manage_search

Bulldog anglais

  1. Les races de chien >
  2. Bulldog anglais
Bulldog anglais

Mélange de flegme, de caractère et d’humour, le Bulldog anglais est tellement emblématique du pays où il trouve ses origines qu’il en est un véritable symbole. Ce chien de taille moyenne à l’allure robuste a quelque chose d’impressionant au premier abord, mais cette apparence bourrue cache le grand cœur d’un compagnon facile à vivre. Vous souhaitez tout savoir sur les Bulldogs, les particularités de leur pelage, leur santé ? Vous souhaitez reconnaître à coup sur un Bulldog conforme aux standards du LOF ? Suivez le guide !

Les caractéristiques du Bulldog anglais

Bulldog anglais
Affectueux
4.2 / 5
Débordant d’affection pour son maître, le Bulldog anglais est un grand sensible. Et ce malgré son petit air grognon qui n’est qu’une façade !
Sociable
3.2 / 5
Le Bulldog anglais aime sa tranquillité et un environnement confortable. Mais il apprécie la compagnie, et ne refusera pas une caresse amicale, même venue d’inconnus.
Aboyeur
2.6 / 5
Si le Bulldog anglais n’est pas vraiment un chien discret, car émettant toutes sortes de bruits sympathiques, il aboie très peu (voire…mal !). Peu de risques donc de déranger les voisins ou le bébé qui dort.
Chasseur
3.6 / 5
Le Bulldog anglais peut montrer quelques instincts de chasseur, et se mettre à l’affût de mouvements intéressants. Il peut être vif, de façon brève. Mais si la proie ainsi découverte est trop inaccessible et en l’absence de besoin vital, il retournera bientôt dans son confort.
Indépendant
2.4 / 5
Le Bulldog anglais aime sa tranquillité et peut avoir tendance à s’isoler pour se reposer. Mais pour autant, il ne sera pas heureux s’il est laissé seul plusieurs heures par jour.
Protecteur
3 / 5
« Possessif » et un peu territorial serait plus le bon mot. Si une tête ne lui revient pas, il le fera savoir, de manière parfois impressionnante. Mais comme il n’est pas d’une nature aggressive et que ses moyens sont limités, il n’est pas un chien de garde d’une grande fiabilité.

La carte de visite du Bulldog anglais

Partez à la découverte d’un petit molosse « so british » qui vous fera fondre !

Caractéristiques
OrigineAngleterre
ÉducationPeut etre têtu, mais farouchement attaché à son maître
CaractèreTrès affectueux, volontiers joueur bien que peu endurant
Prix moyenEntre 1600 et 2200 € pour adopter un chiot inscrit au LOF.
Espérance de vie8 à 10 ans
EntretienFacile, mais de santé plus fragile que la plupart des autres races.

Le prix d’un Bulldog anglais

Les prix moyens d’un bulldog anglais oscillent entre 1600 € et 2200€.

  • Ces fluctuations sont dues à plusieurs facteurs : qualité et réputation d’un élevage, pureté de la race en fonction des standards du LOF, ou encore état de santé du chiot et des parents.
  • Il est possible de trouver un Bulldog anglais moins cher, en comparant patiemment les élevages et les tarifs pratiqués. Vous pouvez aussi vous tourner vers des Bulldogs présentant de petits défauts visuels qui les feraient sortir du standard du LOF, pourvu que la provenance soit sérieuse.

Les particularités physiques

La race du Bulldog anglais définit des standards précis en matière de particularités physiques. Ainsi, un Bulldog LOF doit correspondre physiquement à certains critères.

Le poids

Une femelle adulte peut peser entre 18 et 23kg, alors qu’un mâle en bonne santé pèse entre 20 et 25kg.
Dans les deux cas, la croissance est terminée vers 16 mois. Toute prise de poids excessive postérieure est donc à surveiller.
Visuellement, un surpris se constate en évaluant son apparence. Si le Bulldog prend une forme longiligne à la manière d’une saucisse, ce n’est pas bon signe. Il doit conserver une taille plus mince que ses hanches.

poids bouledogue anglais
Le poids idéal du Bulldog anglais
Combien pèse le Bouledogue anglais ? Pour le bien-être de son animal de compagnie, il est indispensable de prendre des mesures […]

La taille

Une femelle est également souvent plus petite, avec une taille d’environ 30cm. Un Bulldog anglais mâle adulte mesure en moyenne 38cm.

