manage_search

Savannah

  1. Les races de chat >
  2. Savannah
savannah

Originaire des Etats-Unis, le Savannah est une race de chat assez récente. Selon les sites Omlet, Chats du Monde, le Mag du Chat ou Zooplus, le chat Savannah fait partie des plus grandes races de chats au monde. Saviez-vous que sa naissance doit sa naissance à un pur hasard et qu’elle attire de nombreuses stars, comme Justin Bieber ? Lisez cet article pour en apprendre davantage sur les Savannahs.

Logo conseils-animaux.fr
Guides, conseils, bons plans, … inscrivez-vous à la newsletter de Conseils-Animaux.fr

Les caractéristiques du chat Savannah

savannah
Affectueux
5 / 5
Avec un chat Savannah à la maison, vous aurez toujours un ami à vos côtés. Les Savannahs sont des chats très affectueux et ce dès les premières générations. Ils sont fidèles, enjoués et doux. Ils nouent des liens forts avec leurs familles et apprécient vraiment les câlins.
Joueur
5 / 5
Si vous souhaitez un chat de canapé, immobile et tranquille, le Savannah n’est clairement pas le chat qu’il vous faut. Ce félin énergique est réputé pour son haut degré d’activité et de curiosité. Sa grande intelligence vous mettra au défi de lui trouver des jeux à sa mesure. Une chose est sûre, vous ne vous ennuierez plus.
Calme
2 / 5
Très énergique et très bavard, le Savannah a du mal à rester en place. En fait, cela dépendra aussi beaucoup de la manière dont il est élevé. Il reste un chat qui a besoin de faire des siestes. Toutefois, il est athlétique et bien plus actif que beaucoup d’autres races.
Solitude
3 / 5
Le Savannah déteste être seul. En effet, ce félin est un vrai pot-de-colle qui préfèrera vous suivre partout et mettre un harnais et une laisse pour vous accompagner en balade plutôt que de vous attendre à la maison. S’il le pouvait, il vous suivrait même au travail. Cet attachement à sa famille humaine lui a valu son surnom amusant de chat velcro.
Cohabitation avec les autres animaux
4.5 / 5
Les Savannahs aiment tellement avoir de la compagnie qu’ils se plaisent avec les autres animaux de compagnie, les chiens en particulier. Ce chat crée facilement des liens avec les autres membres de sa famille, à condition que ceux-ci acceptent de recevoir cette affection constante. Quant aux petits animaux, il vaut mieux jouer de prudence et ne pas les laisser sans surveillance en compagnie de votre Savannah mais ils peuvent très bien cohabiter.

La carte de visite du Savannah

Le Savannah est un chat qui attire beaucoup du fait de sa ressemblance avec des félins sauvages. Apprenez-en davantage sur cette race unique.

Caractéristiques
Ses originesEtats-Unis
EducationTrès intelligent et doté d’une haute énergie, votre Savannah va vous défier de lui inventer des jeux à la mesure de son intelligence et de son taux d’activité. Il peut vite s’ennuyer et chercher à s’occuper tout seul, ce qui ne sera pas nécessairement de votre goût
CaractèreAffectueux, aime la compagnie des siens, joueur
Prix moyen1000 à 10000€ selon la génération
Espérance de vie12 à 20 ans
EntretienSes poils courts rendent son toilettage très facile

Le prix d’un chat Savannah

Préparez-vous à casser votre tirelire car le Savannah est une race parmi les plus chères et son prix peut varier de 1000 à plus de 10 000 € voire 30 000 €.

Ces fluctuations de prix dépendent de plusieurs facteurs tels que sa génération, ses origines, ses qualités esthétiques ou son pedigree.
Un chat avec des champions dans son pedigree sera plus cher qu’un autre chat sans champion dans sa généalogie, de même pour un Savannah aux origines prestigieuses ou qui sera très beau et proche du standard.
Toutefois, ce sont surtout les générations qui dictent le coût d’un chat Savannah.
Ainsi, plus la génération d’un Savannah est haute et se rapproche du croisement originel avec le serval, plus il sera onéreux.

