Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2022

L'alimentation du Braque de Weimar

  1. L'alimentation des animaux domestiques >
  2. Nourriture pour chien >
  3. Alimentation du Braque de Weimar
L'alimentation du Braque de Weimar

Une des races de chien de garde les plus anciennes en Allemagne, le Braque de Weimar se distingue par son corps athlétique et sa vélocité. Il déborde d’énergie et se montre excellent en sports canins et en courses de toutes sortes. Traditionnellement utilisé en tant que chien de chasse de gros gibier, il est aujourd’hui aussi perçu comme un excellent chien d’arrêt et rapporteur de plus petit gibier. Il excelle tout autant au gibier d’eau aux côtés de son maître. C’est à ce titre que l’alimentation du chien se trouve être un pivot central de sa santé et de son bien-être. Le contenu de sa gamelle ne devra pas uniquement le nourrir basiquement, mais être également capable de suffisamment le fournir en énergie, en acides aminés et en vitamines pour lui permettre de se dépenser comme il se doit. Son régime doit répondre à certains besoins nutritionnels propres à son espèce comme à sa race. Bien sûr, le Weimar est un chien à titre personnel qui aspire à ses propres caractéristiques également. En cas de problèmes d’allergies ou de diabète, il peut être amené à bénéficier d’une diet maison pour le soulager de certaines intolérances. Auquel cas, il sera nécessaire de maîtriser le sujet, car la ration ménagère, comme on l’appelle, ne relève en rien de l’improvisation. Sachez qu’une alimentation pour chien Weimar idéale devra être optimale aussi bien pour lui que pour vous qui devriez être en mesure de l’assumer.

La meilleure alimentation pour un Braque de Weimar

Le critère de base d’une bonne alimentation est qu’elle doit se montrer adaptée aux besoins du chien en tant que membre de son espèce. De ce point de départ, elle devra évoluer afin de répondre aux exigences plus spécifiques de la race avec ses spécificités métaboliques, comportementales et de santé qu’on lui connaît. Dans le cas du Weimar, il s’agit d’un chien de grande taille, actif et athlétique dont l’une des premières préoccupations étant chiot est le rythme de croissance.

Comme tout chien de grande taille, le Weimar connaît une croissance moins rapide que les petits chiens. Il sera nécessaire de fournir la dose exacte de calcium et de phosphore afin de ne pas engendrer un développement osseux accéléré, ce qui peut provoquer des malformations squelettiques. L’oxalate de calcium pourra toutefois l’aider à lutter contre les possibles calculs urinaires.

C’est aussi un chien dont les dépenses énergétiques sont très élevées. Son menu devra lui apporter l’ensemble des nutriments essentiels ainsi qu’une teneur en énergie supérieure à celles des chiens d’intérieur et sédentaires. Enfin, sur un tout autre plan, le Weimar souffre d’un système digestif fragile. Les croquettes devront par conséquent être plus légères et digestes que la moyenne.

La meilleure alimentation pour un chiot Braque de Weimar

Une fois le sevrage achevé, le Weimar devra effectuer une transition du lait maternel à alimentation solide. Éleveurs et nutritionnistes recommandent des marques de croquettes pour Braque de Weimar de haute qualité, dite Premium, qui seront à même d’apporter au chien un taux élevé en protéines et en acides aminés essentiels.
Ces protéines d’origine animale devront apparaître en premier dans la liste d’ingrédients et représenter entre 60 et 70 % de la composition totale. Elles devront provenir de viandes entières et non de farines de viande impossibles à tracer ou d’origine inconnue.
Les abats de mauvaise qualité seront à bannir. Les huiles comme l’huile de saumon, de lin ou d’Isio4 fourniront en DHA/EPA. L’oméga 3 et 6 est l’un des éléments les plus polyvalents de la diet canine, car les graisses insaturées servent aussi bien à la santé de la peau, du poil en période de mue, au développement cérébral, nerveux, oculaire ou encore à la lubrification des articulations.
Ces dernières pourront être mises à mal en fonction de la grande taille du chien. Auquel cas, il faudra envisager le recours à des chondroprotecteurs à travers la glucosamine et la chondroïtine afin d’apporter du renfort au cartilage. Si toutefois le chien venait à souffrir de ses articulations au niveau des pattes et des rotules en raison d’un surpoids ou de l’obésité, l’acide aminé non essentiel, la carnitine, aidera à métaboliser les graisses stockées dans l’organisme afin de les transformer en énergie et ainsi libérer le corps d’une charge pondérale inutile.

