manage_search

Les races de chat d'extérieur

  1. Les races de chat >
  2. Chat d’extérieur
Les races de chat d'extérieur

Robuste, actif, le chat d’extérieur se caractérise aussi par une certaine indépendance. Si plus de 60% des chats domestiqués en France sont de race indéterminée, ils ne vivent pour autant pas tous dehors. Parmi les races de chat qui apprécient l’extérieur, l’on retrouve surtout des chasseurs et sportifs au physique athlétique. Cela ne les empêche pas d’aimer la compagnie humaine et les siestes sur les canapés.

Ce qu’il faut savoir sur le chat d’extérieur

Observez-le flâner dans le jardin, escalader les murs, courir après des insectes. Le chat d’extérieur se plait dans un environnement naturel et ouvert, hors de la maison.

Son historique

Domestiqués par les Égyptiens il y a plus de 9000 ans, les chats ont toujours été des animaux semi sauvages. Vivant en liberté, ils servaient à contrôler les populations de rongeur en échange de quelques caresses et restes de repas. Ce mode de vie extérieur est resté commun pendant des millénaires.
Ce n’est qu’avec l’urbanisation croissante que la domestication complète des chats de compagnie s’est faite. La plupart des individus qui vivent avec les humains continuent à passer une partie de leur temps en extérieur.

Ses particularités

Découvrez les traits particuliers du chat d’extérieur.

  • Il est indépendant, capable de s’occuper seul sans stimulation de la part de ses propriétaires.
  • Il dispose d’un instinct de chasseur développé, lui permettant de subvenir à se besoins alimentaires ou sportifs.
  • Il présente une bonne condition physique grâce à l’exercice régulier au grand air.
  • Il s’avère généralement plus conscient des dangers comme les voitures, les prédateurs ou les chutes.

Ses avantages et inconvénients

Appréciez la cohabitation paisible avec un chat qui sort. S’il dispose d’une chatière, il va et vient selon ses envies sans besoin de vous solliciter. Capable de s’occuper seul, il souffre rarement d’ennui ou de baisses d’humeur. Votre félin peut aussi vous aider à réguler les rongeurs présents dans l’environnement et à éloigner les autres chats de votre propriété.

Cependant, un chat qui sort est aussi plus à risque de se blesser, notamment par bagarre ou accident. Dans les zones très peuplées en chats, les félins tendent à avoir un impact négatif sur la faune en limitant le nombre d’oiseaux et de petits mammifères.

Son espérance de vie

Un chat d’extérieur est susceptible de rencontrer des dangers et d’attraper des maladies plus facilement que celui qui vit en appartement. Ainsi, son espérance de vie est écourtée d’environ 5 ans en moyenne.

Pour quels propriétaires les chats d’extérieur conviennent le mieux ?

Préférez adopter un chat d’extérieur si vous vivez à la campagne. La ville n’est pas un environnement sécurisé pour un félin. Acceptez toutes les responsabilités qui vous incombent, notamment celle de faire stériliser et vacciner votre animal. Vous pouvez aussi adopter un chat d’extérieur si vous disposez d’un grand jardin clôturé.

10 races de chat qui aiment aller dehors

Retrouvez ici les races les plus connues de chat d’extérieur.

Le maine coon

assurance santé pour un Maine Coon

Admirez l’un des plus anciens représentants félins d’Amérique. Originaire des États-Unis, le maine coon serait en fait le descendant de chats européens ou vikings.

Principales caractéristiques

De grande taille, le maine coon arbore un long poil épais. Son pelage se caractérise par une collerette imposante autour du cou et des oreilles dotées de plumets. Le mâle peut atteindre 10 kilos. C’est un chat amical, intelligent et sociable.

Particularités qui facilitent la vie dehors

Sa fourrure dense le rend très résistant aux intempéries. Agile et indépendant, le maine coon se déplace et chasse avec une grande efficacité.

Notre avis

Adoptez le plus long chat du monde sans aucune crainte de son tempérament sauvage. Il se montre très doux avec les humains, bien qu’il soit capable d’évoluer en toute autonomie dans un environnement extérieur pour se nourrir.

Le norvégien

Norvégien noir poil long

Résultant de l’évolution naturelle de chats venus du Sud, le norvégien s’est imposé sous les climats rudes.

Principales caractéristiques

Plus grand qu’un chat domestique, le norvégien dispose d’une ossature imposante. De nombreuses couleurs sont possibles pour la robe comme le blanc, le bleu ou le bicolore.