A contrario, à partir de la génération F5 et, le coût de votre Savannah sera plus abordable. Sachez aussi que les prix sont décidés par chaque éleveur, selon tous ces critères et les tarifs pratiqués par les autres éleveurs. Comptez donc 2000 € en moyenne pour acquérir un Savannah.

Comment avoir un Savannah moins cher ?

Vous aimeriez adopter un Savannah pour une somme plus modique ? Cela reste possible. Suivez ces quelques conseils :

  • Adoptez des Savannahs adultes ou des retraités d’élevage : plus un chat vieillit, plus son prix baisse car les chats adultes sont souvent moins attractifs aux yeux des potentiels adoptants. De même, il arrive que des éleveurs mettent leurs chats retraités d’élevage à l’adoption pour une somme modérée.
  • Adoptez dans un refuge : cette astuce est très aléatoire. Le Savannah étant une race récente et rare, il est peu probable que vous en trouviez dans un refuge mais, sait-on jamais ?
  • Ne faites pas le difficile quant au sexe de votre Savannah. Comme pour les autres races, les mâles sont moins onéreux que les femelles, alors si vous voulez adopter un Savannah moins cher, ne soyez pas trop pointilleux sur le genre de votre chat.
  • Parcourez les petites annonces : vous y trouverez parfois des Savannahs à des tarifs intéressants.
  • Restez modeste dans vos attentes : comme il a été dit plus haut, un Savannah issu de prestigieuses lignées est plus onéreux, mais cela n’en fait pas un meilleur chat de compagnie qu’un autre. Pareillement, un chat des générations basses est meilleur marché qu’un chat des générations hautes.
  • Choisissez un chat d’apparence au lieu d’un chat de race : légalement, un chat doit avoir un pedigree pour prétendre être de race. Un chat sans pedigree mais de parents avec pedigree doit être appelé chat d’apparence. Au quotidien, vous ne verrez aucune différence entre les deux.

Ses particularités physiques

Le Savannah est très reconnaissable par son allure distinguée et son pelage rappelant le Serval. Voyons plus en détail ce qui fait du Savannah un si joli félin.

Taille, poids et morphologie

Le Savannah est remarquable par son physique élégant. Son superbe corps élancé et musclé rappelle ses origines sauvages et le classe parmi les races de chats les plus grandes du monde, au point qu’en 2017, un Savannah a été élu plus grand chat du monde par le Guinness World Record.
Ses amateurs aiment sa ressemblance avec son ancêtre, le serval, dont  il hérite son pelage moucheté, ses grandes oreilles…  La queue du Savannah atteint approximativement les 3⁄4 de la longueur d’une queue de chat normale. Il est de type medioligne (semi-foreign), le plus courant parmi les chats.

Même s’il est grand, le Savannah reste plus petit que le serval et sa taille diminue de génération en génération. Les F1 sont plus grands que les F2 qui sont eux-mêmes plus grands que les F3 et ainsi de suite. Toutefois, cette règle n’est pas immuable et il arrive que des F3 soient plus grands que des F2. C’est également un chat léger par rapport à d’autres grandes races puisqu’il pèse en moyenne 6 à 9 kg. Enfin, quelle que soit la génération, les femelles sont plus petites que les mâles.

Les couleurs

Il existe plusieurs couleurs chez le chat Savannah, venant d’une ou l’autre des races ayant contribué à sa fondation, voire de plusieurs. La TICA et le LOOF en reconnaissent 4 :

Brown spotted tabby ou brun tacheté

Le fond de robe est beige clair, marron clair ou marron foncé dans des tons chauds ou froids, les taches aussi appelées spots sont marron-orange, brun foncé ou noires. Cette couleur est la plus prisée parmi les amateurs de cette race car elle se rapproche de celle du Savannah.

