Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2022

Le poids des chats selon leur race

  1. Le poids des animaux >
  2. Poids des chats
poids des chats selon race

Comme pour n’importe quel animal, le poids du chat est amené à changer d’une période à une autre de sa vie. Toutefois, quand ce changement est excessif, il y a de quoi s’en préoccuper. En effet, derrière un tel phénomène peut se cacher un problème de santé qui peut aller au-delà d’un simple surpoids ou d’un manque de poids. Et vous devriez vous en inquiéter, davantage, quand un certain nombre de symptômes comme la diarrhée, les vomissements et d’autres problèmes digestifs accompagnent une importante prise ou perte de poids. Pour ne pas passer à côté d’un problème majeur, tout maître doit, donc, surveiller régulièrement le poids de ces animaux de compagnie. Si vous êtes un propriétaire de chat, les détails suivants vous seront d’une grande utilité.

Chat adulte : tout comprendre sur son poids

Un certain nombre de facteurs peuvent influer sur le poids du chat adulte, en ne citant que son état de santé, sa race et son mode de vie. En ayant une connaissance plus précise de son poids normal, vous aurez plus de chances d’augmenter son espérance de vie. Reconnaissons, en effet, que les risques de contracter des maladies sont plus élevés pour les chats adultes en surpoids ou présentant des carences.

Quel est le poids moyen d’un chat ayant terminé sa croissance ?

Comme on en a déjà fait précision, les exigences en ce qui concerne leur poids ne sont pas les mêmes d’un chat à un autre. Ainsi, la moyenne en la matière est bien plus élevée pour les Maine coon par rapport aux Siamois, par exemple. Le chat de gouttière, de sa part, dispose d’une moyenne de poids allant de 3,5 à 4,5 kg une fois devenu adulte.

Le fait qu’il soit stérilisé ou non influe, également, sur la corpulence des félins. Ceux qui sont stérilisés ne peuvent, généralement, éviter une prise continue de poids dans les premiers mois ayant suivi l’intervention. Il faut ainsi se montrer plus attentif quant à leur alimentation pour éviter qu’ils deviennent obèses. Nous accorderons, d’ailleurs, une section dédiée à cette catégorie de félins dans cet article.

Évaluation du poids d’un chat adulte : comment s’y prendre ?

poids normal du chat adulte

Pour déterminer le poids de votre chat adulte ou même de votre chien adulte, vous pourrez user d’une balance de salle de bain. Dans le cas où l’animal ne souhaite pas se poser dessus jusqu’à l’obtention d’un résultat, commencez par vous peser, tout d’abord. Ensuite, portez l’animal avec vous sur la balance. La soustraction du premier résultat avec le deuxième vous permettra de connaître le poids exact du félin.

L’autre technique pour savoir si l’animal est en perte de poids ou en surpoids consiste à palper ses côtes avec vos doigts. Si vous les sentez, mais ne parvenez pas à les apercevoir, on pourra dire qu’il dispose d’un poids normal. Une fine couche de peau devra, en effet, recouvrir cette partie.

Tableau récapitulatif des poids des chats adultes (obèse, surpoids, moyen, mince, maigre)

Catégorie de poidsCôtesCouVentreHanchesQueue
Obèse-Noyées.
-Aucune possibilité de les sentir.
– Épaisseur très importante.
– Poche de gras mobile perceptible.
Qui pend et est doté d’une poche de gras ferme.– Noyées.
– Aucune possibilité de les sentir.
– Très important élargissement.
– Large, avec une base de gras d’une certaine épaisseur.
Surpoids– Noyées.
– Difficulté de perception à la palpation.
Large.Doté de poche de gras tombante plutôt mobile et molle.Parfois larges.Une épaisseur plus importante, mais plus réduite par rapport à celle d’un chat obèse.
Poids idéalDifficilement distinguables, mais pouvant être touchées via une palpation.Fin.Remonté et ferme.Distinguables, mais bien remplies à la palpation.Fine, homogène à la palpation sans que l’on parvienne à toucher les vertèbres.
Mince– Peu apparentes.
– Nécessite une palpation pour être comptées.
– Fin.
– Visibilité du sternum.
Levretté.Visibles.– Fine.
– Vertèbres perceptibles à la palpation.
Maigre– Visibles.
– Ne nécessite pas une palpation pour être comptées.
– Fin.
– Visibilité du sternum.
Levretté.Anguleuses.– Fine.
– Vertèbres apparentes.

