manage_search

Les races de chat aux grandes oreilles

  1. Les races de chat >
  2. Chat aux grandes oreilles
Chat aux grandes oreilles

Il ne faut pas juger un livre à sa couverture, mais il peut être difficile de réfréner son coup de cœur face à l’apparence insolite d’un chat. Le caractère du chat est bien sûr le plus important pour assurer une belle complicité ; ce n’est pas pour rien que la moitié des propriétaires de chats se reconnaissent dans leur animal ! Pourtant, il est impossible de nier que le physique du chat va jouer un rôle important, notamment s’il s’agit de critères étonnants au premier regard, tels que de grandes oreilles. Découvrons donc 13 races de chats aux grandes oreilles, et toutes les bonnes raisons de craquer pour elles !

Le chat aux grandes oreilles : qu’est-ce que c’est ?

Il n’existe pas de seuil officiel à partir duquel les oreilles d’un chat sont considérées comme « grandes ». Pas besoin, donc, de sortir le double décimètre ! Les chats aux grandes oreilles sont simplement des chats dont les oreilles ressortent particulièrement en relation avec la taille de la tête.

Avantages

En dehors de l’esthétique du chat aux grandes oreilles, avoir un tel chat ne présente pas d’avantage spécifique.

Inconvénients

Les chats aux grandes oreilles peuvent demander un entretien accru pour éviter les infections auriculaires. Cependant, cet entretien est relativement simple et rapide s’il est conduit régulièrement.

Le chat aux grandes oreilles : pour qui ?

Cela va principalement dépendre de la race et du caractère de l’individu ; les tempéraments des races de chats aux grandes oreilles peuvent être diamétralement opposés ! La taille des oreilles n’a pas de signification quant au type de foyer qui conviendra le mieux au chat.

Les races de chats aux grandes oreilles

Il existe de nombreuses races de chats dont les oreilles semblent plus ou moins disproportionnées par rapport à la taille de la tête. En voici quelques-unes !

Le Sphynx

Sphynx

Le Sphynx est un chat très connu par son apparence si spéciale. En effet, ce ne sont pas vraiment ses oreilles que l’on remarque en premier, mais le fait que ce chat apparaisse nu ! Il est en réalité couvert d’un duvet très léger, qui ne lui est concrètement d’aucune utilité contre les éléments… Ou pour camoufler les plis de peau de son ventre.

Caractère

Très sociable, le Sphynx n’a aucun mal à tisser des liens avec tout le monde. Enfants, adultes et seniors deviendront en un clin d’œil ses meilleurs amis, tant qu’ils lui offrent des caresses et des séances de jeu endiablées. Particulièrement adaptable, il n’est pas facilement stressé.

Particularités

Difficile de rater la particularité principale de ce chat : sa nudité ! Il est en fait couvert d’un très fin duvet qui donne l’impression de caresser une pêche. Ce chat est donc sensible aux changements de température car il ne possède pas de fourrure pour l’aider à se réguler, mais aussi aux rayons du soleil. Afin de l’aider à conserver une température optimale, il a besoin d’une nourriture riche, généralement laissée en libre service. Vous pouvez également opter pour de la nourriture spécialement formulée pour les besoins de cette race.

Historique

Selon le LOOF, le Sphynx est d’origine française. En effet, même si la trace des premiers chatons nus se trouve au Canada, c’est un éleveur français qui a ramené la première portée présentée en exposition, avant l’établissement du standard de la race en 1985.

Notre avis

Malin, câlin et amusant, le Sphynx est un excellent compagnon au quotidien. S’il réclame quelques précautions particulières pour protéger sa peau sensible, ces habitudes viennent rapidement s’inscrire dans la routine, comme avec tout autre animal de compagnie.

Le Bambino

Bambino

Passons maintenant à un chat très peu connu : le Bambino ! Cette race est en fait un croisement du Sphynx vu précédemment et du Munchkin, un chat aux courtes pattes. Cette race très rare et récente est encore difficile à trouver, mais elle vaut le coup d’œil !