Les robes

Les standards de la race sont assez précis sur ce point. Certaines robes, noires par exemple, sont totalement exclues. Voici les couleurs principales reconnues :

  • Blanc
  • Ocre
  • Bringé
  • Rouge
  • Tacheté
  • Fauve.

Dans tous les cas, la couleur doit être unie, avec ou sans masque ou museau noir.

Le type de poils

Les poils sont toujours très courts, fins et lisses.

La perte des poils

Le Bulldog anglais perd ses poils de façon modérée, la plupart du temps. Attention aux périodes de mue cependant, car la perte de poils devient beaucoup plus conséquente. Un brossage régulier permet d’éliminer les poils morts.

La tête

La tête étant plutôt plate, le Bulldog anglais présente des caractéristiques brachycéphaliques. Elle est plutôt imposante par rapport au corps, avec une peau plissée et un peu ridée. Les oreilles sont portées haut, et sont petites et fines. La mâchoire prognathe et le nez écrasé sont typiques. Mais ils sont à l’origine de soucis respiratoires, au-delà du fait qu’ils font du Bulldog anglais un chien plutôt baveur et ronfleur réputé !

Les yeux

Les yeux du Bulldog anglais sont d’un quasi-noir profond, bien ronds, ni proéminents ni enfoncés, et très écartés.

Le corps

Trapu, musclé et curieusement court étant donné la taille moyenne de l’animal, le corps du Bulldog anglais apparaît comme massif et puissant. La croupe (l’arrière) est relevée et aboutit à une queue courte, un peu tordue, et qui ne peut en aucun cas être en tire-bouchon.

Les compatibilités

Compatibilité
Avec les autres chiensD’une nature territoriale mais affable, le Bulldog anglais peut partager un espace adapté avec un autre chien. Mais il préférera sans doute un animal calme, qui ne mordra pas trop sur ses habitudes.
Avec les chatsPas de problème particulier avec les chats, si les territoires de chacun sont respectés. L’idéal est cependant que les deux animaux grandissent ensemble, et les chats agressifs doivent être tenus éloignés du fait de la fragilité de la truffe du chien.
Avec les enfantsLe Bulldog anglais peut montrer toute son affection auprès des enfants, même très jeunes. C’est un chien qui ne pose pas de problèmes en famille, bien au contraire. Il peut, au pire, être un peu maladroit de part son côté massif et joueur.
Avec les seniorsUn Bulldog anglais est un compagnon fidèle, adapté à la vie avec un senior pourvu qu’il puisse jouer quotidiennement. De fait, bien qu’il apprécie les sorties, sa condition physique ne lui confère pas une grande endurance.

Le style de vie

Calme et affectueux, le Bulldog anglais n’est pas trop difficile quant à son cadre de vie. Tout ce qu’il demande, c’est la présence de son maître et un environnement stable et calme.

Style de vie
MobilitéIl n’est pas vraiment fait pour voyager. Peu endurant et trop lourd pour être porté partout, de santé fragile, il aura besoin de confort pour ses voyages occasionnels.
Activité physiqueAime jouer, peut apprécier de courir vite, mais peu longtemps car il s’essouffle facilement.
Vie en appartementPossible, mais il apprécie des sorties quotidiennes et pas trop longues. Un rez de jardin, même petit, est un plus si vous ne sortez pas trop.

Son caractère

Des années de sélection ont permis de fixer de manière fiable le caractère des chiens de race. Les Bulldog anglais n’échappent pas à ce fait, et les surprises sont rares.

Affectueux et sensible

Très proche de son maître, le Bulldog anglais manifeste son affection de bien des manières. Joie des retrouvailles, présence apaisante près du canapé ou séances de caresses font partie du quotidien avec lui. Grand sensible, il vous montrera aussi sa tristesse en cas de séparation et saura vous réconforter. Cette sensibilité peut aussi parfois le rendre boudeur et un peu récalcitrant à la réprimande.

Joueur mais peu endurant

Son tempérament joueur montre tout le courage et l’agilité dont il sait faire preuve. Il adore jouer à divers jeux de balles, de lancer de bâton et même de course. Mais il faut savoir que sa condition physique fragile fait qu’il se fatigue vite. En effet, ses caractéristiques faciales particulières font qu’il éprouve une gêne respiratoire congénitale. En cas d’activité physique, il est vite essoufflé. Le Bulldog anglais peut ainsi jouer de manière très vive, voire intense, durant quelques minutes, mais il aura vite besoin de se reposer.