Les meilleures croquettes pour un Braque de Weimar chiot et adulte

Le Braque de Weimar chiot comme adulte se doit de bénéficier de croquettes de marques reconnues par le monde vétérinaire ou de traiteurs canins de renom. L’enjeu est de s’assurer d’un processus de fabrication standardisé et des aliments secs propres à la consommation.

Ultra Premium Direct – Super Premium chiot grande taille

Ultra Premium Direct braque de weimar

Le produit pour chiot de grande taille a pour priorité d’apporter l’ensemble des acides aminés primordiaux tout en protégeant les articulations des divers troubles dont le Weimar peut souffrir. La première manière de protéger l’animal de compagnie contre la douleur articulaire est de s’assurer du maintien d’un poids de forme idéal grâce au recours à de la viande maigre (poulet).
La croquette est riche en acides gras oméga 3 et 6 à travers l’huile de poisson (pelage, souplesse) et la graisse de poulet tout en bénéficiant d’un apport en graisses contrôlé. Cela lui permet de profiter de la protection articulaire sans risques de prise de kilos rapide.
Le sulfate de chondroïtine et la glucosamine s’ajoutent à la liste des contributeurs à la santé des jointures, tandis que l’extrait de Yucca schidigera préfère agir sur la capacité du corps à lutter contre les différentes infections et les possibles prédispositions génétiques. Le produit n’est pas dépourvu de céréales, présentes en petite quantité.

Équilibre & Instinct – Croquettes de volaille riches en ingrédients frais

Les produits secs de la marque française contiennent, eux aussi, des céréales, en quantité limitée, pour leurs bienfaits sur la digestion difficile du petit chien.
Par ailleurs, l’aliment complet se montre riche en acides aminés et en hydrolysât de protéines animales, afin de répondre aux exigences physiologiques du chien. La marque comprend qu’avant d’être un Weimar, il s’agit avant tout d’un chien carnivore opportuniste qui a besoin de protéines de qualité pour soutenir son niveau d’activité physique au quotidien. Le contenu de la gamelle très naturel et les protéines hydrolysées de la composition s’unissent pour minimiser les risques allergiques du chiot.

Tails

Tails est un traiteur canin et fabricant de croquettes entièrement sur-mesure qui répond aussi bien aux besoins des chiots, des adultes que du sénior, du chien stérilisé ou castré. Le Britannique se spécialise sur l’équilibre de la recette en fonction de l’objectif nutritionnel à atteindre. La composition s’articule autour de sources protéinées capables de fournir tous les acides aminés nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme du chien ainsi qu’à la métabolisation.
Les croquettes sont légères et faciles à digérer. Elles contiennent également des fibres brutes de qualité à travers les fruits et les légumes qui permettent d’éliminer et de maigrir si besoin ainsi qu’obtenir de meilleures selles. Elles sont par ailleurs cuites lentement afin de maintenir l’ensemble des nutriments.

Royal Canin – Sporting Life Energy Trail 4300

Le produit de la gamme Sporting Life se destine aux chiens qui disposent d’une activité physique quotidienne ou très régulière soutenue comme c’est le cas ici. Il est d’autant plus préconisé pour les chiens de compétition ou de chasse.
Le taux protéique est élevé et n’est pas en reste en termes de source énergétique grâce à une teneur en graisses non saturées intéressante. Il s’agit davantage de croquettes qui garantissent une source énergétique sur la longueur et en continu plutôt qu’en puissance. Les articulations sont ménagées grâce à l’apport en glucosamine dans l’hydrolat de crustacé et de chondroïtine dans l’hydrolat de cartilage. La seule limite du produit réside dans l’utilisation de la cuisson à haute température des croquettes.

