manage_search

Les chats sans queue

  1. Les races de chat >
  2. Chat sans queue
Chat sans queue

En 2024, le LOOF, livre officiel des origines félines en France, répertorie 55 races de chats. Parmi celles-ci, plusieurs partagent une caractéristique surprenante chez un félin : l’absence de queue. Quelles sont les particularités d’un chat à la queue tronquée ou courte ? Existe-t-il des risques pour la santé de ces races ? Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur les chats sans queue, avec un palmarès des races les plus connues dans le monde.

Ce qu’il faut savoir sur le chat sans queue

Le chat sans queue est un félin domestique ou sauvage. Il présente une absence partielle ou totale de queue. Celle-ci résulte soit d’une mutation génétique naturelle, soit d’une intervention humaine par le biais de croisements spécifiques. L’exemple le plus connu de chat sans queue s’appelle le manx.
D’autres spécimens existent cependant, dont des races hybrides créées par l’homme.

Son histoire

Savez-vous que l’absence de queue chez le chat provient de mutations spontanées ? La race la plus représentative tient ses origines d’un lieu nommé île de Man. Ce territoire isolé favorise la consanguinité et l’apparition de tares chez les animaux. La mutation génétique responsable de l’absence de queue s’y est propagée au sein de la population féline. Il en résulte la race complètement anoure du manx, qui vit principalement sur cette île.

Mais d’autres races de chats sans queue existent dans le monde. Elles proviennent, pour l’essentiel, de croisements génétiques réalisés par l’homme. Connaissez-vous le cymric, le bobtail japonais, l’american bobtail ou le pixie-bob ? Développées dans des élevages spécialisés, ces races se caractérisent par une queue écourtée ou absente.

Les éleveurs s’essaient parfois à des tentatives risquées. En croisant des chats domestiques avec d’autres félins, ils tentent de créer des spécimens à l’allure sauvage. Si l’on en croit leurs créateurs, le highlander, le pixie-bob et l’alpine lynx descendraient du lynx. Il est cependant plus probable que ces races constituent des hybrides entre chats domestiques et chats sauvages.

Ses particularités

L’évidente spécificité du chat sans queue réside dans sa colonne vertébrale écourtée. Il existe plusieurs variations :

  • le chat rumpy ne présente absolument aucune vertèbre caudale ;
  • le chat rumpy riser arbore un moignon constitué de quelques vertèbres ;
  • le chat stumpy dispose d’une queue courte mais bien présente.

Remarquez que la plupart de ces individus affichent une ossature robuste. Leurs pattes arrières s’avèrent volontiers plus longues que leurs pattes avant. Cette différence anatomique entraine une démarche assez unique, décrite comme sautillante. Le chat sans queue fait parfois penser à un lapin dans sa façon de se déplacer.

Le caractère varie en fonction de la race et de l’histoire personnelle du chat. Les félins proches du manx ont la réputation d’être affectueux, intelligents et dotés d’un instinct de chasse affûté. Ils se montrent aussi loyaux envers leurs maîtres.

Leurs problèmes spécifiques rencontrés

C’est la mutation génétique responsable de l’absence de queue qui entraine des risques particuliers. Ainsi, les chats anoures connaissent parfois des malformations de la colonne vertébrale et de la moelle épinière. Ces dernières causent des troubles de la mobilité, de l’incontinence et une baisse de l’espérance de vie.

La longueur des pattes postérieures est susceptible d’occasionner des troubles orthopédiques. Les éleveurs relèvent aussi des cas de surdité héréditaire plus fréquents chez les chats sans queue.

9 races de chat sans queue ou très courte

Découvrez plus de détails sur les races de chats sans queue célèbres ou en développement.

Le manx

Manx noir et blanc

De taille moyenne, le manx est un chat compact originaire de l’île de Man. C’est la race qui a popularisé les chats sans queue.

Caractéristiques physiques

Observez le manx se déplacer. Ses longues pattes arrières lui confèrent l’allure d’un lièvre bondissant. Son corps robuste arbore un poil court ou mi-long pour la variété cymric. Toutes les couleurs de robe sont admises. La tête du manx, toute en rondeur, lui donne l’air d’une peluche ou d’un petit ours.

Chez le manx, la queue peut être complètement absente, partielle ou de longueur normale. Le longy n’est cependant pas accepté en concours.

Traits de caractère

Les éleveurs de manx vous indiqueront qu’il s’agit d’une race affectueuse, joyeuse et fidèle. C’est un chat qui s’entend souvent bien avec les autres animaux ou les enfants. Sociable, le manx aime la compagnie même s’il conserve un bon instinct de chasseur.

Notre avis

Est-il possible d’adopter le manx en appartement ? Oui, c’est envisageable si vous lui fournissez assez d’arbres à chats, de griffoirs et de jouets pour se dépenser. Emmenez régulièrement votre manx chez le vétérinaire pour surveiller l’absence de malformations et de troubles orthopédiques.