Particularités qui facilitent la vie dehors

Le poil long et épais du chat des forêts norvégiennes l’aide à supporter la neige et le froid. Ce félin aux muscles puissants s’avère également à son aise pour escalader et chasser en extérieur.

Notre avis

Offrez suffisamment d’espace à votre norvégien pour qu’il puisse s’épanouir. À défaut de jardin ou d’extérieur, multipliez les arbres à chats et les installations robustes supportant son poids.

Le bengal

Poids du Bengal

Cette race assez moderne résulte d’un croisement entre un chat domestique et un félin asiatique. La signification du nom est héritée de ce dernier, le chat léopard du Bengale.

Principales caractéristiques

Athlétique, longiligne, le bengal est un grand chat à la robe courte. Son pelage taché le distingue fondamentalement du chat domestique. Il arbore des yeux saisissant, dont la couleur varie du bleu au vert selon le poil.

Particularités qui facilitent la vie dehors

Le bengal est réputé aimer l’eau, et son pelage court lui facilite les baignades. Il a besoin de beaucoup se dépenser, ce qui lui rend la vie en extérieur plus agréable.

Notre avis

Vous rêvez d’un compagnon aux allures sauvages, mais au coeur d’or ? Son caractère curieux et sa vivacité n’empêchent pas le bengal de se montrer très affectueux.

L’abyssin

Abyssin race de chat

Voici l’un des plus anciens chats domestiqués par l’Homme. L’abyssin détient des origines si lointaines qu’elles ne sont pas clairement identifiées.

Principales caractéristiques

Les couleurs de robe de l’abyssin se déclinent uniquement en motif ticked tabby, proche de celui des chats sauvages. Plutôt fin et léger, ce chat se caractérise par des yeux et des oreilles de grande taille.

Particularités qui facilitent la vie dehors

L’abyssin se montre très curieux. La vie en extérieur lui offre des stimulations nécessaires à son bien-être. Agile et endurant, il supporte bien l’activité physique au grand air.

Notre avis

Fondez pour le caractère vif et attachant de ce chat toujours alerte. C’est un compagnon qui s’adapte facilement à la vie avec des humains.

Le sibérien

sibérien chat

Dans la lignée des grands chats, le sibérien se distingue par son corps rond mais toujours musclé. Il provient de Russie et fait partie des chats dits hypoallergéniques.

Principales caractéristiques

Le pelage du sibérien comprend une importante sous-couche qui le protège du froid. La tête ronde et le museau court lui confèrent une apparence unique, attendrissante.

Particularités qui facilitent la vie dehors

Outre sa fourrure qui lui permet de s’aventurer sans crainte dehors, le sibérien dispose d’autres atouts pour la vie en extérieur. Il hérite de ses ancêtres sauvages d’une grande agilité et d’une force impressionnante.

Notre avis

Souvent comparé aux chiens, le sibérien est un compagnon fidèle et proche de ses maîtres. Soyez prêt à vous investir dans la relation, car c’est un chat qui aime la compagnie une fois la confiance instaurée.

Le chartreux

Chartreux

Race ancienne présente à l’état naturel, le chartreux tire probablement ses origines d’Asie de l’Ouest.

Principales caractéristiques

Son poil court arbore toujours une nuance gris-bleu. Le chartreux se reconnaît aussi à sa tête ronde, qui lui confère un air jovial. C’est un animal aussi calme qu’affectueux et intelligent.

Particularités qui facilitent la vie dehors

Appréciez la robustesse de ce chat qui profite d’une confortable espérance de vie. En extérieur, le chartreux s’avère indépendant et doté d’un excellent instinct de chasse.

Notre avis

Le chartreux fait un compagnon idéal pour les enfants. Il se montre doux et sociable, mais sait aussi se retirer quand il a besoin de tranquillité.

Le british shorthair

prix d'un British Shorthair

Savez-vous que les origines du british shorthair remontent à l’Antiquité ? En effet, ce chat robuste et tout en rondeur descend des chats domestiques romains.

Principales caractéristiques

Son poil est court, relativement dense, lui assurant une bonne protection contre les intempéries. Le british shorthair prend toutes sortes de couleurs de robe comme le bleu, le crème ou l’argent. Le mâle s’avère plus large que la femelle.

Particularités qui facilitent la vie dehors

C’est un animal rustique et indépendant. Il chasse volontiers pour le plaisir ou pour se nourrir.

Notre avis

L’on décrit souvent le british shorthair comme le chat de famille idéal. Il se montre affectueux, très calme en intérieur et avide de caresses.