Préserver un poids normal pour son chat adulte : comment faire ?

Pour préserver le poids de votre chat, faites en sorte qu’il soit bien alimenté. Vous devez, dès lors, définir ses besoins nutritionnels. Ces derniers ne seront pas les mêmes selon son âge, sa taille, sa race et son état de santé. La meilleure façon d’y répondre est, donc, d’opter pour des aliments industriels de type croquettes et pâtées haut de gamme.

Contrairement à une alimentation maison, ces nourritures – si elles sont de qualité – ont déjà fait l’objet de calculs très précis en termes de besoins énergétiques, par des nutritionnistes et vétérinaires. Elles contiennent, dès lors, tous les apports nutritifs dont le minou a besoin. De quoi l’épargner des risques de carence ou de surpoids. Toutefois, une alimentation saine et équilibrée ne suffit pas pour permettre à votre animal de maintenir son poids de forme. Pensez, également, à l’associer à des activités physiques régulières.

Zoom sur le poids du chaton dès la naissance jusqu’à son premier anniversaire

poids du chaton

C’est, donc, à l’âge adulte que le chat atteint son poids optimal. Avant cet âge, il passe par plusieurs phases au cours desquelles la croissance de sa taille et de son poids se fait à un rythme plus élevé. Le poids du chaton est donc à surveiller de très près. Découvrez, ci-après, l’évolution du poids des félins domestiques dès leur naissance jusqu’à leur premier anniversaire.

Le poids du chaton de la naissance à un mois

Au moment où il sort du ventre de sa mère, un chaton pèse 100 grammes en moyenne. Et à le voir en cette circonstance, il est difficile de croire qu’il dépasserait aisément le kilo. Mais, avec un rythme de croissance allant quotidiennement de 5 à 10 grammes, le double de ce poids de naissance sera obtenu en 2 semaines et le triple en 3 semaines. Les 500 g sont facilement atteignables à un mois et le 700 en 6 semaines, notamment si la mère a l’habitude d’allaiter plus souvent son chaton.

Le poids du chaton à 2 mois

Un apport calorique plus important est indispensable quand le chaton atteint son deuxième mois. Il ne peut plus être obtenu par le seul lait maternel – qui, par ailleurs, devrait être enlevé progressivement de l’alimentation du petit animal domestique. Ses propriétaires sont ainsi obligés de le complémenter avec d’autres articles alimentaires solides, mais facilement assimilables, en ne citant que les pâtées Premium pour les chatons à base de poisson. Un tel régime peut aider l’animal à atteindre facilement un poids entre 0,5 et 0,7 kg.

Le poids du chaton à 3 mois

Les chatons gagnent en agilité à partir de leur 3e mois et c’est l’âge où ils s’adonnent, la plupart du temps, aux jeux et à l’exploration. La diversification alimentaire qui accompagne leur sevrage apporte au chaton de nouveaux éléments nutritifs – accélérant ainsi leur rythme de croissance. Leur poids augmente, également, de manière significative au début de leur troisième mois pour atteindre les 700 grammes. Il obtient 1,2 à 1,7 kg, à la fin de cette période. Notez que ce rythme peut être encore plus important quand on accorde plus d’attention au choix des repas de l’animal.

Le poids du chaton à 4 mois

Ce n’est qu’à partir de son quatrième mois – période où il est adopté généralement par une nouvelle famille – que le chaton commence à manger activement des aliments pour adultes. Le changement d’environnement ne génère qu’une semaine de stress. Après, l’animal retrouvera rapidement son appétit, lui permettant d’atteindre jusqu’à 2 kg au bout de 4 semaines. À noter, par ailleurs, que pour certains chatons, c’est surtout le stress qui les pousse à se réfugier dans l’alimentation. Une surveillance s’impose, tout de même, dans ce cas, pour éviter un excès de poids.

Le poids du chaton à 5 mois

Le passage à quatre repas au quotidien – formés de grandes portions – prend lieu, le plus souvent, au début du 5e mois du chaton. Si vous augmentez la quantité de ses aliments et que le félin bénéficie, en même temps, d’un sommeil durable et stable, il pourra atteindre les 2,5 kilos au bout de 3 à 4 semaines. Pensez, cependant, à lui faire pratiquer, en journée, des activités physiques pour qu’il ne dépasse pas son poids de forme. Pour cela, vous pourrez demander les conseils d’un vétérinaire ou d’un spécialiste en éducation canine.

