Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2022

L'alimentation idéale du Teckel

  1. L'alimentation des animaux domestiques >
  2. Nourriture pour chien >
  3. Alimentation du Teckel
alimentation du Teckel

Chien de terrier à l’origine, le Teckel est aujourd’hui une race très appréciée en tant qu’animal de compagnie d’agrément. Son caractère unique et son apparence atypique en font toute sa réputation. Bon nombre de propriétaires en sont venus à oublier qu’il s’agit avant tout d’un chien de chasse qui a été élevé et éduqué dans le but de courir après les sangliers, les oiseaux et les lapins. Il s’agit d’ailleurs d’un des meilleurs à son poste parmi les canidés de petite taille. Outre sa taille, le Teckel possède une particularité, celle d’une longueur de dos étonnante sur des pattes très courtes. La sédentarisation l’a rapidement amené à devoir faire de plus en plus face à des complications de santé liées au poids en raison d’un manque progressif d’activité. Aujourd’hui, on le dit même faire partie des cinq races les plus sujettes au surpoids et à l’obésité. Ce fléau s’accompagne non seulement d’autres problèmes de santé qui y sont liées, mais aggrave par la même occasion ses problèmes dorsaux déjà existants. En addition de la capacité de la nutrition à apporter l’énergie nécessaire aux activités quotidiennes, l’alimentation du chien peut également, fournir une solution aux complications de santé à travers une prise en charge protéinée, lipidique ou vitaminique.

La meilleure alimentation pour un Teckel

S’interroger sur l’alimentation pour Teckel la plus appropriée, c’est avant tout faire le choix d’un type de nourriture. Le monde vétérinaire est d’avis que les croquettes pour chien représentent la solution la plus pratique, la plus économique et très souvent la plus complète pour la race. Bien que la ration ménagère présente des atouts inestimables, c’est très souvent le risque de carences ou d’excès dans le cas de la nourriture maison qui fait la différence. Comme tout autre chien, la diet du Teckel suit des règles propres à son espèce comme celle d’un besoin protéique élevé en raison son ancien statut de carnivore. Sa constitution l’amène à devoir bénéficier de certains acides aminés dont l’humain, par exemple, n’aurait pas forcément besoin. Mais il appelle également à une alimentation qui réponde à ses besoins nutritionnels plus spécifiques. Ces derniers sont généralement en lien avec ses attributs aussi bien physiques que de santé. Ses jointures sont fragilisées en raison de ses membres chondrodystrophiques, significatifs de la corpulence du chien nain. Il est aussi sensible au stress oxydant qui désigne le vieillissement cellulaire. Enfin, comme mentionné plus tôt, il peut rapidement prendre du poids, une donnée qu’il faudra prendre en compte dans le choix de repas.

Comment nourrir un chiot Teckel ?

Le Teckel, en dépit de sa tendance à l’embonpoint, aura malgré tout besoin d’aliments plus riches durant sa croissance. Son métabolisme rapide ajouté au besoin incessant de nutriments afin de se développer en un an fait qu’il ne peut passer outre une quantité importante de protéines et de graisses. Ces sources protéinées doivent représenter environ 65 % de la recette, les lipides autour de 25 %. Il n’est pas obligatoire de se tourner d’emblée vers des viandes allégées dans le cas du chiot, mais tout du moins peu allergènes. On optera alors pour le saumon, le poulet ou encore l’agneau en fonction des sensibilités et des intolérances. Les graisses seront fournies par l’oméga 3 et 6, central dans le bien-être de la peau et du pelage, notamment durant la mue ou encore la fonction nerveuse, cérébrale et articulaire. Les céréales seront aussi évitées dans la mesure du possible étant donné sa sensibilité aux problèmes cutanés. Il est fréquent de préconiser à partir de ses 3 mois une supplémentation en chondroprotecteurs de prévention afin d’encourager le bon développement de son cartilage. Les vitamines, emmenées par la vitamine E, et les antioxydants protégeront le système immunitaire de l’animal en cas d’exposition à certaines maladies.

