? Rien de tel pour lui offrir une alimentation naturelle et bien équilibrée. En effet, vous êtes aux commandes de ce que votre compagnon avale au quotidien, que ce soit en matière de qualité ou de quantité. Vous pouvez, ainsi, contrôler son poids et suivre de près son état de santé.
Sachant qu’il est également possible d’y ajouter tous les compléments essentiels qui contribuent à garder sa bonne forme ainsi que sa croissance. Comme on dit, on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même, c’est aussi valable pour la nourriture de votre chien.
Mais ne nous leurrons pas : trouver la bonne ration ménagère pour chien n’est pas toujours évident ! Comment faut-il s’y prendre ? Vous trouverez dans cet article tout ce qu’il faut avant de vous lancer dans la recette faite-maison.

Pourquoi préparer un repas fait maison pour son chien ? 

Rien ne fera plus de plaisir à un toutou que de savourer un plat que son maître a préparé avec autant d’amour et d’égard. N’est-ce pas une raison suffisante pour réaliser une ration ménagère ? En faisant cela, vous ne lui faites pas uniquement plaisir, mais vous lui accordez une chance de vivre une vie saine et équilibrée.

Puisque c’est à vous de cuisiner, vous êtes libre de choisir les ingrédients, la quantité et vous avez même la possibilité de varier la recette selon votre convenance. Les croquettes et pâtées industrielles, pour leur part, n’offrent pas cet avantage. En plus, cette option vous permet de prendre totalement en main la santé de votre compagnon préféré. Veillez, toutefois, à ce que les apports nutritionnels soient bien complets. Pour les chiens malades ou obèses, les repas concoctés à la maison vous permettent de leur proposer une ration personnalisée et adaptée à leur besoin.   

Petit bémol : en ce qui concerne le budget, le prix des ingrédients peut parfois coûter plus cher. Ce qui pousse, d’ailleurs, de nombreux maîtres à rendre leurs armes ! Il faut noter tout de même qu’un paquet de croquettes de bonne qualité peut également être onéreux. Si vous prévoyez de faire cette dépense, autant investir dans une nourriture ménagère. Ces recettes ont un goût incomparable par rapport aux aliments industriels. Par ailleurs, elles sont aussi riches en eau.

Autres inconvénients avec ce type d’alimentation : la préparation prend plus de temps et demande beaucoup de travail contrairement aux aliments « tout fait ». Fini les heures passées devant votre programme télévisé, vous devez consacrer une partie de votre temps dans la préparation de la gamelle de votre dog.

Mais rassurez-vous, tout peut s’arranger avec une bonne organisation de votre agenda personnel. Et à force de vous y habituer, vous passerez moins de temps à mijoter. 

Quels sont les ingrédients de base d’une ration ménagère pour chien ?

Bien que chaque recette ait ses propres ingrédients, les éléments de base restent toujours les mêmes. Une ration ménagère devrait comprendre des sources de protéine, de glucide, de calcium, de matières grasses et de légumes. Il revient, ensuite, au maître de personnaliser sa préparation. Voyons de plus près ces ingrédients basiques pour que vous puissiez faire votre achat rapidement.

Les protéines : 1/3 de la ration

Étant donné que le chien est un grand carnivore, sa nourriture doit être essentiellement constituée de viande, d’autant plus que cet aliment est riche en protéine. Vous avez l’embarras de choix entre le poulet, la dinde, le bœuf… Le poisson est aussi une bonne source de protéine, mais il faudrait juste se débarrasser de ses arêtes. Si vous décidez de passer au régime cru, évitez les viandes porc puisqu’elles contiennent trop de graisses et peuvent engendrer plusieurs problèmes de santé.

Les légumes : 1/3 de la ration

Pour assurer un apport suffisant en vitamine, les légumes sont de loin les meilleurs composants. Chaque repas doit contenir au moins quelques légumes frais et, de préférence, bios. Qu’ils soient cuits ou crus, ils contiennent de fibres qui facilitent la digestion chez l’animal. Quelques exemples : haricots verts, courgette, salade, carotte et betterave (si l’animal n’est pas diabétique), poireaux…

Les glucides : 1/3 de la ration

L’apport en glucide est aussi important pour combler le besoin énergétique de votre bête à poil. Il est conseillé d’utiliser du riz puisqu’il est facilement assimilé par l’animal. Les pâtes et les féculents, cependant, devraient être bien cuits pour alléger la digestion.

L’huile : 1 à 2 cuillerées

huile de colza

Elle représente les matières grasses, un ingrédient obligatoire pour compléter les besoins en oméga 6 et 3. L’idéal est d’utiliser les huiles végétales pressées à froid puisqu’elles contiennent les acides gras nécessaires pour l’organisme. Par exemple, l’huile de colza est la moins odorante et convient très bien à toute sorte de recettes.

Le complément alimentaire est-il nécessaire ?

D’après les études, la ration ménagère ne peut combler les besoins nutritionnels qu’à un taux de 50%. Afin d’écarter tout risque de carence alimentaire, il faut toujours ajouter des compléments minéraux et vitamines. À la fin de toute préparation alimentaire, n’oubliez pas d’ajouter une mesure de complément.

Quelle est la quantité idéale d’une ration ménagère ?

Il n’y a pas de règle fixe qui dicte la ration idéale pour un chien, tout dépend de son âge, de son état de santé et de ses activités. La consommation d’un chiot n’égalera jamais celle d’un chien adulte ou d’un chien sportif. Chaque kilo devrait correspondre à 30g de nourriture. Donc, pour un chiot de 5 kg, il consomme à peu près 150g de nourriture. En ce qui concerne la fréquence, la ration journalière d’un bébé chien se partage en 3 repas puisque son système digestif n’est pas assez mature. Pour un chien adulte, un repas par jour suffira. S’il est malade, vous pouvez diviser la portion entre deux repas afin de stimuler son appétit.