Le poids du chaton à 6 mois

Cet âge est celui de l’atteinte de la taille, et donc du poids d’adulte, par votre chaton. Ce dernier gagnera, énormément, en dimensions de squelette et en masse musculaire. La croissance de son poids se poursuit, mais à un rythme plus réduit par rapport aux premiers mois d’existence de l’animal. Malgré cela, la moyenne du poids à cet âge est de 3 kg.

Le poids du chaton de 6 mois à 1 an expert

La marge de croissance entre le 6e mois et le premier anniversaire de l’animal est plus réduite, soit de 100 à 200g. Ce qui fait qu’à 1 an, la moyenne du poids des chats est de 4 à 5 kg. Il faut noter, en revanche, que certains félins de grandes races connaissent encore une poursuite de leur prise de poids au-delà de 1 an. C’est le cas d’une bonne partie de ceux que nous allons présenter brièvement dans les dernières sections de cet article.

Le chat en surpoids ou obèse : tout ce qu’il y a à comprendre

Poids du chat obèse

Sur une balance, un chat est considéré comme en surpoids, quand il y a excès de 15 à 20% de son poids par rapport à son poids idéal. L’obésité, elle, est prononcée  en cas d’excès allant de 30 à 40%. En plus des signes qui ont été cités dans le précédent tableau, elle se manifeste également par des difficultés à se déplacer, à grimper, à sauter et à se laver.

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de l’obésité d’un chat. Les premiers sont liés à son alimentation. Il s’agit :

  • De la mauvaise qualité de son alimentation : les croquettes et les pâtées de premier prix sont privilégiées par de nombreux propriétaires, alors qu’elles contiennent trop de calories et de matières grasses, favorisant la prise de poids.
  • De la distribution des friandises : les friandises font le bonheur de nombreux animaux domestiques, et donc de leurs maîtres. Ces derniers ont, ainsi, tendance à oublier qu’elles sont très grasses et trop caloriques.
  • De la suralimentation : certains propriétaires n’hésitent pas à mettre, en permanence, dans la gamelle de leur chat une quantité trop élevée de nourriture. Cela ne peut qu’entrainer une importante augmentation du poids de l’animal.

Le surpoids peut, également, être lié à des prédispositions raciales. Ainsi, il y a plus de risques d’obésité chez les Chartreux et les Persans que chez la plupart des races existantes. Il pourrait, en outre, s’agir de l’effet d’une stérilisation – un phénomène sur lequel on va s’attarder dans la prochaine section.

On note, enfin, le manque d’activité physique, qui est favorisé par la sédentarisation des chats en milieu urbain. Il est, heureusement, possible de se prémunir d’un excès de poids en investissant dans des jeux et d’autres équipements, permettant à ces animaux de sauter et de grimper.

À tous ces facteurs peut s’ajouter le stress, qui peut pousser l’animal à manger plus qu’il ne le doit et/ou à ne pas se dépenser.

Quel est le poids idéal du chat stérilisé ?

Poids du chat stérilisé

Il y a encore quelques décennies, aucun fondement scientifique n’a démontré le lien entre le surpoids des chats et leur stérilisation. Depuis quelques années, pourtant, de nombreuses études ont permis de savoir que la stérilisation est un facteur de risque du surpoids. Cette opération constitue ainsi, par ricochet, une porte ouverte à certaines maladies liées à l’excès de poids comme :

  • Le diabète sucré
  • Les affections du tractus urinaire
  • Les problèmes orthopédiques
  • Les troubles de l’hémostase
  • La constipation
  • La  lipidose hépatique

Mais comment peut-on expliquer ce lien ? Des observations réalisées par la FACCO sur des chats stérilisés ont prouvé que dans les 3 mois ayant suivi la stérilisation, les chats ont tendance à prendre une quantité plus importante d’aliments – et ce à une fréquence élevée. Cette tendance commence, tout de suite, après la chirurgie avant de connaître un pic au bout de 3 jours. Il faut, par contre, attendre 7 semaines après la stérilisation pour qu’il y ait prise de poids significative.