Les meilleures croquettes pour un Teckel chiot et adulte

Le Teckel atteint l’âge adulte vers 12 mois. Il sera alors nécessaire de le préparer à la transition d’une alimentation pour chiots à une diet pour adultes quelques semaines avant cela car, autrement, sa nutrition pourrait s’avérer trop riche pour ses nouveaux besoins d’entretien.

Équilibre & Instinct – Croquettes de volaille riches en ingrédients frais chiot

Portant toute leur attention sur un apport important en protéines, les croquettes de la marque se chargent d’offrir à l’animal ce dont il a le plus besoin : des acides aminés. L’hydrolysât de protéines promet une origine animale afin de garantir tous les acides aminés nécessaires à l’ancien carnivore, car rappelons que les protéines végétales ne bénéficient pas de la même composition. Les protéines du produit sont également de haute valeur biologique, c’est-à-dire que même en petite quantité, elles réussissent à fournir le panel intégral des acides aminés. Les protéines sont hydrolysées, autant dire qu’elles sont plus légères et plus faciles à digérer. On notera toutefois la présence de maïs dans la composition, qui comprend de la lysine, un acide aminé cette fois-ci limitant, autrement dit qui diminue la valeur biologique de la protéine.

Royal Canin – Teckel Puppy

La gamme Teckel est spécialement formulée pour les besoins spécifiques du chien. Les croquettes se chargent d’un apport idéal en protéines ainsi qu’en énergie, notamment dans le cadre de la construction organique et osseuse. Un complexe d’antioxydants qui comprend la vitamine E soutient encore une fois le bon développement du système immunitaire. Le rapport phospho-calcique est précis et adapté pour permettre la formation des articulations et des os sans pour autant risquer la surcroissance osseuse. L’aliment épargne ainsi l’animal de potentielles malformations squelettiques. Les prébiotiques et les polymères de fructose et de glucose participent à la digestion. L’oméga avec ses DHA et EPA permet de lutter contre le poil dur et le pelage terne. Enfin, sur le plan dentaire, les chélateurs de calcium protègent le Teckel contre la formation de tartre.

Tails

Traiteur canin outre-Manche, Tails propose des croquettes de grande qualité et entièrement formulées sur-mesure afin de correspondre aux besoins exacts du chien. Qu’il s’agisse du chiot, de l’adulte ou encore du sénior ou du chien stérilisé, sa mission est de trouver la combinaison parfaite pour apporter l’énergie suffisante aux activités quotidiennes du Teckel comme pour contribuer à une meilleure santé. Les protéines constituent la base de ses recettes. Elles sont légères, peu allergènes, nutritives et digestibles. Un bon apport en FOS et en MOS vient asseoir cet allègement du travail gastro-intestinal. Tous deux facilitent également le processus de perte de poids si le chien a besoin de maigrir. La cuisson à basse température convient essentiellement au chien sensible aux problèmes digestifs et de peau en ne produisant aucune matière toxique issue de la combustion des nutriments et susceptible de provoquer l’appareil intestinal.

Ultra Premium Direct – Sans Céréales Chien Sensible Toutes Tailles

Étant donné qu’il s’agit d’un sac de croquettes pour chiens sensibles, c’est en toute logique que la recette se concentre sur la protection immunitaire. Outre les prébiotiques, on trouve des plantes comme le thym ou encore l’échinacée, réputées pour contribuer aux défenses de l’organisme. L’autre mission principale du sachet de croquettes est de garantir une meilleure absorption et digestion grâce à la contribution des FOS, des MOS, du fenouil et de la fleur de camomille, utiles à l’assimilation et à l’équilibre de la flore intestinale. Le produit révèle par ailleurs la volonté de réduire les troubles liés à la mauvaise absorption des aliments, la diarrhée et les selles molles en tout premier lieu.