Black silver spotted tabby

Sur une robe qui peut varier de l’argent très clair confinant au blanc à l’argent foncé, en passant par les nuances intermédiaires, s’étalent des spots noirs d’encre ou noir charbon. Cette couleur est aussi très appréciée des passionnés.

Black smoke ou fumé

Le pelage est noir avec le fond de robe blanc.

Noir

Cette nuance vient du serval noir. Le chat apparaît entièrement noir, ses taches apparaissant en pleine lumière et son nez doit toujours être noir.

Hormis ces couleurs, le Savannah peut en arborer d’autres comme le snow, le bleu, le lilas, aussi appelé lavande (couleur la plus rare et la plus pâle), que certains passionnés préfèrent aux officielles.

Texture de la robe et motif

La première caractéristique du Savannah reste son pelage aux poils de longueur courte à moyenne et d’une texture singulière, avec des poils de garde légèrement rêche, un sous-poil soyeux et des spots très doux.
Le seul motif reconnu est le spotted tabby : des spots idéalement toujours noirs ronds, allongés ou ovales sur tout le corps, y compris les pattes, la tête et le ventre.

Les yeux

 Selon le standard du LOOF, ses yeux en amande sont or à vert.

Le style de vie

Le chat Savannah s’adapte à différents lieux de vie tant qu’il est avec sa famille bien-aimée. C’est un chat peu territorial, davantage tourné vers les siens que vers un lieu.
Néanmoins, il a besoin de certaines conditions de vie pour être pleinement heureux.

Style de vie
Activité physiqueTrès énergique, fort besoin de se dépenser. Aime faire des exercices intellectuels et physiques.
Vie en appartementSupporte la vie en appartement à condition d’avoir de l’espace pour se dépenser et suffisamment de jeux, d’arbres à chat et de stimulation.
MobilitéVoyage facilement, supporte le harnais et la laisse.

L’activité physique

Vous pourrez remercier votre Savannah car grâce à lui vous allez pouvoir faire beaucoup d’exercice.. Ce chat a un grand besoin de remuer et de dépenser sa grande énergie et cette dépense se fait également en stimulant son intelligence.

La vie en appartement

S’il dispose de suffisamment d’espace et de stimulations, votre Savannah peut s’adapter à la vie en appartement. Habituez-le au harnais et à la laisse et proposez-lui diverses stimulations comme des cachettes, des arbres à chats, des jouets, des tunnels, des plateformes murales, des paniers suspendus, etc. Avoir un balcon est un plus, surtout s’il est correctement sécurisé.

La mobilité

A condition d’y être correctement habitué, votre chat Savannah peut vous accompagner en voyage. Apprenez-lui à accepter le sac de transport et à apprécier les déplacements en voiture, il vous suivra partout et votre relation en sera encore plus belle. Il n’a aucune restriction physiologique à voyager en avion. Attention ! Si vous partez à l’étranger, renseignez-vous auparavant, tous les pays n’acceptent pas cette race. Le Savannah est interdit en Australie, à Hawaii ou en Nouvelle-Zélande, par exemple.

Les compatibilités

Si vous avez déjà des animaux chez vous et que vous songez à adopter un Savannah, il se peut que vous vous interrogiez sur la compatibilité de votre futur compagnon avec le reste de la maisonnée.
Comme pour tous les chats, c’est avant tout une question de sociabilisation mais le Savannah se lie facilement avec les autres, surtout avec les chiens. Son bon caractère lui permet de se lier facilement aux autres habitants de la maison. En revanche, il est méfiant envers les inconnus.

Compatibilités
Avec les autres chatsTrès bonne à excellente
Avec les chiensExcellente
Avec les enfantsExcellente avec certaines conditions
Avec les séniorsBonne à très bonne avec certaines conditions

Avec les autres chats

Le Savannah s’entend très bien avec les autres chats, à condition que ceux-ci soient réceptifs à ses manifestations d’amour débordantes et acceptent sa présence remuante. Une race avec un niveau d’énergie similaire est idéale bien qu’une race aussi sociable mais plus calme puisse aussi être un atout car elle va temporiser votre petit fauve.