Le scottish fold

Scottish Fold

Voici une race de chat sociable et joueuse, qui se plait aussi bien à l’extérieur qu’aux côtés de ses maîtres.

Principales caractéristiques

De grands yeux attentifs, des oreilles pliées et une tête arrondie : le scottish fold s’apparente parfois à une chouette. La mutation responsable de la pliure des oreilles est d’origine naturelle.

Particularités qui facilitent la vie dehors

Le scottish fold tire parti de sa curiosité pour explorer les alentours. Il se montre très adaptable et peut donc se satisfaire de différents environnements de vie.

Notre avis

Craquez pour cet adorable chat au tempérament calme. Portez votre dévolu sur un animal sain, en vérifiant notamment l’absence de troubles osseux ou articulaires chez les parents.

Le savannah

savannah

Ce chat aux allures sauvages résulte de croisements entre des chats domestiques et un serval, félin élancé d’Afrique.

Principales caractéristiques

Le poil court du savannah arbore des taches de léopard très spécifiques. C’est un chat actif, qui déborde d’énergie et se montre aussi très curieux.

Particularités qui facilitent la vie dehors

Du fait de ses origines, le savannah conserve un instinct de chasse développé. Il fait preuve d’intelligence et de débrouillardise. Il est aussi agile et aime se dépenser dehors.

Notre avis

Le savannah est un hybride créé par l’homme. Il est important de choisir un chat issu d’un élevage sérieux et éthique pour bénéficier d’un animal en bonne santé.

L’européen

Européen gris et blanc

Très courant en Europe, ce chat affiche une bonne espérance de vie grâce à son brassage génétique diversifié.

Principales caractéristiques

De taille moyenne, l’european shorthair ne ressemble à aucune autre race. Il partage de nombreuses caractéristiques avec le chat de gouttière. Cependant, le standard identifie des points distinctifs bien précis.

Particularités qui facilitent la vie dehors

C’est le chat d’extérieur par excellence. Robuste, il bénéficie d’une constitution solide héritée de ses ancêtres qui vivaient dehors.

Notre avis

Appréciez la polyvalence et l’adaptabilité de l’européen à toutes les conditions de vie.

Liste récapitulative des chats d’extérieur

RaceCaractéristiquesParticularitésRemarque
Maine coonGrand, poil long et épais, collerette et oreilles à plumetsFourrure dense, agile et indépendantDoux avec l’homme malgré son gabarit
NorvégienOssature solide, grande taillePoil qui protège du froid, muscle puissantsFort besoin d’activité physique
BengalFin, grand, poil court, pelage à tachesAime l’eau, se dépense beaucoupAffectueux avec ses maîtres
AbyssinAllure légère, yeux et oreilles développésCuriosité marquée, agile et endurantContinuellement en mouvement entre ses siestes
SibérienRond et puissant, pelage épais, museau courtFourrure protectrice, agile et fortFidèle envers ses propriétaires
ChartreuxRobe bleue, tête ronde avec des joues bien présentesRobuste, indépendant et chasseurIdéal pour une famille
British shorthairPoil dense et court, poitrine largeIndépendant, rustique, chasseurAffectueux et calme en intérieur
Scottish foldGrands yeux, oreilles pliées, tête rondeCurieux, s’adapte à différentes situationsMutation qui peut entrainer une maladie génétique
SavannahPoil taché et courtTrès énergique, chasseur, intelligentRace sujette à controverse
EuropéenTaille moyenne, poil courtRustique, résistant et habitué à l’extérieur par ses originesPolyvalent, se fait à de nombreux environnements

Les précautions à prendre pour ce type de chat

Gardez votre chat en bonne santé en respectant certaines précautions indispensables.

Vaccins à jour

Pour la sécurité de votre chat qui sort, faites-le vacciner chaque année. Mais c’est aussi une précaution essentielle pour les autres animaux qu’il pourrait rencontrer. Le vétérinaire vous conseillera le vaccin contre le typhus, le coryza, la leucose féline et l’infection sexuellement transmissible à chlamydia.

Identification

Puce électronique, collier GPS, tatouage ou collier classique avec nom et adresse : à vous de choisir. L’essentiel est que votre chat soit identifié, et vous comme son propriétaire. En cas de vol ou d’accident, la police pourra vous contacter plus rapidement.

Stérilisation

Le contrôle des naissances n’est pas la seule raison de faire stériliser votre animal. Les chats errants tendent à se battre lorsqu’il sont soumis à leurs hormones. Que ce soit pour défendre leur territoire ou obtenir les faveurs d’une femelle, ils propagent ainsi des maladies graves.