Le cymric

Il ne s’agit pas d’une race à proprement parler, mais d’une variété de manx à poils longs.

Cymric

Caractéristiques physiques

Le cymric pèse légèrement plus lourd que son homologue à poil court. Sa fourrure épaisse et longue lui fait parfois atteindre jusqu’à 6 kilos. Les points communs entre les deux races sont nombreux : démarche sautillante, apparence compacte, tête ronde, robe de toutes les couleurs possibles.

La queue du cymric va de totalement tronquée pour le rumpy à entière pour le longy.

Traits de caractère

Outre son intelligence et son caractère sociable, le cymric fait preuve d’une nature curieuse. Il explore son environnement et joue volontiers avec tout ce qui se dresse sur son chemin.

Notre avis

Adoptez le cymric sans hésiter si vous cherchez un chat affectueux, loyal et actif. En appartement, il aura besoin de stimulations fréquentes pour conserver une bonne santé physique et mentale.

Le bobtail japonais

Bobtail japonais tricolore

Connaissez-vous le maneki-neko, ce petit chat qui secoue la patte présent dans les restaurants et boutiques asiatiques ? La statue est inspirée du bobtail japonais, un chat à la queue recourbée, très populaire au Japon et aux États-Unis.

Caractéristiques physiques

Le bobtail japonais affiche une taille moyenne pour une silhouette plutôt élancée. Le corps exprime beaucoup d’élégance, notamment avec les pattes arrières longues qui confèrent une démarche gracieuse. Le pelage du bobtail japonais est court ou long, mais toujours très doux.

Propre à chaque individu, la courte queue se constitue de vertèbres soudées capables de se dérouler ou de se recroqueviller. Elle dispose d’un important pelage qui la recouvre et la camoufle.

Traits de caractère

Réputé pour son énergie, le bobtail japonais aime vivre dehors ou dans des environnements stimulants. Il fait preuve de curiosité et se montre également joueur. Le bobtail japonais dispose d’une voix mélodieuse qu’il utilise fréquemment.

Notre avis

Profitez du peu d’entretien du bobtail japonais grâce à son pelage qui ne s’emmêle pas. En revanche, c’est un chat qui a besoin de stimulation et d’interaction pour ne pas s’ennuyer.

Le bobtail américain

bobtail americain

Cette race assez rare sur le continent européen dispose d’une queue courte et relevée. Le bobtail américain n’a en revanche pas le droit d’être anoure selon les standards.

Caractéristiques physiques

Admirez la prestance de ce chat aux allures de lynx. L’american bobtail possède un pelage épais, qui peut être court ou long, mais toujours dense. Sa large poitrine et ses longues pattes arrières lui confèrent une démarche puissante.

Traits de caractère

Le bobtail américain aime se divertir avec d’autres animaux ou avec les enfants. Il s’entend souvent bien avec les chiens. Son caractère fidèle se remarque dans son habitude de suivre ses maîtres partout.

Notre avis

Bon chasseur, le bobtail américain s’échappe volontiers pour attraper une potentielle proie. En appartement, veillez à bien sécuriser vos balcons et fenêtres. S’il sort, munissez-le d’un système d’identification comme un collier ou une puce.

Le pixie-bob

Pixie Bob

Les premiers chatons pixie-bob seraient-ils des descendants du lynx roux, comme la légende le veut ? Cette hypothèse peut probable n’empêche pas une ressemblance frappante entre les deux races félines.

Caractéristiques physiques

Le mâle atteint parfois 9 kilos. Le pixie-bob est un chat imposant, avec des doigts souvent plus nombreux que la normale (polydactyles). La robe brown spotted tabby, seule couleur autorisée en concours, amplifie l’allure sauvage du félin. Le large museau et les yeux cerclés de blanc sont également caractéristiques de la race.

Traits de caractère

Ne vous attendez pas à adopter un lynx. Le pixie-bob fait preuve d’un caractère très stable. Proche de ses maîtres, il s’avère sociable et câlin. Il ne rechigne pas à recevoir des caresses et se montre curieux envers ses congénères.

Notre avis

Qu’il soit à poil court ou mi-long, le pixie-bob nécessite un entretien régulier de son pelage. Brossez-le plusieurs fois par semaine pour éviter des noeuds dans le sous-poil.

Le bobtail des Kouriles

bobtail des Kouriles

C’est une mutation spontanée qui a donné naissance au bobtail des Kouriles. Originaire des îles du même nom, ce chat reste très rare au-delà des frontières russes.

Caractéristiques physiques

Une ossature robuste, un corps musculeux et un large museau : le bobtail des Kouriles s’avère plutôt imposant. Il conserve une taille moyenne, mais les spécimens dotés de poils longs donnent une impression très volumineuse.