Fidèle mais obstiné

Toujours à l’affût de ce que fait son maître, le Bulldog anglais n’aime pas rester seul trop longtemps. Fidèle, il refusera généralement d’obéir à un étranger, et même souvent à une autre personne que son maître. Il est de toute manière assez têtu, et il peut être difficile de lui faire entendre raison.

Comment éduquer un Bulldog anglais ?

Un chiot ne nait pas dressé naturellement. Il est crucial de l’éduquer de manière à ce qu’il vive bien au contact des humains.

Un dominateur au coeur tendre

Le Bulldog anglais est capable d’une grande tendresse, mais il est aussi d’une nature plutôt dominante. Comme de nombreux chiens de type molosse, il a besoin de comprendre de manière claire et précoce les repères hiérarchiques. Mais attention, il n’est pas question de la moindre brutalité. Ce grand sensible ne pourrait que se braquer, et s’enfermer dans une certaine apathie, jusqu’à être désagréable. Une éducation ferme mais menée en douceur est donc de mise. Pour son plus grand bonheur, et le vôtre, il vous rendra ce que vous lui donnerez !

Quels exercices de dressage ?

Pour commencer, il faut savoir qu’un dressage réussi se commence le plus tôt possible. Un vieux chien ancré dans ses habitudes risque d’être nettement plus difficile à dresser qu’un chiot en pleine forme ! Une bonne éducation commence par l’assimilation d’ordres simples : « assis », « couché », et bien sûr, « non ».
Cela passe par des jeux de mimes et de très nombreuses répétitions. Il faut faire preuve de patience, et surtout éviter toute brutalité. Un autre point à travailler rapidement est l’attitude en promenade.
Ce travail se fiât à la laisse, et consiste à apprendre au jeune Bulldog anglais à marcher à hauteur de son maître.
Une fois que les habitudes sont bien ancrées, tout ira bien, mais ilnfaut accepter l’idée que cela prendra du temps.

Comment bien entretenir un Bulldog anglais ?

Bien que relativement robuste et rustique, le Bulldog demande un certain nombre de soins réguliers, afin d’éviter les problèmes d’hygiène et de santé.

Pelage, peau et truffe

Le pelage étant court, il n’est pas très difficile à entretenir. Le tout est d’en prendre soin régulièrement, à l’aide de serviettes pour chien par exemple. En revanche, les plis de peau, les oreilles et les yeux ont besoin d’un soin quotidien. Les nettoyer n’est pas compliqué, mais cette acte quotidien évitant les infections est essentiel sur le long terme. Votre chien peut apprécier ces moments, et vous prendrez vite l’habitude de gestes bien effectués. Demandez conseil à votre vétérinaire, il saura vous montrer comment bien faire.

La chaleur

Si vous êtes amenés à subir de fortes chaleurs, gardez bien en tête que le Bulldog anglais est très sensible aux températures élevées. Il se déshydraté rapidement et ses difficultés respiratoires risquent fort de s’accentuer. Veillez à ce qu’il ait un accès à l’eau le plus facile possible, et à ce qu’il dispose de zones de repos bien ombragées.

Les promenades

Bien que ne présentant pas de risque majeur d’obésité, les Bulldogs ont besoin de se dépenser un minimum. Une ou deux promenades quotidiennes sont indispensables à son équilibre. C’est aussi excellent pour son moral ! Bien sûr, si vous disposez d’un jardin, il pourra s’y dégourdir les pattes avec bonheur d’autant plus facilement.

Alimentation

C’est un soin fondamental que de fournir une bonne alimentation à votre chien. Le Bulldog anglais est peu exigeant, et pas excessivement gourmand. Une alimentation saine et équilibrée participera à sa bonne santé. Croquettes, pâtées, petits plats maison…tout est possible ! Votre vétérinaire sera là encore de bon conseil.

Quelles sont les maladies fréquentes des Bulldog anglais ?

Le Bulldog anglais est, avec quelques autres races telles que le lévrier ou le dogue, d’une santé plus fragile que la moyenne. Cela impacte d’ailleurs son espérance de vie, et un suivi vétérinaire est particulièrement recommandé.

La gêne respiratoire

C’est un problème congénital lié à la sélection extrême aux origines de la création de la race. En effet, cette sélection a occasionné un fort taux de consanguinité. La face écrasée du Bulldog anglais l’empêche de respirer de manière fluide, ce qui occasionne des ronflements bien connus et, en vieillissant ou en cas de maladie, des problèmes plus sérieux.