Dressage

Même domestique, un chat ne répond jamais aux ordres comme un chien. Vous pouvez toutefois lui enseigner le rappel à l’aide de friandises ou de patience. C’est une commande essentielle pour mettre votre chat en sécurité rapidement si les circonstances extérieures l’exigent.

Protection contre les parasites

Tiques, puces et vers contractés par les chats transmettent des maladies aux humains. Pensez à traiter régulièrement votre compagnon qui sort pour l’empêcher d’en attraper.

Leur entretien particulier

Pensez bien à tous les aspects de la vie de votre chat d’extérieur pour l’entretenir au mieux.

Accès à un point d’eau

Quand il fait chaud dehors, votre chat a besoin de boire à l’envi. Installez une gamelle d’eau laissée à disposition et changée chaque jour avec de l’eau propre. Placez-la en hauteur pour limiter les saletés et insectes qui tombent dedans.

Un abri sûr

Ce peut être une niche, une cabane de jardin, une tente ou une simple caisse aménagée. Un abri sur votre terrain permet à votre chat de se reposer ou de se sécuriser quand il ne peut pas rentrer.

Des rations adaptées à son activité

Considérez le niveau d’activité physique de votre chat. En extérieur, il va courir, sauter, grimper et se dépenser beaucoup plus qu’un chat d’appartement. Prévoyez une alimentation riche en protéines, car le chat est principalement carnivore, contrairement au chien. Le chat se nourrit par petites portions. Vous pouvez lui servir de la pâtée plusieurs fois par jour, ou bien installer un distributeur automatique de croquettes.

Entrer et sortir à sa guise

L’idéal pour un chat d’extérieur reste de pouvoir entrer ou sortir de la maison quand il le souhaite. Une fenêtre entrouverte permet cela en été, mais pas forcément en hiver. La chatière facilite les allers et venues du chat tout en évitant au froid de rentrer. Elle peut même être personnalisée et ne s’ouvrir que pour votre animal, afin que les chats errants restent dehors.

Inspection fréquente

Prenez le temps d’examiner le pelage de votre chat chaque semaine. Cherchez des tiques, des petites crottes noires de puces, et d’autres signes de blessures ou de parasites. Cette habitude vous permettra de réagir au plus vite le cas échéant.

Habituer un chat d’extérieur à vivre en appartement

Si vous devez déménager et quitter votre maison avec jardin, c’est pour votre chat un changement radical dans ses habitudes et une privation de liberté. Passer de la vie en plein air à la vie en appartement du jour au lendemain est une source d’angoisses. Toutefois, ce changement est possible et se passera bien si vous le préparez suffisamment à l’avance et que vous organisez comme il convient son nouveau territoire ; il devrait devenir un vrai chat d’appartement.

Préparez votre chat avant le déménagement

Un ou deux mois avant votre déménagement, commencez à habituer votre chat à moins sortir et gardez-le progressivement à l’intérieur de la maison sur des périodes de plus en plus longues.

Laissez-le explorer son nouveau cadre de vie

Une fois que vous aurez intégré votre appartement, laissez votre chat explorer son nouveau territoire et en prendre possession. C’est un lieu qui va lui procurer de l’insécurité. Il faut lui laisser le temps de découvrir tous les coins et recoins de la maison, d’y trouver des cachettes, de déposer ses odeurs et ses marques qui lui serviront de balises.

Installez un espace spécialement pour lui

Préparez-lui un coin dans lequel il pourra se défouler, avec un arbre à chat, des jouets et sa litière. Il faut que ce lieu soit l’espace où il se sentira bien, rempli de ses odeurs et de ses petites affaires (jouets, chiffons).

Donnez-lui la possibilité de voir à l’extérieur

Placez un poste d’observation (tabouret de bar, meuble haut) près d’une fenêtre pour qu’il puisse regarder tout ce qui se passe dehors. En revanche, faites attention à ce que le chat n’aille pas sur le balcon, car de nombreux accidents dus à des chutes ont lieu de cet endroit.

Essayez de le déstresser

Mettez dans votre appartement un distributeur de nourriture auquel le chat aura accès quand il le veut, cela lui enlèvera son stress. Apportez-lui de nouveaux jouets pour qu’il ne s’ennuie pas. Des diffuseurs de phéromones félines apaisantes peuvent l’aider s’il est en proie à un stress important.

Comment déménager avec son chat d’extérieur ?