Caractère

Le Bambino a beaucoup hérité du Sphynx au niveau du caractère, donnant un chat extraverti et actif qui ne se laisse pas arrêter par la taille de ses toutes petites pattes !

Particularités

En plus d’être nu comme le Sphynx, le Bambino possède donc une silhouette étonnante, avec un corps relativement long pour des pattes très courtes, venant directement du Munchkin. Bien sûr, cela n’est pas idéal pour le mouvement de ce chat si spécial. Mais, si vous cherchez un chat en tous points disproportionné, c’est celui qu’il vous faut !

Historique

Amoureux des petits chats, deux professionnel-les de l’élevage ont décidé de créer un Sphynx aux pattes courtes au début des années 2000. La TICA a très vite reconnu ce chat comme une race expérimentale, et le standard est en cours de mise au point.

Notre avis

Ce chat pose évidemment des problèmes éthiques liés à la constitution du Munchkin. En effet, les chats ne sont pas faits pour avoir des pattes si courtes en relation à leur corps, et cela peut poser de grands problèmes de mobilité.

Le Donskoy

Donskoy

Voici encore un chat ressemblant au Sphynx, mais cette fois sans aucun lien généalogique avec celui-ci ! Le Donskoy est un autre chat nu, mais par le biais d’un gène dominant et non récessif. Il est aussi à noter qu’il peut présenter plusieurs types de pilosité que nous verrons un tout petit peu plus tard.

Caractère

Actif et affectueux, le Donskoy aime être entouré. Il appréciera ainsi autant la compagnie d’humain-es que de chats, chiens ou NACs. Sociable et énergique, c’est un vrai bonheur de l’accueillir, mais il faut être conscient qu’il réclame beaucoup de stimulation pour s’épanouir.

Particularités

Aussi étonnant que cela puisse paraître, le Donskoy peut arborer n’importe quelle couleur ! Certains individus possèdent plus ou moins de poils, et les coloris se reflètent sur la peau, qu’il a plissée et élastique, contrairement au Sphynx. Une autre différence notable entre les deux races réside donc dans la pigmentation, car le Sphynx est toujours très pâle. Ce chat solide a les pattes longues et fortes, et une face étroite avec de belles et grandes oreilles.

Comme mentionné, il existe plusieurs types de « pelage » pour le Donskoy, car il peut naître avec plus ou moins de poils, et les garder plus ou moins longtemps ! Ainsi, on retrouve le Donskoy « Rubber bald », qui est entièrement nu, le « Velours » qui perd son duvet laineux dans sa première année, le « Brush » qui naît avec des poils sur le dos et le cou, et le « Flock » qui porte un petit duvet persistant.

Le Donskoy n’a pas besoin d’être brossé ; il suffira d’éliminer l’excès de sébum produit par sa peau régulièrement avec un linge humide. Attention, s’il est possible de le baigner, le faire trop souvent peut engendrer une plus grande production de sébum !

Historique

Dans les années 80, la race a émergé en Russie. La particularité physique des chatons perdant leurs poils étant intrigante, des recherches ont été menées et la race a été rapidement développée.

Notre avis

Ce chat est adorable et drôle, un bon cocktail pour un quotidien égayé ! Plus facile d’entretien qu’il n’en a l’air, il ne semble touché par aucun problème génétique spécifique, mais est encore assez rare.

Le Cornish Rex

Cornish Rex

Ce petit chat bavard au pelage si particulier est un régal pour les yeux ! Drôle et affectueux, il a tendance à conserver un tempérament de chaton et est capable de jolies pointes de vitesse qui ne manqueront pas de vous prendre par surprise.

Caractère

Très sociable, le Cornish Rex est un chat « familial », qui s’attache facilement à tous les membres de son foyer. Amical, il appréciera d’avoir des congénères avec qui partager des moments d’amusement autant que des siestes au chaud ! Il est à noter que le Cornish Rex a tendance à miauler beaucoup.