Avec les chiens

Là, c’est le combo gagnant. Savannah et chiens partagent généralement un niveau d’énergie et de sociabilité similaires, un même besoin de sortir, de voir du monde et de se défouler. Tout dépend de la race de votre chien. Par bien des aspects, le comportement du Savannah rappelle celui d’un chien, d’où son surnom de chat-chien.

Avec les enfants

Les mêmes conseils que pour les autres races s’appliquent, à savoir qu’on ne laisse jamais un enfant en bas-âge sans surveillance avec un chat.
Apprenez à vos enfants à respecter les limites que demande votre Savannah : le laisser se reposer, ne pas le caresser s’il ne ne le veut pas, ne pas lui tirer la queue ou les moustaches.
Enfin, de manière générale, il est déconseillé d’adopter un Savannah F1 avec de très jeunes enfants non pas à cause d’une éventuelle agressivité mais parce que les tout-petits aiment caresser et serrer les animaux dans leurs bras et que cette génération plus sensible accepte moins volontiers ces effusions de tendresse. Habituellement, votre chat s’éloignera.

Avec les séniors

Sa bienveillance et son amour de l’humain font du chat Savannah une race idéale pour les séniors, dans la mesure où vous êtes capable de lui fournir son taux d’activité quotidien.

Le caractère du chat Savannah

Connaître la personnalité de votre futur chat vous aidera à juger si cette race vous conviendra ou non. Si vous cherchez un chat pot-de-colle, qui sera presque comme votre ombre, alors le Savannah est fait pour vous.

Personnalité unique

Le Savannah a une personnalité qui le rend unique par rapport aux autres races, affirment ses adeptes. Il a un bon tempérament, est affectueux, doux, enjoué et loyal.

Une boule d’énergie

Remerciez votre Savannah, il va vous maintenir en forme. Suprêmement intelligent, actif et sportif, ce chat nécessite beaucoup d’exercice et de jeux physiques et intellectuels. Préparez-vous car vous serez fatigué bien avant lui. Pourquoi ne pas en profiter pour se promener avec lui ou lui proposer de l’agility ?
Assurément, il vous surprendra par ses bonds prodigieux. Saviez-vous qu’il est capable, grâce à ses longues pattes, de sauter plus de deux mètres en hauteur et trois en longueur ?
Vous aimez l’eau ? Lui aussi ! Voilà, une autre activité à partager ensemble.

Un chat étonnamment affectueux

En s’éloignant du Serval, le Savannah devient de plus en plus adapté à la vie domestique et n’a aucun mal à s’entendre avec les enfants, les adultes ou les personnes âgées. En effet, il est tout à fait capable de profiter de quelques câlins après une séance d’agility ou une grande course dans le jardin !

Un petit bavard très sociable

Même les spécimens de générations proches du Serval peuvent se montrer attachés à des êtres humains, et venir réclamer de l’attention avec leur joli miaulement profond. Plus l’on se rapproche du chat domestique, plus le Savannah va chercher la compagnie et apprécier les rencontres, en étant capable d’élargir son cercle au-delà de son être humain de prédilection.

Education et conditions de vie

Souhaitez-vous savoir à quoi vous attendre avant d’accueillir un Savannah ? Voici quelques petites choses à savoir !

Education

Intelligent, le Savannah peut et doit être éduqué pour rendre la vie au foyer plus agréable pour tout le monde !

Apprendre des commandes à un chat têtu, c’est possible !