L’alimentation maison pour Teckel

Le menu maison peut recouvrir toute une variété de fonctions, mais elle est généralement préconisée aux chiens souffrant d’allergies alimentaires, d’intolérances, de maladies cardiaques ou respiratoires ainsi que de surpoids, obésité et diabète. Bien formulée, elle aurait la capacité d’allonger l’espérance de vie d’un chien d’environ trois ans. Le principal intérêt de celle-ci est de pouvoir offrir une solution alimentaire à-la-carte, moyennant une connaissance parfaite des ingrédients, des dosages comme des modes de cuisson. Les principes de base veulent qu’une ration ménagère se compose d’1/3 de protéines animales, 1/3 de graisses polyinsaturées et de compléments alimentaires et d’1/3 de glucides. Les protéines doivent provenir d’une source maigre (agneau, poulet, dinde), de poissons blancs ou de saumon / truite. Les acides gras peuvent provenir de toutes sortes d’huiles propres à la nutrition animale. On pense à l’huile de lin, l’huile de saumon ou l’Isio4. Cependant, on évitera l’huile d’olive qui, bien qu’idéale pour la diet humaine, ne contient que peu de nutriments pertinents pour le bien-être canin. Les sources de glucides devraient être des légumes verts ou des légumes qui contiennent du bêtacarotène comme les carottes. Un Complément Minéralo-Vitaminique s’ajoutera à la composition pour équilibrer la recette étant donné qu’une ration ménagère ne peut couvrir à elle seule tous les besoins en vitamines et en minéraux.

Les aliments interdits pour le Teckel

S’il ne s’agit pas de votre premier canidé, vous devez savoir que certains ingrédients humains n’allient pas saveurs et santé. Ils ne sont pas toujours de bonne compagnie pour le chien, pour ne pas dire nocifs et dangereux. Mais savez-vous lesquels ?

  • la pâte à levure : une fois dans l’estomac, elle peut fermenter puis entraîner la formation d’éthanol. Ce dernier sera responsable de l’intoxication de l’animal, mais aussi de sa torsion d’estomac.
  • le chocolat : il s’agit d’un des aliments qui frustrent le plus les propriétaires de chiens tant il est apprécié par les humains. Mais il est impératif de ne pas s’abandonner à l’anthropomorphisme, car le chien ne tolère aucune trace de théobromine, responsable de convulsions, d’augmentation du rythme cardiaque et dans certains cas, du coma. De manière générale, il faudra également éviter le groupe entier des aliments contenant de la caféine.
  • les os cuits : que ce soit dans le cadre du jeu ou pour les manger, ils ne doivent pas être donnés au chien, car ils peuvent obstruer sa gorge ou encore perforer les parois de l’estomac ou de son intestin.
  • l’ail et les oignons : ils contiennent du disulfure de n-propyle qui peut provoquer l’anémie chez l’animal s’il en consomme plus de 5 g par kilogramme de poids corporel en quelques jours seulement.
  • la famille des noix : à dose homéopathique, les noix ne sont pas nécessairement toxiques, mais restent déconseillées. C’est à partir de 2,4 g par kilogramme de poids corporel qu’elles deviennent très dangereuses pour la santé, autrement dit à partir de six noix. On les sait très nocives en raison de leurs mycotoxines.

Quelle quantité journalière pour un Teckel ?

Les quantités journalières devront s’adapter aux besoins du Teckel en fonction de son avancement en âge, de ses activités quotidiennes ainsi que de l’évolution de son profil de santé. Sur une base théorique, le chien âgé de 2-3 mois pourrait consommer jusqu’à 60 g de croquettes sèches par jour. Entre 4 et 5 mois, sa dose passera à 75 g. À 6-8 mois, il atteindra d’ores et déjà la ration normalement délivrée à un adulte, soit 85 g de croquettes par jour. Sachez qu’un chien de petite taille grandit bien plus vite qu’un chien de grande taille. Il n’aura alors pas besoin d’attendre 10-12 mois pour consommer la ration d’un chien adulte. Le Teckel castré ou stérilisé ne pourra excéder 68 g. Il en sera de même pour la femelle qui allaite ou en gestation ou alors le sénior, le diabétique, l’obèse ou en surpoids. Le sportif, en revanche, pourra manger jusqu’à 110 g de croquettes à la journée.