Particularités

Le Cornish Rex possède uniquement un poil de bourre cranté extrêmement doux, et aucun poil de couverture. Pour cette raison, il doit être protégé du froid et de l’humidité contre lesquels il n’a que peu de défenses.

Historique

Originaire des Cornouailles et avec un poil rappelant celui du lapin Rex, son nom était tout trouvé ! Son standard a été établi dans les années 60 et il est depuis de plus en plus apprécié en expositions, tout comme son cousin à poil mi-long, le Californian Rex.

Notre avis

Un petit chat athlétique et très vif, mais également doux et attachant. Il s’agit plutôt d’un chat d’intérieur qui accroche le regard avec ses jolies lignes autant qu’avec ses pitreries.

Le Devon Rex

Devon Rex

Autre chat au pelage particulier, le Devon Rex a aussi une personnalité unique ! Sensible, il ne supporte absolument pas la solitude et montre un besoin constant de réconfort. Il est donc plutôt destiné à des personnes ayant beaucoup de temps et d’attention à lui accorder !

Caractère

Très attaché à une présence humaine, le Devon Rex est un petit animal sensible et parfois délicat à comprendre. Câlin et joueur, il apprécie toujours d’avoir de la compagnie, mais requiert un environnement plutôt flexible qui pourra se montrer indulgent vis à vis de ses humeurs.

Particularités

Dans la forme du corps, le Devon Rex ressemble au Cornish Rex ; fin mais musclé avec de petits pieds qui lui donnent un air de ballerine, c’est un chat très élégant. Ce qui n’est pas gâté par une belle tête triangulaire ornée, bien évidemment, d’oreilles de taille honorable ! Son joli poil fin et ondulé le protège assez peu des éléments ; même s’il est un chat robuste, il faudra lui aménager des petits coins où il se sentira en sécurité.

Historique

La race du Devon Rex est née directement suite à celle du Cornish Rex. En effet, la mutation donnant le poil si spécial du Devon Rex a été retenue et travaillée en raison du succès de son cousin de Cornouailles ! En 1979, les deux races « Rex » ont été officiellement séparées, les mutations responsables de leur absence de poil de jarre se trouvant sur deux gènes différents.

Notre avis

Ce chat délicat à la personnalité si spéciale n’est pas forcément facile à apprivoiser, mais une fois que vous aurez appris à le connaître et à comprendre ses besoins, vous ne pourrez plus vous en détacher !

Le German Rex

German Rex

Pourquoi s’arrêter à deux mutations du poil quand on peut en avoir trois ? Vers le milieu des années 1900, la génétique a décidément eu envie de renouveau dans le pelage de nos félins préférés. Encore une autre race Rex, cette fois avec un poil tout aussi ondulé mais plus dense et serré que celui du Devon Rex.

Caractère

Le German Rex a un caractère bien plus équilibré que celui des deux races précédentes. Sur ce point, il se rapproche du chat Européen ! Joueur et affectueux tout en gardant une certaine indépendance, c’est un chat facile à vivre. De plus, même s’il peut lui aussi craindre le froid, il est plutôt robuste et facile d’entretien.

Particularités

Le German Rex a un physique moins fin et délié que le Cornish ou le Devon. Sensiblement plus large et avec un dos droit et une tête assez proportionnée (en dehors de ses jolies oreilles pointues), il ressemble également plus à l’Européen. Contrairement au Cornish Rex qui n’a pas de poil de jarre, c’est le poil de garde ou sous-poil qui fait défaut au German Rex. Il porte des moustaches frisées du plus bel effet !

Historique

Reconnue en 1982, la race n’est pas très développée hors de l’Allemagne et de la Finlande. Née elle aussi d’une mutation spontanée, cette race ne présente pas plus de problèmes de santé que les autres races Rex, leurs mutations respectives n’impactant que la qualité du pelage. Des croisements avec le Cornish Rex ont été pratiqués afin d’éviter les problèmes de peau que la race développait, et des mariages sont régulièrement autorisés avec des chats à poil lisse pour limiter la consanguinité.