En raison de leur grande intelligence, les chats Savannah aiment apprendre et s’éduquent facilement. Pour y parvenir, gardez en tête cette règle d’or : récompense, récompense, récompense. Tout travail mérite salaire, pour votre Savannah, c’est pareil.
Félicitez-le et récompensez-le à chaque bonne action, cela lui donnera envie de la reproduire. C’est plus difficile qu’il n’y paraît car ce chat est capable de se montrer têtu quand il veut et vous défiera. Privilégiez des séances courtes, amusantes et régulières. Commencez par des exercices faciles et augmentez la difficulté.
Vous pouvez tout apprendre à votre Savannah : de la propreté à la marche en laisse, en passant par le rappel, les ordres tels qu’assis, couché, debout et tous les tours auxquels vous mâlepouvez penser. Il peut même apprendre à rapporter les jouets qu’on lui lance.

Trouver la bonne motivation

Comme pour les chiens, la récompense appréciée ne sera pas toujours la même. Certains chats seront plus attirés par les friandises, d’autres par une petite caresse, d’autres encore par le simple fait de faire fonctionner leurs méninges !

Conditions de vie

Accueillez votre Serval hybride dans les meilleures conditions.

Suffisamment de stimulations disponibles

Ce chat a besoin d’espace pour s’épanouir mais cela ne signifie pas qu’il ne peut pas vivre en appartement tant qu’il a suffisamment de stimulations, des jeux, des endroits où grimper et se cacher. Un accès sécurisé à l’extérieur, sur un balcon ou dans un jardin, par exemple, offre les conditions idéales pour que votre Savannah exprime tout son potentiel. Pensez bien à ses besoins de courir, grimper, réfléchir intellectuellement, dépenser son énergie.

Mettez donc l’accent sur la diversité des jeux plutôt que sur les mètres carrés !

Éviter l’ennui chez le Savannah

Un chat Savannah manquant de stimulation peut s’avérer destructeur, voire agressif. Afin de ne pas risquer de le frustrer, il est nécessaire de lui offrir régulièrement de nouvelles choses à découvrir. Curieux et intelligent, il pourrait tout à fait se lasser même des meilleurs jouets !

Comment entretenir un chat Savannah ? Ses besoins

Les besoins du chat Savannah sont très classiques, mais il reste important de les connaître et de les anticiper afin de rendre votre félin de compagnie le plus heureux possible !

Son entretien

Comme il a été évoqué à plusieurs reprises dans cet article, le Savannah est très énergique et a un fort besoin d’activités physiques et mentales. Avant d’en adopter un, rappelez-vous aussi qu’il a besoin de la compagnie de sa famille et de partager toutes vos activités.

Ses besoins alimentaires

Un chat a aussi besoin d’être nourri et cajolé. En ce qui concerne les hybrides, la question de l’alimentation est cruciale car une mauvaise alimentation peut entraîner des problèmes de santé. A l’instar de tous les chats, le Savannah est un carnivore strict. Il doit donc manger principalement des protéines animâles et, plus encore que d’autres chats, elles doivent être de qualité. Les chats hybrides ont un système digestif hypersensible et supportent très mal les glucides. Une alimentation contenant des céréales est inenvisageable et il vous faudra faire de nombreuses recherches pour trouver les aliments qui conviennent à votre chat.

Entretien de son pelage

Le Savannah étant un chat à poil court, son entretien est facile. Un brossage hebdomadaire et les caresses quotidiennes suffisent amplement à préserver la beauté de son poil. Vous aurez également à prendre soin de ses dents et de ses griffes. Rassurez-vous, ce n’est pas plus compliqué qu’avec un autre chat !

Apprendre à l’animal à être manipulé très tôt

Afin de limiter le stress (et les blessures !), il est impératif d’apprendre à votre chat à être manipulé très tôt, qu’il s’agisse du brossage, de la coupe des griffes, du nettoyage des yeux… C’est d’autant plus vrai pour un chat ayant des origines sauvages !