La prise de poids du chat qui fait suite à une stérilisation représente environ 30% de la masse corporelle de l’animal. Mais à quoi cet excès de graisse est-il dû ? Au début, on pensait qu’il s’agissait du résultat d’un changement au niveau du métabolisme du minet. Cette théorie a, toutefois, été réfutée par plusieurs études qui ont révélé que la stérilisation n’entraîne aucun changement au niveau des dépenses énergétiques de base.

La seule explication qu’on peut fournir est, donc, la prise d’une quantité plus importante d’aliment. Une restriction à ce niveau s’impose, ainsi, pour éviter que votre chat stérilisé pèse, par exemple, 500 g de plus au bout de 7 semaines.

Le Maine Coon : quel est son poids ?

poids du chat Maine Coon

Le Maine Coon est une race de chat provenant du croisement entre les félins autochtones du nord-est des États-Unis et les Angoras, importés par les colons anglais. Il existe une autre théorie sur son origine, disant que les Maine Coon auraient débarqué aux États-Unis avec les premiers immigrants Européens. Quoi qu’il en soit, cette race féline intriguait la population autochtone non seulement pour la longueur de son poil, mais aussi pour sa capacité élevée de résistance. Le nom de ces chats fait, par ailleurs, allusion à l’une des régions américaines reconnues pour la rudesse de leur climat, le Main.

Nous avons préféré commencer notre description du poids des chats selon leur race par le Maine Coon, car il s’agit du plus imposant parmi les félins domestiques. La longueur allant de son museau jusqu’au bout de sa queue peut, en effet, atteindre, voire dépasser le 1 m. Les mâles sont les plus grands et, donc, les plus lourds. Leur poids de forme moyen environne les 10 kg, contre 6kg pour les femelles. Les mâles qui ont fait l’objet d’une castration sont encore plus imposants, avec un poids pouvant atteindre les 13 kg.

Cette caractéristique du Maine Coon est déjà perceptible dès sa naissance. Le poids du bébé chat peut, en effet, dépasser les 150 grammes. Deux semaines suffisent ensuite, largement, pour le multiplier en moyenne par 3, soit de 450g. Après un mois de vie, ce félin peut ainsi peser plus de 675g.

La courbe de croissance évolue, rapidement, durant les 3 premiers mois si bien qu’à cette période, le poids de l’animal atteint déjà les 1,5 kg. Il faudrait, tout de même, attendre entre 3 et 5 ans pour le voir atteindre son poids d’adulte.

Bon à savoir

Une bonne partie des chats faisant partie du Guiness des records pour leur taille et leur poids sont issus de cette race. C’est le cas, notamment, de Barivel, de Stewie et de Leo. Malgré sa taille imposante, cependant, le Maine Coon est reconnu pour la tendresse de son cœur et pour son amour de la tranquillité. Il peut même constituer un compagnon de premier choix pour les enfants.

Tableau récapitulatif de la courbe de croissance des Mains Coon

ÂgePoids
0 mois150g
2 semaines450g
1 mois675g
3 mois1,5g
3 à 5 ans10 kg (mâle) ;
6kg (femelle)

Qu’en est-il du poids du chat Norvégien ?

Poids du chat norvégien

Il s’agit de l’une des plus anciennes parmi les races de chats les mieux connues. Bien qu’elle n’ait commencé à gagner en popularité qu’à partir des années 1960, en effet, sa découverte au Norvège aurait déjà eu lieu pendant le VIIIe Siècle. Cependant, cette race a été menacée de disparition, pendant un certain temps, à cause des croisements massifs de ces félins avec des chats à poil court. Le gouvernement norvégien de l’époque en était conscient. Ce qui l’a poussé à adopter la « Norwegian National Association of Pedigree Cats ». S’en est suivie, en 1972, la reconnaissance de la race et l’établissement de ses premiers standards.

Le chat Norvégien fait partie des félins de grande taille. Il est reconnaissable de par sa fourrure épaisse avec des poils mi-longs et sa forte ossature. La longueur et la musculature de son corps font partie de ses traits caractéristiques, aux côtés de sa puissance et de sa robustesse.

C’est vers l’âge de 3 ans que les chats de cette race atteignent leur taille optimale, c’est-à-dire de 35 à 40 cm pour les mâles et de 31 à 36 cm pour les femelles. À partir de cet âge, les premiers peuvent, généralement, faire jusqu’à 8 et 9 kg et les secondes jusqu’à 4 ou 5 kg.