L’alimentation maison pour Braque de Weimar

L’avis des nutritionnistes s’accordent sur le fait que les aliments secs haut de gamme et la diet maison sont tout à fait aptes à répondre aux besoins du Braque de Weimar du moment qu’ils sont complets. Toutefois, le chien allergique ou encore diabétique peut chercher du réconfort dans la ration ménagère afin de bénéficier d’une nutrition qui s’adapte individuellement à sa condition.
Globalement, une ration ménagère pour chien doit contenir en moyenne 1/3 de protéines délivrées par le poisson ou la viande maigre. Ajouté à cela, 1/3 de graisses insaturées et de suppléments alimentaires à travers les huiles ainsi qu’1/3 de glucides grâce aux fruits, aux légumes, au riz ou aux pâtes, sources d’amidon. De là se pose la question du type de viande. Quelle viande utiliser pour une ration idéale ?

Le choix dépendra de la raison qui vous amène à recourir à la nourriture maison pour votre chien. Néanmoins, l’escalope de dinde ou encore le blanc de poulet ont des options populaires parmi les meilleures viandes pour ration, car elles contiennent l’ensemble des nutriments essentiels et se montrent suffisamment allégées pour ne pas exposer le chien au risque pondéral. Les petites carottes et les haricots verts feront un excellent choix de légumes tandis que le riz et les pâtes devront être cuits à feu doux durant longtemps pour une digestion optimale. L’ajout d’huile de poisson pourra combler un besoin en oméga 3 et 6. Sachez qu’un complément minéralo-vitaminique est primordial pour assurer une hygiène alimentaire complète en vitamines et minéraux.

Les aliments interdits chez le Braque de Weimar

La nutrition du chien devra tenir compte de certaines règles concernant les restes humains. Étant donné les besoins alimentaires différents entre humains et animaux, il est important de saisir à quel point certains aliments très bénéfiques pour l’homme peut être d’une grande nocivité pour les animaux.
En voici les plus importants à connaître dans le cas du Weimar. En cas de doute, il sera bon de vous rapprocher de votre vétérinaire pour plus de conseils.

  • la pâte à levure : torsion d’estomac (très courant chez les chiens de grande taille)
  • le chocolat : accélération du rythme cardiaque, convulsions en raison d’un rejet de la théobromine, risque de coma
  • les édulcorants : allergie sévère au xylitol, tremblements, convulsions, insuffisance hépatique, risque de coma
  • l’alcool : vomissements, augmentation de l’acidité sanguine, sédation, hypoglycémie, risque de coma
  • la famille des noix : vulnérabilité aux mycotoxines, vomissements, convulsions

Les quantités de croquettes quotidiennes pour un Weimar

Les quantités varieront en fonction des races, de la taille, du poids et des habitudes de vie de votre chien. Il est toutefois possible d’établir une courbe référentielle en fonction de certains critères de base.

  • Un chiot âgé de 2 à 3 mois consommera en moyenne 170 g de croquettes par jour.
  • Lorsqu’il atteint 4 mois, et ce, jusqu’à ses 5 mois, il est attendu se ravitailler à hauteur de 260 g par jour.
  • Un petit Weimar âgé de 6-8 mois bénéficie en général de 360 g.
  • Dès 9 mois, il pourra envisager des quantités similaires à celles de l’adulte, autrement dit 485 g par jour, seulement répartis en plus de repas.
  • Un adulte en pleine santé bénéficiera donc de 485 g de croquettes par jour, mais pourra voir sa ration augmenter jusqu’à 630 g s’il s’agit d’un chien de chasse, de compétition ou amateur de toute activité physique quotidienne intense.
  • À l’inverse, le chien stérilisé, castré, sénior, malade, obèse ainsi que la femelle allaitante ou en gestation verra sa portion réduite à 388 g de croquettes par jour.