Les maladies fréquentes des Savannah

Vous avez de la chance avec le Savannah, cette race est robuste et saine. Elle n’est pas touchée par des maladies génétiques spécifiques. Il peut néanmoins souffrir des mêmes maladies que les autres chats ou hériter de de celles de ses races ancestrales. Parmi ces affections, on compte :

Cardiomyopathie hypertrophique (CMH)

Cette maladie cardiaque est susceptible d’affecter tous les chats, qu’ils soient de race ou de gouttière. Au cours des premiers stades, la maladie est invisible, sans symptômes. Elle est détectée par échographie cardiaque et des examens annuels. Aux stades plus avancés, une insuffisance cardiaque, des difficultés à respirer, une faiblesse et de l’intolérance à l’effort sont observés. Cette affection étant héréditaire, les éleveurs écartent de la reproduction les sujets atteints.

Déficit en pyruvate kinase (PKDef)

Cette autre affection héréditaire est un genre d’anémie. Les chats atteints ne possèdent pas l’enzyme pyruvate kinase qui produit l’énergie indispensable aux globules rouges pour fonctionner. Sans cette enzyme et selon la gravité de la maladie, ces globules peuvent être détruits et causer des maladies liées au sang. A terme, l’animal affecté peut en mourir.Les symptômes détectés sont des gencives claires, une respiration rapide, une fatigue importante, de la léthargie. Certains chats perdent du poids malgré un appétit normal, d’autres montrent des problèmes de coordination ou souffrent de jaunisse. Pour éviter la propagation de la maladie, les éleveurs dépistent leurs chats et écartent les porteurs de l’élevage.

Atrophie rétinienne progressive (ARP)

Comme pour les précédentes, c’est une affection héréditaire que les éleveurs font dépister pour écarter les porteurs de la reproduction. Cette maladie touche les yeux et finit par rendre aveugle le sujet atteint. Elle se caractérise par une dégénérescence de la rétine et débute par une cécité nocturne. Elle peut être précoce et survenir chez des chatons de 2 à 3 mois ou être tardive et atteindre des chats de 2 à 5 ans. Contrairement aux troubles susmentionnés, elle n’est pas mortelle et le chat atteint peut tout à fait mener une vie de qualité, si des soins supplémentaires lui sont apportés.

Enfin, votre Savannah craint le froid. Rassurez-vous avec de bonnes habitudes et l’aide de votre vétérinaire, vous garderez aisément votre chat en bonne santé.

Quels sont les accessoires essentiels pour un chat Savannah ?

Pour faire de votre logement un paradis pour Savannah, vous devrez y installer un certain nombre d’éléments :

Arbre à chat

C’est l’élément crucial, indispensable à avoir et si vous écoutez votre Savannah, il vous demandera certainement à en mettre plusieurs. Choisissez-le robuste afin qu’il résiste aux assauts de votre chat. Cette race adore grimper et comme tous les chats, elle vit le plus souvent en hauteur. Pour répondre à cette passion, vous pouvez accrocher au mur des plateformes, des nids, des hamacs, des ponts de singe.

Griffoirs

Les griffoirs sont un autre accessoire indispensable, au risque de voir vos meubles saccagés par votre chat Savannah. Qu’ils soient verticaux ou horizontaux, les griffoirs vont l’aider à satisfaire son besoin fondamental de “faire ses griffes”. En affûtant ses griffes, il élimine les anciennes, marque son territoire, se détend. Il existe des griffoirs de toutes sortes. Vous en dénicherez sûrement un qui s’harmonise avec votre intérieur.

Gamelles, distributeur et fontaine à eau

Il vous faudra obligatoirement une gamelle pour la nourriture et une autre pour l’eau. Si votre chat boude sa gamelle d’eau, proposez-lui une fontaine à la place. Un distributeur de croquettes ou de nourriture humide est un plus, surtout si vous devez vous absenter pour de longues périodes dans la journée.

