Logo Conseils-Animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Animaux.fr, 2021

Tout savoir sur l'alimentation du chiot

  1. L'alimentation des animaux domestiques >
  2. Nourriture pour chien >
  3. Alimentation chiot
alimentation-chiot

Ça y est ! Vous avez enfin pris la décision d’adopter un chiot. Outre l’amour que vous allez offrir à votre chien, il est aussi primordial de penser à tous les facteurs pouvant assurer son bien-être et son épanouissement. Au nombre de ces facteurs, figure en bonne place : l’alimentation. Comment nourrir au mieux son chiot et lui assurer ainsi une bonne santé et une croissance normale ? Si vous aussi vous vous posez cette question, alors voici les informations dont vous avez besoin

2 mois offerts pour la souscription d’un nouveau contrat à l’assurance animale SantéVet
VOIR LE CODE

Besoins alimentaires d’un chiot

Durant tout le temps qu’il est nourri par sa mère, tous les besoins nutritionnels d’un chiot sont assouvis, car elle lui transmet en effet une immunité qui garantit son bien-être. Après son sevrage qui intervient en général lorsque son âge se situe entre 6 et 8 semaines, son système immunitaire continue également de le protéger. Pour qu’il puisse bien grandir, il faudra opter pour une alimentation qui convient à : son poids, sa taille, sa race (labrador, berger allemand, husky…) et son activité. Pour éviter qu’il ne devienne obèse, il importe par ailleurs de prendre garde à ne pas trop le nourrir. Par contre, la nourriture qui lui est offerte doit obligatoirement correspondre aux besoins nutritionnels d’un chien de son âge.

Dans la mesure où son système digestif demeure jusque-là immature et que son organisme est quant à lui plutôt fragile, l’idéal serait de se tourner vers une alimentation assez personnalisée. Celle-ci devra notamment lui apporter toute l’énergie qu’il lui faut pour jouer et se défouler. Elle doit également favoriser la minéralisation des dents et des os. Il faudra de ce fait veiller à ce que l’apport en phosphore, fer, magnésium, protéines, zinc et vitamine D soit amplement suffisant. Les glucides devront par contre être évités, car ils augmentent la plupart du temps les risques de diabète, d’embonpoint, d’insuffisance rénale ou de soucis cardiovasculaires chez les chiens.

Aliments à éviter

Avant toute chose, il faut garder à l’esprit que les chiots font généralement preuve de voracité et de gourmandise. Ces animaux peuvent donc consommer tout ce qui leur est présenté. C’est la raison pour laquelle il est conseillé à son maitre de toujours faire preuve de vigilance, surtout s’il y a de jeunes enfants dans la famille. Afin de faire plaisir à leur nouvel ami, les enfants ont en effet tendance à partager avec lui leur goûter.

Cela peut malheureusement être néfaste pour l’animal, car les aliments destinés aux humains peuvent s’avérer être dangereux pour un canidé. Au nombre des aliments à ne pas offrir à un chiot, on peut évoquer par exemple : le lait, l’avocat, le chocolat, les produits salés ainsi que les sucreries. En ce qui concerne la viande, il est primordial de s’assurer qu’elle est bien cuite avant de la donner au chiot. Cette solution permet de limiter la contamination avec des bactéries.

Ration quotidienne idéale

Attention : gaver un chiot ne signifie en aucun cas qu’on le nourrit bien. L’idéal serait de lui offrir à chaque repas une petite quantité. Il devra toutefois manger plus souvent qu’un animal adulte. Pour ne pas commettre d’erreurs, il est préférable de respecter le nombre de repas que préconise le vétérinaire. Ainsi, lorsque l’âge du chiot se situe entre 2 et 3 mois, il faut prévoir 4 rations par jour. Entre 4 et 6 mois, le nombre de rations devra varier entre 2 et 3 fois. Après cette période, offrez-lui enfin 2 rations au quotidien. Puisque l’eau fait en outre partie intégrante de l’alimentation de ce petit compagnon, assurez-vous qu’il n’en manque jamais. Étant donné qu’il n’est pas souhaitable que le chiot boive beaucoup et surtout trop rapidement, mettez une quantité assez modérée d’eau fraiche dans sa gamelle. Tout au long de la journée, n’oubliez cependant pas de la remplir et de vérifier qu’elle reste propre.

Différents types d’alimentation

Suivant les moyens dont vous disposez ou vos préférences, vous pouvez selon le cas offrir à votre chiot, une alimentation industrielle ou une alimentation ménagère.

Alimentation industrielle

Il s’agit ici d’une alimentation équilibrée et surtout facile à préparer, notamment lorsqu’on opte pour des aliments de type « standard ». Les aliments « premium » sont quant à eux adaptés au mieux aux multiples besoins de l’animal. Notons que la composition des aliments industriels est élaborée par des professionnels de la nutrition canine. Tous les nutriments qu’il faut à l’animal pour une bonne croissance sont donc intégrés dans les aliments conçus.

Vous n’aurez alors plus à intégrer d’autres ingrédients ou même des minéraux et vitamines. Étant donné qu’une alimentation industrielle est considérée comme complète, les vétérinaires la recommandent la plupart du temps pour les chiots. Comme précisé un peu plus haut, il existe deux niveaux de qualité en matière d’aliments industriels : premium et standard. De même, lesdits aliments sont disponibles dans les formes qui suivent : les croquettes (forme déshydratée) et les boites (forme humide).

Alimentation ménagère

Comme vous pouvez vous en douter, il est question ici des aliments préparés à la maison. Lorsque la préparation des aliments est effectuée de manière équilibrée, elle peut être plutôt intéressante. Son atout principal réside essentiellement dans le fait que l’on utilise des produits frais. Elle doit par ailleurs être constituée des éléments ci-après : les légumes verts, la viande, les céréales, un complément de minéraux et vitamines ainsi que de la levure de bière et de l’huile. Bien que cela puisse paraitre fastidieux pour certains, il faudra disposer au préalable d’informations détaillées sur les besoins de votre nouveau compagnon. Cela fait, pesez ensuite chacun des ingrédients en tenant compte de l’âge et du poids de l’animal. De toute évidence, pour réussir à préparer soi-même un repas équilibré pour un chiot, il faut avoir des connaissances en diététique et nutrition du canin, ce qui n’est pas le cas de bien de personnes.

Quelques astuces et conseils

Une fois que l’alimentation est déterminée, il faut aussi penser à l’offrir dans les meilleures conditions au chiot. Pour ce faire, l’idéal est d’opter dans un premier temps pour un endroit calme. Les différents repas devront également être servis à température ambiante. Pour éviter de mal nourrir votre chiot, essayez de ne pas lui offrir à manger lorsque vous cuisinez ou êtes à table. Entre ses repas et ses séances d’exercice, assurez-vous aussi de respecter un délai d’au moins une heure environ. Les friandises devront quant à elles être spécialement réservées pour les récompenses pendant son éducation.

2 mois offerts pour la souscription d’un nouveau contrat à l’assurance animale SantéVet
VOIR LE CODE

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-Animaux.fr, 2021