Notre avis

Le German Rex est un chat facile à vivre sous tous les aspects. Son tempérament équilibré et sa constitution solide en font un animal facile à appréhender et très agréable au quotidien !

Le Balinais

Balinais

Variété à poil long du Siamois, le Balinais étonne par sa tête triangulaire, son regard intelligent et sa queue fournie au poil soyeux !

Caractère

Affectueux et calme, le Balinais aime profiter de moments de détente au sein de son foyer. Étant un chat indépendant, ce beau Siamois à poil long sait tout à fait s’occuper par lui-même, mais ne ratera pas une occasion de faire entendre sa jolie voix.

Particularités

Sous leur pelage abondant, les Balinais sont fins et portent une tête triangulaire caractéristique. Avec leurs grands yeux bleus et leur queue en plumeau, ils sont de vrais petits bijoux !

Historique

Contrairement à ce que leur nom pourrait laisser penser, ces chats ne sont pas originaires de Bali ! Nés d’une mutation spontanée parmi les Siamois, ces spécimens ont longtemps été tenus à l’écart de la reproduction avant d’être spécialement sélectionnés pour former leur propre race.

Notre avis

Ces chats doux et délicats sont très attachés aux membres de leur foyer, mais aiment aussi profiter de moments de solitude. Il leur faudra donc une famille qui saura s’adapter à ces changements d’humeur parfois soudains !

L’Abyssin

Abyssin

L’Abyssin est un chat au physique inimitable, avec une fourrure aux éclats solaires et des yeux joliment cerclés de teintes sombres. Originaire d’Égypte, la légende veut qu’il soit le descendant des chats sacrés antiques.

Caractère

Dynamique, l’Abyssin s’ennuie facilement. Il a besoin de stimulation quasi-constante et trouvera donc d’autant mieux sa place dans un foyer actif, avec des enfants et/ou des congénères, de nombreux jouets et points d’observation… Bon chasseur et très rapide, il peut s’avérer un peu turbulent.

Particularités

Les lignes fines et le pelage tabby tiqueté de l’Abyssin sont incomparables. Sa robe peut se trouver dans presque toutes les couleurs. Avec sa longue queue en fouet et ses pattes au poil duveteux, il ne manque pas d’attirer l’intérêt, mais les muqueuses noires soulignant ses yeux sont indispensables pour compléter ce tableau aux allures mystique.

Historique

Cette race est bien plus ancienne que la plupart des autres races présentées dans cet article ! En effet, le premier Abyssin arrive en Europe au milieu des années 1800, et en France en 1920.

Notre avis

Ce chat si joueur peut être difficile à canaliser, mais il n’en reste pas moins un adorable compagnon de vie au quotidien. De plus, ce bel animal a un entretien plutôt simple et son intelligence développée lui permet d’apprendre beaucoup de choses !

Le Mandarin

Mandarin

Le Mandarin (aussi appelé Javanais, bien que n’ayant aucun lien avec l’île indonésienne) descend du Balinais (qui n’a aucun lien avec une île non plus) et partage avec lui de nombreux traits de caractère.

Caractère

Comme la plupart des chats descendant du Siamois, le Mandarin est très affectueux et supporte mal d’être laissé seul. Dynamique et enjoué, il aime être au centre de l’attention et n’hésitera pas à la réclamer à grands cris !

Particularités

Le poil mi-long du Javanais n’enlève rien à l’élégance de ses lignes. Ses petits pieds et sa queue couverte de poils fins et aériens lui confèrent une silhouette très délicate, soulignée par des muscles bien proportionnés. Il n’a pas le profil busqué du Cornish Rex mais présente une légère bosse au niveau du nez.

Historique

Suite à de nombreux croisements, on termina dans les années 80 par des mariages entre des Orientaux et des Balinais qui donnèrent une belle version de l’Oriental Shorthair au poil mi-long ; le Mandarin ! Il reste une race très rare, avec moins d’une centaine de naissances enregistrées en France chaque année.