Couffins, coussins, jouets

Offrez à votre félin, des endroits où se coucher à l’aise, comme des couffins ou des coussins, des jeux et des jouets pour passer le temps et s’amuser. Les tunnels pour se cacher et surgir par surprise sont hautement appréciés et les jouets permettant l’interaction avec vous également. Achetez ou fabriquez-lui des plumeaux et des cannes à pêche. Ce sont des valeurs sûres.

Bac à litière et litière

Le bac à litière doit être suffisamment grand pour que votre chat puisse s’y mouvoir à son aise. Vous connaissez la règle d’or ? Disposez un bac par chat plus un. Le choix de la litière s’avère parfois compliqué. Dans son élevage, votre Savannah aura pris l’habitude d’une litière. Continuez avec la même jusqu’à ce qu’il s’habitue à une autre.

Vêtements

Pour sortir votre Savannah en sécurité, procurez-vous un harnais spécial et une bonne laisse. Les harnais pour Savannah enveloppent tout le corps comme un gilet serré. Il en existe des fourrés pour le maintenir chaud l’hiver. Dans le commerce, vous trouverez des manteaux et des pulls pour le maintenir au chaud. Ces accessoires ne sont pas indispensables et votre chat a toutes les chances de refuser de les porter. C’est à vous de décider d’en acheter ou pas.

Nos autres conseils pour bien entretenir son Savannah

Le coupe-griffes

Le griffoir ne lime pas les griffes de votre Savannah, aussi de temps en temps vous devrez les couper à l’aide d’un coupe-griffes. La première fois, demandez à votre vétérinaire de vous montrer comment procéder.

L’alimentation et les suppléments

Pour le maintenir en bonne santé, préférez une alimentation crue qu’une alimentation à base de croquettes et de pâtées. En lui donnant de la viande crue, vous l’autorisez à exercer ses dents et à les nettoyer, de plus cela a sur lui un effet calmant. Si vous décidez de le nourrir avec des croquettes et de la pâtée, il vous faudra lui brosser régulièrement les dents.
Afin d’éviter les carences alimentaires, renseignez-vous bien auprès d’un vétérinairespécialisé en nutrition féline, voire à un nutritionniste félin, notamment si vous choisissez de le nourrir au cru. Le Savannah, comme les autres races hybrides, a un besoin accru en taurine. Il lui en faut davantage qu’à un chat classique. Il lui faut des sources de protéines animâles variées, des matières grasses, des vitamines, des nutriments selon des proportions précises et les carences peuvent avoir de graves conséquences. Toutefois, selon ce que vous choisissez, évitez de lui donner des céréales ou des aliments en contenant et souvenez-vous qu’il faudra sûrement le supplémenter en taurine.

Historique de la race

Comment est née la race Savannah ? D’où vient-elle ? Toutes les réponses sont dans l’historique de la race.

Le tout premier Savannah

Le premier Savannah était une femelle, d’abord appelée Miracle, née le 7 avril 1986 chez Judee Frank, une éleveuse américaine de bengal. Cette naissance était une surprise complète car Judee, qui gardait le serval mâle d’une amie, ne se doutait pas que celui-ci, nommé Ernie, avait sailli sa chatte siamoise et que celle-ci était gestante. Ce chaton issu du premier croisement était une F1.

Suzi Wood

Miracle a ensuite été adoptée par Suzi Wood qui la rebaptisa Savannah. Désirant la faire se reproduire, Suzi Wood lui proposa des mâles et, en 1989, Savannah mit au monde trois chatons le 5 avril 1989, issus du croisement avec un angora turc nommé Albert II. Sur les trois chatons, deux survécurent et le troisième était mort-né. Ce dernier ressemblait au serval, le mâle survivant était blanc et la femelle était torbie, aussi appelé tortie tabby, c’est-à-dire écaille-de-tortue tigré.

De Lori Buchko à Patrice Kelley et Joyce Sroufe

Renonçant à poursuivre la race, Suzi Wood passa le relais à Lori Buchko. Cette dernière vendit une femelle F2 et un mâle F3 à Patrick Kelley qui s’enthousiasma pour le projet et qui s’adjoignit l’aide d’une éleveuse de bengals et de félins sauvages , Joyce Sroufe.