La queue du bobtail des Kouriles rassemble des poils plus longs et plus fournis que le reste du corps. Elle mesure quelques centimètres et se recourbe souvent sur elle-même, formant un pompon caractéristique.

Traits de caractère

S’il apprécie la compagnie, le bobtail des Kouriles reste un chat plutôt indépendant. Intelligent et curieux, il aime s’épanouir dans de grands espaces. C’est l’un des rares chats à apprécier l’eau au point de prendre des bains spontanés.

Notre avis

Faites attention à l’assiette de votre bobtail des Kouriles. Cette race se laisse volontiers aller au surpoids, délaissant l’activité physique au profit d’une suralimentation. Si tel est le cas, prenez le temps de stimuler votre chat pour l’inciter à bouger à nouveau.

Le Highland Lynx

highlander lynx

Voici une race de chat récente et unique, aux traits distinctifs, développée par l’homme à partir de races hybrides. Le highlander reste pourtant un chat robuste. Il profite d’une bonne physiologie et d’une espérance de vie normale pour sa taille.

Caractéristiques physiques

Le point typique le plus flagrant chez le highlander réside dans ses oreilles recourbées. Celui qu’on appelle aussi le highland lynx se dote en plus d’une queue très courte ou totalement absente. Son corps arbore une ossature impressionnante et une morphologie tout en muscles.

Traits de caractère

Prenez le highlander sur vos genoux, et vous l’entendrez ronronner de contentement. Malgré son apparence rappelant celle d’un lynx, c’est un félin proche de l’homme issu de races domestiques. Intelligent, actif et joueur, le highlander fait un excellent compagnon de famille.

Notre avis

Vous pratiquez l’élevage ou l’exposition ? Sachez que les chats polydactyles ne correspondent pas aux standards du highlander. Par ailleurs, cette particularité présente des effets néfastes sur la santé du chat.

Le bobtail du Mékong

bobtail du Mékong

C’est une race dont les origines remontent à des ancêtres vivant en Thaïlande. Elle est particulièrement appréciée en Russie.

Caractéristiques physiques

Le bobtail du Mékong n’est pas très grand. Il affiche une silhouette fluide et élancée, bien que musclée. Il possède un pelage court et très doux, toujours dans un motif colourpoint avec des extrémités du corps plus foncées.

La queue, courte et enroulée, mesure moins de 10 cm.

Traits de caractère

Prenez bien en compte que ce chat attachant ne supporte pas d’être seul longtemps. Affectueux, attaché à ses maîtres, il a besoin de compagnie au quotidien.

Notre avis

Il est difficile de trouver un bobtail du Mékong en France. Vous pouvez le faire importer, moyennant des frais de transport souvent élevés.

L’alpine lynx

Il serait le descendant d’une portée de lynx roux à la fourrure immaculée. Plus vraisemblablement, l’alpine lynx provient du croisement entre deux chats domestiques, ou entre un chat sauvage et un chat domestique.

Caractéristiques physiques

Admirez le gabarit imposant de l’alpine lynx. Avec sa robe toujours blanche et ses oreilles touffues, c’est un chat que l’on remarque de loin. Il dispose en outre de grands yeux alertes et expressifs.

Traits de caractère

Comme il est très rare et pas encore admis dans les livres officiels, l’alpine lynx ne présente pas de caractère standard. Les éleveurs le présentent comme un chat affectueux et doux malgré sa morphologie impressionnante.

Notre avis

Vérifiez l’absence de surdité de l’alpine lynx avant de l’adopter. Du fait de son pelage blanc, il se montre plus exposé à ce risque génétique.

Toutes les races en un clin d’oeil

RaceCaractèreApparenceQueueRemarque
ManxAffectueux, joueur, fidèleRobuste, compact, rondAbsente, partielle ou normaleAdapté à la vie en appartement
CymricIntelligent, curieux, sociableImposant, démarche de lièvre, tête rondeTronquée ou longueA besoin de stimulations fréquentes
Bobtail japonaisDynamique, joueur, vocalÉlégant, pelage soyeuxEn forme de pompon, courte et recourbée, dotée de longs poilsFacile d’entretien
Bobtail américainSociable, fidèle, joueurPoil épais et dense, large poitrine, ressemblance avec le lynxToujours présente, recourbée et courteTend à s’échapper de son lieu de vie
Pixie-bobÉquilibré, câlin, sociableTrès imposant, une seule robe autorisée, allure sauvageQuelques centimètresEntretien régulier nécessaire pour le pelage
Bobtail des KourilesIndépendant, curieux, aime l’eauTaille moyenne, museau large, corps robusteRecourbée et dotée de longs poilsPrécautions pour éviter le surpoids
HighlanderActif, joueur, affectueuxMassif, musclé, oreilles courbéesAbsente ou très courtePolydactylie non acceptée par le standard
Bobtail du MékongSociable, fidèle, câlinÉlancé, musclé, robe colourpoint courteEnroulée sur quelques centimètresRare en France
Alpine lynxAffectueux, proche de l’hommeImposant, robe blanche, grands yeux expressifsCourte ou absenteRisques de surdité héréditaire

Le prix des chats sans queue

Optimisez votre budget grâce à des estimations précises du prix d’un chat sans queue. Celui-ci se base sur différents critères, dont :

  • la race ;
  • l’âge et le sexe du chat ;
  • la qualité de l’élevage et des origines ;
  • la rareté de la race dans le pays ou la région ;
  • la conformité au standard.