Comment faire la préparation du repas ménagère ?

Pour la préparation, vous avez le choix entre la cuisson et la consommation crue ou le BARF.

Si vous êtes un bon cuisinier, c’est l’occasion rêvée d’user de votre savoir-faire pour créer des recettes uniques et créatives. De quoi faire énormément plaisir à votre compagnie à poil. D’ailleurs, ce ne sont pas les choix de recettes qui manquent sur Internet. Il vous suffit de sélectionner celle qui plaît à votre animal, de réunir les ingrédients, de mettre votre tablier de cuisine et de vous atteler à la préparation. Besoin d’un coup de pouce ? On vous donne, ci-après, quelques belles idées de nourriture à concocter pour votre chien.

Recette de poulet aux haricots verts :

poulet aux haricots verts
  • 50g de poulet
  • 50 g de légumes verts (haricots verts)
  • 50g de riz
  • une cuillérée d’huile de colza
  • une mesure de complément minéral-vitaminique

Recette de sauté de bœuf au riz et aux légumes :

  • 150 g de bœuf haché
  • 100 g de courgettes et de carotte cuite à la vapeur
  • 1 ou 2 tomates
  • 1 cuillère d’huile de tournesol
  • Complément alimentaire

Recette de thon sauté aux légumes :

  • 150 g de thon légèrement cuit au bouillon
  • 50g de poireau
  • 100 g de carottes en rondelle avec du haricot vert
  • 1 càs d’huile de pépin de raisin
  • Complément alimentaire
  • 1 cuillerée de levure de bière

Recette de dinde sauce au fromage :

  • 100 g d’escalope de dinde
  • 50 g de poulet
  • 50 g de riz
  • 50g de carotte
  • 50g fromage de chèvre
  • 1 càs d’huile de colza avec du supplément alimentaire
  • 1 càs de levure de bière

Pour la préparation :

Commencez par faire cuire le riz jusqu’à ce qu’il soit bien digeste. Ensuite, préparez les légumes en les coupant finement, cela accélère la cuisson et favorise également l’assimilation. Ajoutez les viandes (poulet, poisson, bœuf, dinde, etc.) pour qu’elles soient légèrement cuites. Ce n’est qu’à la fin que vous allez ajouter l’huile et le complément minéral vitaminique. 

Pour un régime cru :

La ration va être composée essentiellement de viande crue. Mais vous pouvez ajouter un peu de légumes et une cuillère d’huile végétale. Prenez les précautions nécessaires pour servir de la viande de bonne qualité à votre toutou. Respectez également les règles de conservation. Les viandes transformées comme la charcuterie ne sont pas conseillées, car elles contiennent des produits chimiques.    

Peut-on conserver une ration ménagère ?

Vu le nombre d’heures qu’on passe à préparer un repas fait maison pour notre chien, on se demande s’il est possible de le conserver.  Pour tout vous dire, ce n’est pas très approprié de conserver une nourriture faite maison. Faute de produits conservateurs, elle a tendance à s’altérer facilement. Il est, toutefois, possible de la conserver dans le frigo pour une question de quelques heures ou de 24 heures au maximum. Mais pour le bien de votre compagnon à quatre pattes, privilégiez toujours de la nourriture fraîche sans conservateur.  

Nos recommandations pour concocter un repas maison savoureux et sain !

Entre la ration ménagère et l’alimentation industrielle, votre choix est fait ! Néanmoins, pour offrir à votre toutou une nourriture saine, qui favorise sa bonne croissance, suivez nos recommandations.

Bien équilibrer la quantité de la ration ménagère

Si le maître ne connaît pas les besoins particuliers de son chien, il risque de tomber malade en raison d’une carence alimentaire. Nous vous recommandons donc de consulter un nutritionniste ou au moins votre vétérinaire avant de changer le régime de votre ami à quatre pattes. Dans d’autres cas, la tendance à l’excès rend l’animal sujet à l’obésité. Il faudrait donc penser à bien équilibrer la quantité de la ration pour éviter ces problèmes.

Attention à la qualité des ingrédients utilisés

Nous nous plaignons souvent des compositions médiocres des croquettes ou des pâtées industrielles. Cependant, la préparation ménagère ne résoudra pas ce problème, si les ingrédients utilisés ne sont pas choisis avec le plus grand soin ! Il existe des ingrédients « tabous » que le maître ne doit jamais inclure dans le repas de l’animal. Parmi ces aliments, on retrouve le lait, les noix, les raisins, les sucreries…

Par ailleurs, évitez autant que possible les restes de table ; puisque l’homme et le chien n’ont pas le même besoin alimentaire. Certains aliments sont, en effet, bien tolérés par l’homme et sont toxiques pour les chiens. Pour les molosses diabétiques ou obèses, écartez les aliments sucrés comme le chocolat. Certains légumes avec une teneur en glucide importante, comme la carotte et la betterave, sont également à proscrire de son menu.

Adopter une bonne hygiène pour prévenir les risques d’intoxication

Tout comme vous apprêtez le déjeuner ou le dîner pour votre famille, vous devez en faire autant pour votre chien. Privilégiez un plan de travail propre pendant la préparation. N’oubliez pas de bien laver tous les ingrédients avant de les mettre au feu. Si vous n’accordez pas assez d’attention à l’hygiène, vous exposez la bête au risque d’intoxication alimentaire. Et les factures augmenteront avec les soins vétérinaires ; prenez-en garde !       

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2021