Notre avis

Un animal très attachant qui n’aura aucun mal à se faire une place dans votre foyer si vous pouvez lui accorder toute l’attention dont il a besoin.

L’Oriental Shorthair

Oriental Shorthair roux et blanc

Encore une fois, un chat reprenant beaucoup de codes comportementaux du Siamois ! En effet, l’Oriental Shorthair descend de notre ami Siamois, et est considéré comme un Mandarin à poil court.

Caractère

Affectueux et bavard avec une pincée de roublardise, l’Oriental Shorthair est un chat robuste et globalement assez facile à vivre. Il faut cependant prendre en compte le fait qu’il a besoin de beaucoup de présence pour être pleinement épanoui, et qu’il le fera savoir par tous les moyens qu’il jugera nécessaires !

Particularités

Son profil bien dessiné et ses très grandes oreilles lui donnent un look vraiment unique. Avec un poil court et très doux accepté dans de nombreuses couleurs, l’Oriental Shorthair est connu comme « chat hypoallergénique », au même titre que nombre de chats au pelage court.

Historique

Né avant le Mandarin, l’Oriental Shorthair fait également partie de ces races créées ou relancées après la seconde guerre mondiale à partir de Siamois, d’Abyssins et de British Shorthair.

Notre avis

Si vous appréciez le tempérament possessif et charmeur du Siamois, vous ne pourrez qu’adorer l’Oriental Shorthair et ses airs à la fois loufoques et princiers !

Le Ceylan

Ceylan

Le Chat du Sri-Lanka ou Ceylan est un chat très rare, mais qui fait rêver. Ses grands yeux intelligents et pensifs cachent un tempérament dynamique qu’il partage, comme ses origines, avec l’Abyssin.

Caractère

Ce joli petit félin est plutôt affectueux, mais surtout joueur. Son énergie quasi-inépuisable alliée à une grande curiosité en font un chat fascinant à observer.

Particularités

Ce chat au corps bas et à la queue fine est fort, rapide et agile. Son poil très fin le rend exceptionnellement doux au toucher, mais aussi un peu sensible aux éléments.

Historique

Cette race très rare en Europe est aussi très récente ; son standard n’a été établi qu’à la fin des années 80 ! S’il peuple assez densément les paysages Sri-lankais, le trouver ici ne sera pas une mince affaire car très peu d’élevages de Ceylans existent.

Notre avis

Impossible de s’ennuyer une seule seconde avec ce chat très dynamique ! Presque toujours en mouvement, le Ceylan sait aussi ralentir le rythme et montrer son affection à sa famille avec d’intenses séances de câlins.

Le Singapura

Singapura

Le Singapura possède de grandes oreilles en relation à sa taille globale, et pour cause : il est la plus petite race de chat au monde !

Caractère

Le Singapura est un petit compagnon très calme et affectueux. Tout aussi tendre qu’il en a l’air, il est curieux et attentif à son environnement. De plus, il est capable de s’adapter à de nombreux foyers et sera compatible avec la plupart des configurations familiales.

Particularités

Ce minuscule chat à la tête toute ronde est facile d’entretien, car il est très robuste malgré les croisements dont il est issu. Il est difficile d’avoir suffisamment de recul sur les conséquences de ses proportions, mais il reste plus équilibré que le Bambino et a donc plus de chances de mener une vie normale.

Historique

L’origine du Singapura est trouble ; les premiers spécimens auraient été en réalité ramenés du Michigan, et non trouvés à Singapour comme race endémique ! Cependant, il est aussi possible – et même hautement probable – que le Singapura soit le résultat d’un croisement entre l’Abyssin et le Burmese.

Notre avis

Ce petit chat est, hélas, bien difficile à trouver en dehors des États-Unis. Pourtant, son tempérament le rend absolument irrésistible !