Les soucis de hanches

Avec un peu d’âge, les Bulldogs anglais ont tendance à avoir des problèmes de hanches. Un exercice régulier et une bonne alimentation peuvent les retarder ou les atténuer.

L’épilepsie

Les chiens épileptiques ont tendances à être plus nombreux au sein de cette race. Cela n’est pas forcément décelé au moment d’une adoption, mais un vétérinaire vous aidera à poser un diagnostic en cas de doute. Les situations stressantes en termes de bruits et de lumières, voire de couleurs vives en mouvement, sont à proscrire chez les chiens épileptiques.

Les allergies

Aux problèmes respiratoires chroniques peuvent s’ajouter des allergies potentiellement assez handicapantes, respiratoires ou alimentaires.

Le Cherry eye

Cette maladie de la glande nictitante peut causer de graves inflammations. Tout comme les oreilles, les yeux doivent être surveillés très régulièrement et entretenus quotidiennement.

Quels accessoires essentiels ?

Avoir un Bulldog anglais demande un minimum d’investissement en temps, mais aussi en matériel afin de pouvoir l’accueillir dans de bonnes conditions. Tout doit être fait pour son confort, et aussi pour le vôtre !

La laisse

Objet privilégié pour les promenades, la laisse doit être adaptée à la taille et au poids du Bulldog. Elle doit supporter le côté massif du chien et sa capacité à être puissant. Au bout de la laisse, il est recommandé de privilégier un harnais plutôt qu’un collier. En effet, un collier, surtout métallique ou tressé, risque d’ajouter aux difficultés respiratoires des problèmes cervicaux.

Le panier pour chien

Bien choisir la corbeille ou le panier de votre Bulldog anglais est une étape importante, car il y a de fortes chances qu’il y passe une majeure partie de son temps ! De nombreux modèles existent, dans toutes les couleurs et matières ; il est tout à fait possible d’adapter ce panier à votre décoration d’intérieur autant qu’aux exigences de confort de votre toutou. Le Bulldog anglais étant relativement court sur pattes, surtout si c’est une femelle, ne choisissez pas de rebords trop élevés.

Les jouets pour chiens

Joueur invétéré, Le Bulldog comprendra très bien que tout un panel de jouets répartis dans son espace de vie seront faits pour lui. Choisissez des balles robustes et adaptées à leur taille, qu’il puisse saisir et ramener, qu’elle que soit leur couleur. Des jouets de type bâton ou hochet peuvent lui plaire, il ne faut pas craindre de tentèrent de le stimuler un peu ! Votre compagnon pourrait bien apprécier aussi les jouets à mâcher dotés d’une saveur particulière.

Une serviette pour chien et un gant se toilettage

Avec son pelage court et de couleur uniforme, le Bulldog à besoin d’un ramassage régulier de ses poils morts et d’un petit lissage. Ainsi, disposer d’un gant légèrement massant et d’une serviette pour chien est une bonne idée.

Nos autres conseils pour bien entretenir son chien

Quelques réflexes souvent simples permettent de soigner votre relation avec votre chien, tout en en prenant soin.

Participer à des jeux canins

Si vous avez un peu de mal à vous motiver pour des sorties avec votre chien et qu’il a besoin de se dégourdir les pattes, sachez qu’il existe des activités en extérieur pour chiens. Un professionnel adapté et d’autres maîtres partageront avec vous des jeux simples et adaptés. C’est aussi un bon moyen de sociabiliser et de rencontrer d’autres passionnés de chiens de race. Il peut aussi s’agir de groupes de maîtres passant des annonces sur les réseaux pour se rencontrer.

Les griffes

Les ongles du Bulldog sont à couper environ une fois par mois. Dès que vous entendez un cliquetis sur le sol, il faut couper les griffes avec une pince guillotine adaptée.

Les dents

Du fait de ses origines, le Bulldog a une mâchoire particulièrement resserrée. Il est nécessaire de lui donner l’habitude, dès son plus jeune âge, d’un brossage de dents une à trois fois par semaine.

Un examen hebdomadaire des yeux, des oreilles et de la peau

Du fait de la présence de plis, la peau autour du visage doit être inspectée régulièrement. Toute trace de rougeur ou plaie doit être surveillée, et montrée à votre vétérinaire en cas d’aggravation. Il en va de même en cas d’apparition de mauvaises odeurs. Les oreilles et les yeux nécessitent un soin particulier, de même que les espaces entre les doigts.