Le budget moyen annuel pour la nourriture d’un Braque de Weimar

Le budget moyen annuel n’est pas fixe dans la mesure où il dépend des prix pratiqués par les marques, de l’âge ainsi que de l’évolution du niveau d’activité. Le tableau comparatif s’intéresse à ce que l’alimentation sèche aussi bien pour le chiot que pour l’adulte coûte à l’année.
Dans le cas du chiot, il prendra en compte le tarif de référence pour un chiot de 3 mois dont la ration est de 170 g par jour. Les tarifs pour un chien adulte se baseront sur un canidé d’environ 30 kg.

Budget moyen annuelCatégorisation
UPD – Super Premium chiot grande taille220,71 €Chiot
Équilibre & Instinct – Croquettes de volaille riches en ingrédients frais499,60 €Chiot très actif
TailsÀ partir de 600 €Adulte normal / adulte ou sénior à régime limité
Royal Canin – Sporting Life Energy Trail 43001 021,36 €Adulte très actif

Les signes d’un Braque de Weimar en surpoids

Mettre en évidence le surpoids d’un chien peut se faire sans encombre grâce à certaines astuces. Il en existe de deux sortes : comportementales et d’apparence. Sur le plan comportemental, le chien se montrera réticent aux activités physiques qui, d’ordinaire, font son bonheur. Il pourra également démontrer des difficultés à l’exécution de certaines tâches non pas par manque de volonté, mais par incapacité évidente. Enfin, s’il éprouve des difficultés à respirer, cela peut être dû à un encombrement qui s’explique par la prise pondérale rapide et excessive. Sur le plan plus physique, il est possible de déceler des kilos excédentaires de trois manières :

  • il vous est impossible ou quasi impossible d’atteindre ses côtes lorsque vous le touchez sous son manteau
  • il semble démontrer une silhouette ronde quand vous l’observez en plongée.
  • l’abdomen du chien n’est plus à son niveau habituel de la cage thoracique, mais plus bas, révélant un poids excédentaire

Si tel est le cas, il vous faudra établir un régime adapté à sa nouvelle condition. La méthode diététique visera à garantir un taux protéique stable, mais apporté par des sources protéinées maigres comme l’agneau ou le poulet allégé. La L-carnitine permettra « d’assécher » le corps en brûlant les quelques graisses excédentaires des viandes ou du poisson. Les graisses et les glucides connaîtront un faible apport, sans pour autant être bannis du régime. Enfin, il faudra miser sur un apport en eau plus conséquent afin d’accroître la sensation de satiété et l’élimination.

FAQ

Quand nourrir son Braque de Weimar ?

Il n’est pas recommandé de laisser le Weimar se servir de croquettes de manière libre. Non seulement cela peut représenter un grand danger pour son poids, mais aussi pour sa digestion. Comme de nombreux chiens, le Braque de Weimar est attendu manger ses croquettes en trois repas de quantité équivalente durant ses neuf premiers mois. Au-delà, il pourra progressivement d’habituer à se nourrir comme un adulte avant d’adopter les deux repas par jour réservés à l’adulte à partir de 11-12 mois.

Quelle alimentation pour un Braque allemand ?

La diet est centrale chez un chien aussi énergique que le Weimar. L’idéal est de combiner saveurs, apport énergétique et protection de l’organisme face aux maladies potentielles grâce à des acides aminés essentiels de qualité, des nutriments en quantité optimale ainsi qu’une répartition des ingrédients adaptée à l’étape de la vie du chien. De manière générale, un chiot en croissance requerra plus de protéines qu’un adulte et qu’un sénior. Le sénior devra bénéficier de plus de soutien de la part de complexes de vitamine A, B12, C et E, de certains minéraux et surtout de suppléments alimentaires que l’adulte en entretien.

Partager ce contenu

👉
Pour en savoir plus

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2022