Le Savannah

Prix d'un chat Savannah

Pour clore cette liste, voici un chat assez étonnant ; en effet, le Savannah est un croisement de chat tacheté et… d’un Serval ! Avec des origines puisées dans la savane africaine, le Savannah est pourtant étonnamment doux.

Caractère

Le Serval mâle dont est issue la première lignée de Savannah était assez proche de l’être humain. Peut-être est-ce pour ça que le Savannah est si affectueux et joueur ? En effet, le Savannah s’inscrit parfaitement dans une famille pour y vivre une vraie vie de chat, même s’il aura besoin d’une grande sociabilisation pour en faire un individu parfaitement équilibré !

Particularités

Selon sa proximité avec le Serval dans sa généalogie, le Savannah est classé de F1 (père Serval, mère chatte domestique) à F5 (quatre générations d’écart avec le Serval). Seuls les individus F5 et + sont admis en exposition en France
Il est aussi un grand chat, faisant aisément plus de dix kilos et 45 centimètres au garrot !

Historique

Si la race a eu du mal à être reconnue par les organismes officiels (parfois seulement dans les années 2000), elle est maintenant présente à de nombreux événements, et les clubs grandissent de jour en jour ! Ce croisement d’un animal domestique et sauvage fonctionne étonnamment bien, mais soulève tout de même des préoccupations éthiques.

Notre avis

S’il est conseillé de s’orienter vers un Savannah de génération assez éloignée du Serval pour éviter les écueils de ses origines sauvages, il s’agit tout de même d’un félin équilibré et adapté à une vie avec des êtres humains, même en génération F2 ou F3. Bien sûr, il peut s’avérer réservé et destructeur, ce qui doit être pris en compte dans une décision d’adoption.

Classement des races de chat aux grandes oreilles

Race
Caractère
Particularités
Sphynx
Sociable, adaptable
Un chat sans poil au regard perçant
Bambino
Actif, extraverti
De toutes petites pattes proportionnellement à son corps
Donskoy
Affectueux, sociable, énergique
Plusieurs types de poil possibles pour des chats vraiment uniques
Cornish Rex
Amical, joueur, bavard
Possède un poil de bourre ondulé, et pas de poil de couverture
Devon Rex
Sensible, attachant
Possède un poil de bourre ondulé, et pas de poil de couverture
German Rex
Équilibré, joueur
Possède un poil de jarre fin et doux, et pas de sous-poil
Balinais
Affectueux, indépendant, bavard
Un Siamois de type Thaï à poil long
Abyssin
Dynamique, rapide, malin
Un pelage doux, tiqueté de manière spécifique
Mandarin
Affectueux, sociable
Un descendant du Siamois avec des yeux verts et un poil mi-long
Oriental Shorthair
Sociable, joueur, câlin
Un descendant du Siamois au poil court avec des lignes fines
Ceylan
Joueur, curieux
Un lointain cousin de l’Abyssin avec un poil court et soyeux
Singapura
Affectueux, calme, curieux
Un tout petit chat, croisement du Burmese et de l’Abyssin, au poil très doux
Savannah
Joueur, curieux, social
Un croisement avec un félin sauvage, le Serval, et des chattes domestiques

L’entretien particulier du chat aux grandes oreilles

Il est toujours nécessaire de bien surveiller les oreilles de son animal, qu’elles soient grandes ou petites. Cependant, les grandes oreilles peuvent être un peu plus sensibles aux infections ou aux blessures.

Un nettoyage régulier pour des oreilles en pleine forme

Nettoyer les oreilles de son chat régulièrement permet d’éviter l’accumulation de saletés. En effet, même pour un chat qui ne sort pas, les oreilles peuvent produire de la cire qui va venir retenir les poils et les poussières et possiblement causer, sur le moyen ou long terme, des problèmes de santé. De plus, cela vous permet de l’habituer à être manipulé à cet endroit particulièrement sensible !

Comment vérifier l’état des oreilles de mon chat ?

Si vous ne savez pas par où commencer pour inspecter les oreilles de votre animal, pas de panique ! Voici quelques conseils pour mener à bien cette opération, en commençant toujours par mettre votre chat en confiance en le rassurant.