Historique de la race

Les origines du Bulldog anglais se perdent dans la nuit des temps. Il porte en lui toute une partie de l’histoire de l’Angleterre.

Les origines

Des chiens d’une race similaire sont mentionnées en Angleterre dès l’antiquité. À cette époque, des marins phéniciens remontant au nord apportèrent des chiens qui se croisèrent avec de grandes races locales. On retrouve au 13ème siècle des « Bolddog » ou « Bonndog », vite qualifiés de « mordeurs de taureaux ». En effet, courageux, vifs et forts, ces chiens ne craignaient pas les grands animaux.

Des chiens de combat

C’est durant le moyen-âge que s’est développée la pratique des combats de taureaux. Très goûtés par la noblesse, ces spectacles montraient toute l’habileté des Bulldogs à s’attaquer aux bovins les plus forts. Des paris étaient tenus, qui pouvaient voir s’envoler des sommes folles. La pratique s’est maintenue jusqu’au début du 19ème siècle. En 1835, les combats de taureaux sont abolis. Les élevages de Bulldogs ont alors été fermés, et la race a fortement périclité pendant quelques années.

Les standards modernes d’un gentil chien de compagnie

Dès les années 1860, des passionnés de Bulldogs ont entrepris de modifier la race dédiée au combat pour révéler chez ces chiens tout le potentiel affectueux. Les Bulldogs sont ainsi devenus des symboles de douceur et de flegme, vite adoptés par l’aristocratie anglaise malgré leur fragilité et la perte de leurs instincts agressifs. Victime de ce succès, la race a cependant développé des défauts problématiques, jusqu’à imposer un taux de césariennes de 80% aux chiennes du fait des malformations consanguines. Depuis 2009 cependant, un nouveau standard vise heureusement à prendre en compte le bien être de l’animal, ce qui conduit aujourd’hui à une race plus équilibrée et en meilleure santé.

Notre avis sur les Bulldog anglais

Pourquoi recommandons-nous le Bulldog anglais, et est-il fait pour vous ? Voici notre verdict !

Un chien doux et familial

Affable, flegmatique, tendre et affectueux, le Bulldog est un bon choix pour les familles. Il peut tout à fait vivre avec des petits, attention toutefois à sa maladresse.

Attention à sa santé !

Le Bulldog anglais est adorable et a beaucoup d’avantages, mais il a cependant une santé fragile. Il a en effet deux fois plus de risques de tomber malade que la moyenne des chiens. Son espérance de vie est aussi assez courte pour un chien de taille pourtant moyenne. Il faut donc avoir conscience que le Bulldog demande des soins et une présence importants, mais notre avis est que si vous avez du temps et de l’amour à consacrer à un animal, le Bulldog anglais en vaut la peine.

Ses besoins

Le Bulldog anglais est, à notre avis, un chien facile à vivre avec des besoins raisonnables. Ainsi, au-delà du matériel de base que représentent les gamelles, paniers, harnais, et jouets, il ne demande pas grand chose pourvu qu’il ait des interactions fréquentes.

FAQ

Est-ce que le bouledogue anglais aboie beaucoup ?

Non, ce n’est pas un aboyeur né, en dehors des moments de jeux intenses et de forte excitation. Par contre, il ronfle !

Est-ce que le Bouledogue anglais est têtu ?

Oui, il peut être assez obstiné ! Mais il l’est moins avec sa figure d’attachement principale. Son maître peut espérer se faire obéir avec de la patience. De toute manière, le Bulldog anglais n’ira jamais bien loin seul.

Est-ce que le Bouledogue anglais peut rester seul ?

Sensible et ayant tendance à la déprime, le Bulldog n’est pas un chien que l’on pourra laisser seul plus de quelques heures. Il sera toujours rassuré de vous savoir à proximité, même s’il dort dans son panier.

Bouledogue anglais ou français ?

Ce ne sont pas vraiment les mêmes chiens, donc tout dépend de vos affinités. Le Bouledogue anglais conviendra toutefois mieux si vous avez un mode de vie sédentaire, car il est un peu plus fragile.

Combien coûte un bouledogue anglais ?

Pour un chiot issu d’un élevage réputé, fidèle aux standards de la race, cela peut monter à plus de 2200€. Ce tarif peut descendre quasiment de moitié dans certains élevages, ou si vous êtes prêt à tolérer un défaut mineur par rapport au standard

Partager ce contenu

👉
Pour en savoir plus
Conseils-animaux.fr, 2024