Le budget moyen annuel pour la nourriture d’un Teckel

Les calculs du budget annuel par produit sont indicatifs dans la mesure où ils dépendent des fluctuations de prix des meilleures marques du marché tout comme des données changeantes au sujet du Teckel. Outre les différentes en fonction des races, on peut dire que l’âge, la taille ou encore l’intensité des activités quotidiennes peuvent drastiquement modifier les chiffres puisque les quantités de nourriture changeront en amont. À titre informatif et comparatif, nous rendrons compte de ce que l’alimentation coûte pour un chiot de 3 mois dont la ration journalière est d’en moyenne 60 g de croquettes pour animaux en bas âge. Pour l’adulte, il s’agira d’un prototype sans maladie sévère et dont le poids oscille autour de 9 kg, soit entièrement dans la moyenne. En cas de doute quant à l’évolution des rations, demandez conseils à votre vétérinaire ou votre nutritionniste canin.

|Budget moyen annuel|Catégorisation
| Équilibre & Instinct – Croquettes de volaille riches en ingrédients frais240,87 €Chiot
|Royal Canin – Teckel Puppy260,14 €Chiot
|TailsÀ partir de 216 €Adulte normal / adulte ou sénior à régime limité
|Ultra Premium Direct – Sans Céréales Chien Sensible Toutes Tailles141,97 €Adulte

Comment déceler le surpoids d’un Teckel ? Les solutions alimentaires

Si vous remarquez, sans même vérifier, que votre chien paraît plus gros que d’ordinaire, c’est qu’il semble évident qu’il a pris en embonpoint. Cependant, parfois, il vous sera nécessaire de recourir à certaines astuces pour prévenir une prise de kilos encore plus importante. Votre Teckel peut, par exemple, éprouver des difficultés à la mobilité ou encore à la respiration. Il peut faire montre d’une réticence croissante pour l’activité physique. Sur le plan de son apparence, sa silhouette se fera arrondie lorsque vous vous placez au-dessus de lui. Vous avez désormais du mal à sentir ses côtes tant elles sont ensevelies dans la chair épaisse. Dans certains cas, son abdomen descendra d’un niveau, quittant la ligne de la cage thoracique.

Il est toutefois possible de résorber une prise de kilos soudaine, d’autant plus lorsqu’elle est récente. Pour cela, il faudra opter pour des sources protéinées allégées contenant les meilleurs acides aminés pour une santé de fer. Éviter la réduction protéique, car les protéines sont importantes à la métabolisation des graisses en du muscle solide. La carnitine pourra d’ailleurs aider à la combustion de ces graisses en allant la chercher dans les zones de confort de l’organisme. Par ailleurs, il sera impératif d’imposer un taux lipidique et glycémique dorénavant faible pour ne maintenir qu’une teneur essentielle. Évitez également les friandises et augmentez la consommation en eau non seulement pour encourager l’animal à éliminer, mais aussi pour favoriser l’effet de satiété.

FAQ

Quand nourrir son Teckel ?

Pendant les premiers mois, le Teckel devra bénéficier d’entre trois et quatre repas par jour. Tentez d’espacer au mieux les prises pour ne pas encombrer son estomac. À partir de sa première bougie, le chien pourra être nourri deux fois à la journée, sauf avis médical contraire.

Quelle quantité de viande pour un Teckel ?

Globalement, le Teckel devrait consommer entre 2 et 4 % de son poids corporel rien qu’en viande. Cela équivaut à 20-40 g selon son niveau d’activité. Pour un Teckel de compétition ou de chasse d’environ 20 kg, la ration de viande peut aller à elle seule jusqu’à 600-800 g, soit 3 à 4 % du poids total.

Partager ce contenu

👉
Pour en savoir plus

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2022