Observer assidûment les parties externes

L’état des parties visibles de l’oreille peut vous donner une idée de la santé des oreilles de votre chat. Des dépôts sombres, des croûtes, des rougeurs ou des écoulements doivent vous alerter ; ils sont souvent signes de problèmes plus profonds.

Savoir reconnaître les signes d’inconfort ou de douleur

Si votre chat se gratte ou se frotte souvent les oreilles, secoue la tête à répétition, ou refuse que vous lui touchiez la tête ou le cou, cela peut être un signe de maladie. Lorsque les chats souffrent, ils ont tendance à se retirer dans un coin, à se nourrir moins (ou pas du tout) et à montrer une certaine léthargie.

Connaître les maladies propres à la race

Certaines races de chats sont génétiquement prédisposées à des maladies que vous pouvez apprendre à reconnaître pour les traiter au mieux. En effet, le temps est crucial pour éviter que les infections auriculaires ne se propagent et ne causent des dommages à long terme. Ainsi, savoir repérer les premiers signes de maladies permet une prise en charge rapide et efficace.

Utiliser des produits vétérinaires adaptés

Si certains nettoyants et désinfectants déjà présents dans votre armoire à pharmacie peuvent être utilisés sur votre animal, ce n’est pas le cas de tous les produits ! Dans tous les cas, il vaut toujours mieux se tourner vers des produits recommandés par votre vétérinaire. Des produits spécialisés sont bien plus efficaces et ne posent aucun risque pour votre animal !

L’eczéma chez le chat aux grandes oreilles

Le chat aux grandes oreilles n’est pas génétiquement plus à même de souffrir d’eczéma, mais de larges zones de peau fine sont toujours plus à risque de montrer des lésions en cas de problème de peau.
De ce fait, si votre chat souffre d’eczéma, qu’il soit chronique ou allergique, il est possible que des plaques se forment d’autant plus sur ses oreilles.
Votre vétérinaire saura vous orienter vers des produits apaisants afin de limiter les démangeaisons, tout en traitant la cause de la crise.

Notre avis sur les races de chats aux grandes oreilles

Il existe assez peu d’inconvénients à adopter un chat aux grandes oreilles. Effectivement, il faudra plutôt se pencher sur les spécificités de chaque race et de chaque individu pour savoir quel chat est fait pour vous.
Une fois que vous aurez une idée du type d’animal que vous recherchez (actif, indépendant, joueur…) et du type de foyer que vous pourrez lui offrir (beaucoup de présence, présence ou non de congénères, enfants…), il vous sera possible de faire un choix.
Avec beaucoup de races aux grandes oreilles, il vous sera possible de trouver des chats de personnalités et d’apparences diamétralement opposées afin de trouver exactement l’animal qui viendra compléter votre foyer.

FAQ

Pourquoi certains chats ont de grandes oreilles ?

Les grandes oreilles peuvent être utiles aux races sauvages pour mieux capter les sons grâce à un pavillon plus large. Étant un trait physique agréable, beaucoup de chats ont été reproduits de façon à donner des individus à grandes oreilles.

Les grandes oreilles sont-elles plus fragiles ?

Les grandes oreilles peuvent effectivement être plus fragiles car leur surface accrue peut abriter plus de bactéries.

Où trouver un chat aux grandes oreilles ?

Il est possible de trouver des chats aux grandes oreilles dans des élevages, mais aussi dans des refuges ou des associations.

Quel produit utiliser pour les oreilles de mon chat ?

Il est fortement recommandé d’utiliser des produits vétérinaires spécialisés pour nettoyer les oreilles de votre chat.

Comment savoir si mon chat a une maladie aux oreilles ?

Plusieurs signes peuvent indiquer qu’un chat a une maladie auriculaire, comme des rougeurs, une température élevée ou des démangeaisons.

Partager ce contenu

Conseils-animaux.fr, 2024