Le manx et l’americain bobtail figurent parmi les races les plus accessibles. Le highlander, le bobtail japonais et le pixie-bob coûtent souvent plus chers.
Le prix augmente d’ailleurs considérablement si vous résidez dans un pays où la race est populaire. Comptez environ 1200 à 1500 euros pour un chat sans queue classique, et 2000 à 2500 euros pour une race très demandée ou rare.

Notez que certaines variétés peuvent être préférées donc plus onéreuses. Les chats à poils longs ou avec des couleurs de robes précises en font partie.

Préférez adopter un chat adulte si votre budget est serré. Les chatons, plus demandés, atteignent vite des sommes considérables. En outre, un animal destiné aux concours ou à la reproduction coûte beaucoup plus cher qu’un chat de compagnie.

Tableau récapitulatif

RacePrix moyen en France pour un chaton certifiéPrix moyen dans le pays d’origine
Manx800 à 1200 euros1100 à 1500 euros
Cymric900 à 1600 euros900 à 1800 euros
Bobtail japonais800 à 1500 euros1000 à 2000 euros (Japon)
Bobtail américain700 à 1500 euros800 à 1800 euros (Amérique du Nord)
Pixie-Bob800 à 1800 euros1000 à 2500 euros (Amérique du Nord)
Bobtail des Kouriles800 à 1500 euros1000 à 2000 euros (Russie)
Highlander800 à 1800 euros1100 à 2200 euros (États-Unis)
Bobtail du Mékong700 à 1300 euros800 à 1800 euros (Russie)
Alpine lynx800 à 1800 euros1000 à 2500 euros (Amérique du Nord)

Quel entretien particulier pour ce type de chat ?

Avec leur physiologie et leur anatomie uniques, les chats sans queue requièrent un entretien particulier.

Surveiller les malformations

Dès la naissance des chatons, les éleveurs observent attentivement l’évolution de la colonne vertébrale. Les pattes arrières plus longues entrainent parfois des troubles de la motricité. L’apparence de la queue doit également se conformer au standard.

Apprendre à manipuler un chat sans queue

Enseignez à vos enfants, le cas échéant, à manipuler les chats délicatement. Même en l’absence de malformation, la colonne vertébrale s’avère parfois plus fragile durant la croissance.

Prévenir les accidents

Avec leur démarche inhabituelle, les chats sans queue s’exposent davantage aux accidents tels qu’une chute du toit. Vérifiez que l’environnement s’adapte à leurs capacités et les protège des blessures.

Notre avis

Comprenez bien que les chats sans queue restent rares. Pour obtenir un chaton anoure en bonne santé, l’éleveur doit respecter des étapes précises. Les croisements avec d’autres races apportent du sang neuf et limitent les risques de maladies héréditaires. D’ailleurs, de nombreux élevages qui proposent des chats sans queue possèdent aussi des chats de type british.

Lorsque vous choisissez votre chaton, prenez soin d’observer son environnement. A-t-il reçu suffisamment d’attention et de stimulation pendant sa croissance ? Se montre-t-il sociable, câlin, joueur ? Laissez-le déambuler devant vous afin de vérifier l’absence de tare au niveau des pattes.

FAQ

Comment s’appelle un chat sans queue ?

Le chat anoure est absolument exempt de queue. Le chat brachyoure présente une queue courte, souvent enroulée sur elle-même ou formant des noeuds.

Pourquoi certains chats n’ont pas de queue ?

Certaines races de chats sans queue comme le bobtail japonais ou le bobtail des Kouriles apparaissent spontanément après une mutation naturelle. D’autres races proviennent d’interventions humaines. Les éleveurs procèdent alors à des croisements pour favoriser l’émergence de cette particularité.

Quels sont les problèmes des chats sans queue ?

Le problème majeur d’un chat sans queue ou à la queue écourtée réside dans la communication. Les vertèbres caudales jouent un rôle majeur dans l’expression des émotions entre félins. L’absence de queue peut aussi favoriser des problèmes articulaires ou orthopédiques

Partager ce contenu

👉
Pour en savoir plus

Bons plans, conseils, ne manquez aucun conseil !

Conseils-animaux.fr, 2024