1996

En 1996, Patrick Kelley, Joyce Sroufe, Karen Sausman et d’autres éleveurs impliqués dans l’élaboration du Savannah, rédigèrent le premier standard de la race et le présenta à la TICA.

Acceptation de la race par la TICA

Après bien des péripéties, la raceSavannah fut acceptée par la TICA en tant que nouvelle race en 2001.

En France

Les premières naissances de Savannah enregistrées au LOOF eurent lieu en 2004. La race est toujours enregistrée dans les Nouvelles races par le LOOF.

Accès aux championnats TICA

Depuis mai 2012, le Savannah peut concourir dans les concours TICA, grâce aux efforts de Carol Streit et de Patti Struck.

Notre avis sur les chats Savannah

Le Savannah est un chat affectueux et fascinant. Très remuant et intelligent, il exige de l’implication de la part de ses propriétaires et peut s’avérer être un vrai défi, surtout pour les novices. Pesez bien le pour ou le contre avant de vous lancer dans son adoption.

L’adoption d’un hybride

Si l’adoption d’un chat doit être mûrement réfléchie, il faut savoir que l’adoption d’un hybride pose des problématiques toutes particulières, notamment s’il s’agit d’une génération proche du parent sauvage.
Régime alimentaire, caractère et besoins vétérinaires peuvent être différents de votre gentil chat de gouttière, alors il est important de beaucoup se renseigner auprès de passionné-es de la race, et d’être honnête vis-à-vis de vos possibilités.

FAQ

Quel est le prix d’un Savannah ?

Tout dépend des éleveurs. Comptez 1700€ en moyenne, sachant que des individus se vendent plus de 3000€. Le prix s’explique par de nombreuses raisons : génération du chat, beauté intrinsèque, les dépenses effectuées pour son élevage, etc.

Comment obtenir un Savannah en France ?

La race étant assez rare et nouvelle, pour obtenir un Savannah vous devrez passer par un élevage.

Est-ce légal d’avoir un Savannah ?

Oui, contrairement à d’autres pays, il est légal de posséder un Savannah en France, à partir des générations F5, F6, F7… et les sbt. En revanche, il vous faudra une autorisation pour les hautes générations et obtenir un certificat de capacité pour animaux non domestiques si vous prévoyez de faire l’élevage de Savannah hautes générations.

Comment différencier un Savannah d’un Bengal ?

Le Savannah et le Bengal sont souvent confondus. S’ils ont de nombreuses ressemblances, ils ont aussi maintes différences qui permettent de les distinguer.
Ce sont tous les deux des hybrides, mais l’ancêtre sauvage du Bengal est le chat léopard tandis que celui du Savannah est le serval.
Physiquement, ils diffèrent d’abord par leurs tailles. Le Savannah est plus grand que le Bengal, qui est un chat de taille moyenne. Une manière plus efficace de les différencier est leurs robes. Celle du Savannah se couvre de spots, des taches unies , alors que le Bengal possède des rosettes comme les dessins du léopard, c’est-à-dire des cercles foncés entourant un centre plus clair mais qui se détache du fond de robe. Le Bengal est la seule race à posséder cette particularité. Le standard du bengal accepte plus de couleurs et de motifs de robe que le standard du Savannah. Une autre différence réside dans la taille de leurs oreilles qui doivent être petites chez le Bengal tandis que les oreilles du Savannah. Pareillement, les pattes du Savannah sont plus longues que celles du Bengal.
Enfin, l’espérance de vie du Savannah est légèrement plus longue que celle du Bengal.

Logo conseils-animaux.fr
Guides, conseils, bons plans, … inscrivez-vous à la newsletter de Conseils-Animaux.fr

Partager ce contenu

Bons plans, conseils, ne manquez aucun conseil !

Conseils-animaux.fr, 2024