Il est, cependant, important de préciser que :

  • pour les mâles, le poids idéal est de 6 kg pour une taille ne devant pas dépasser les 26 cm.
  • pour les femelles, par contre, il en faudra 4kg pour une taille allant de 23 à 25 cm.

Tout savoir sur le poids du chat Européen

poids du chat européen

Les chats de cette race partagent un certain nombre de caractéristiques avec le chat Norvégien. C’est le cas, notamment, du fait qu’ils sont robustes et équilibrés. Il s’agit d’un animal d’extérieur par nature et cela se reflète par son caractère têtu.

À première vue, le chat Européen ou Europen Shorthair fait penser à un chat gouttière. Les deux ont, en effet, un lien de parenté. Et tout comme le chat Norvégien, cette race féline provient, également, de la Scandinavie. Sa découverte avait eu lieu, plus précisément, en Suède, il y a plusieurs siècles. Elle a conduit à une domestication progressive qui a transformé l’animal en un félin domestique typique des cours de ferme.

Le chat Européen est assez imposant et puissant. Par ailleurs, il dispose d’une bonne musculature. La massivité de son corps reste, néanmoins, plus modérée que celle du British Shorthair. En matière d’élégance, en outre, il est bien plus intéressant que ces deux races.

En effet, son charme, elle le doit non seulement aux caractéristiques physiologiques de ses membres, mais aussi à la densité et à la brillance de sa fourrure. Cette dernière se décline en près de 70 couleurs autorisées, dont le blanc, le noir, la crème, le SilverTabby, le Smoke, le bleu et le rouge. À noter, cependant, qu’en élevage, le nombre des couleurs disponibles ne devrait pas dépasser la trentaine. Pour ce qui est des motifs, ce ne sont pas non plus les choix qui manquent. Les plus populaires restent le pelage tigré, le pelage marbré, les couleurs monochromes et les bi ou les tricolores. 

Mais qu’en est-il en ce qui concerne sa taille et son poids ?

La race a, généralement, une hauteur aux épaules allant de 30 à 35 cm et une longueur de 80 à 100 cm. Son poids va de 4 à 7 kg, une fois adulte. Comme pour les autres races, les femelles constituent la catégorie la moins imposante avec un poids qui ne dépasse pas les 5 kg. Voici leur courbe de croissance.

Courbe de croissance des chats Norvégiens

ÂgePoids
0 mois90 à 110g
3 mois1,4 à 2,2kg
6 mois2,3 à 3,5 kg
1 an4 à 7 kg

Poids et taille du chat Sibérien : que faut-il savoir ?

poids du chat sibérien

Il s’agit du plus populaire parmi les chats qui sont originaires de Russie. Comme son nom le laisse déjà savoir, ce félin est issu de la partie sibérienne de ce grand pays. Contrairement à une bonne partie des chats populaires, cependant, le début de son histoire remonte seulement à il y a un peu moins d’une centaine d’années.

Cette race aurait été obtenue du croisement entre chats sauvages du plateau de Sibérie centrale et des monts Oural avec des félins déjà domestiqués. L’Europe n’a pu découvrir la race, pour la première fois, que dans les années 1980 ; et les USA la décennie d’après – soit en même temps que la France.

Comme les autres animaux qui viennent d’être cités, le chat sibérien compte parmi ses traits caractéristiques sa puissance, sa force et sa silhouette en tonneau. Le fait qu’il soit massif et rond peut conduire à se demander s’il n’est pas en surpoids. Il n’en est rien, toutefois. Le poids du chat Sibérien peut atteindre les 12 kg pour 35 cm. Mais en général, il se trouve entre 6 et 7 kg. Les femelles constituent la catégorie la moins imposante avec une taille au garrot de 22 à 24 cm pour et un poids de 6 kg à l’âge adulte. Les mâles atteignent plus facilement les 7 kg pour une taille au garrot de 23 à 25 cm. 

Les chats de cette race comptent, également, parmi leurs traits caractéristiques leur tête large et triangulaire avec des contours arrondis, leur crâne plat, leurs yeux ronds et grands, la longueur et la densité de leur pelage. Ce dernier peut être de toutes les couleurs, exceptées, le lilas, le chocolat, le cinnamo, le fawn et l’ambre. La variante de la race – connue sous l’appellation de nevamasquerade – est reconnaissable, de son côté, par sa robe claire disposant d’extrémités foncées.

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2022