Le déménagement et le changement de maison peuvent avoir des effets plus ou moins néfastes sur votre chat, selon son niveau de sensibilité. C’est sûr, c’est une source de grand stress, car il va perdre d’un coup tous ses repères.

Habituez votre minou à sa caisse de transport

Il est parfois difficile de faire accepter au chat de rentrer dans une cage de transport. Afin d’éviter la crise le jour du déménagement, préparez-le quelques jours avant, mettez-lui des petits jouets ou des friandises à l’intérieur, cela évitera un grand stress le jour J pour le faire rentrer dedans.

Éloignez-le de l’agitation de l’emménagement

Pour éviter que le chat soit au milieu des déménageurs, prenne peur devant tout ce qui se passe, le déballage des cartons, le remue-ménage, il est préférable de le laisser chez une personne de confiance. Sinon, installez-le dans une pièce avec sa cage et ses jouets pour qu’il reste au calme. Laissez sa cage de transport ouverte avec des affaires qui lui appartiennent, ce sera pour lui un endroit sécurisant pendant cette période de transition.

Rassurez-le les premiers jours dans la nouvelle maison

Préparez-lui les endroits où il aura sa litière, l’espace où il pourra se défouler avec son arbre à chat, le lieu où il aura sa gamelle et celui où il pourra dormir. Gardez votre chat à la maison pendant quelques jours, sans le faire sortir. Il va commencer à explorer son nouveau territoire. Conservez les habitudes que vous aviez avec lui dans l’autre logement, l’heure des repas, les câlins, le brossage, pour le rassurer.

Commencez à le faire sortir

Puis, au bout de deux ou trois semaines, sortez-le petit à petit pour qu’il découvre doucement son nouveau jardin. Restez avec lui pour qu’il se sente en sécurité et surveillez s’il n’y a pas de dangers qui se présentent. Votre chat prendra possession des lieux en déposant des signaux olfactifs, (en urinant, en faisant ses griffes ou en se frottant contre les surfaces), s’habituera à ses nouveaux voisins (hommes et animaux).

Pensez à faire stériliser votre chat avant le déménagement

Un dernier conseil : si votre chat n’est pas encore stérilisé, pensez à le faire. La castration du chat lui évitera de s’en aller trop loin et de se perdre. Il en est de même pour la femelle stérilisée. Ce sera une sage décision, votre chat stérilisé sera plus calme et supportera mieux tous ces changements, surtout s’il doit vivre en appartement.

Notre avis

La plupart des chats qui aiment vivre dehors font preuve d’indépendance. Ils peuvent se montrer sociaux et affectueux, mais ils évoluent aisément au quotidien de leur propre fait.

Avant de laisser sortir votre chaton, prenez vraiment le temps de la transition. Le port du harnais permet de mettre en place de bonnes habitudes. Vérifiez que votre jardin ne comporte pas de plantes toxiques. Avec des sorties progressives et régulières, votre chat appréhendera mieux les dangers de l’extérieur.

Votre compagnon reste chez vous la nuit ou la journée ? Pur l’y habituer, prévoyez un environnement sécurisé et stimulant. Herbe à chat, litière propre, jouets et nourriture sèche faciliteront les moments passés en intérieur.

FAQ

Comment faire pour que le chat reste dans le jardin ?

La première chose à faire consiste à rendre votre jardin attrayant. Installez des abris, des jouets, peut-être une gamelle ou un point d’eau. Si vous voulez à tout prix éviter que votre chat sorte, mettez une clôture assez haute sur toute la propriété. Vous pouvez aussi utiliser des répulsifs naturels aux limites du jardin.

Quelle température extérieure peut supporter un chat ?

Le chat supporte bien les températures comprises entre 5 et 32°C. En dessous, il risque l’hypothermie. Au-dessus des 35°C, il a impérativement besoin d’un abri frais ou d’une solution pour se rafraichir.

Est-ce qu’un chat peut vivre dehors ?

Oui, un chat a la possibilité de vivre dehors. Il y reste cependant exposé à différents risques : accidents de circulation, prédateurs, maladies félines ou parasitaires.

Puis-je laisser mon chat sortir dehors ?

Si votre chat n’est jamais sorti, il est généralement préférable de le garder en intérieur. Les chats qui ont été habitués tôt à vivre dehors peuvent gérer plus facilement les contraintes extérieures. Faites toujours identifier, stériliser et vacciner votre félin avant de le laisser sortir.

Combien de temps un chat peut rester dehors ?

Durant ses premières sorties, un chat ne devrait sortir que quelques minutes. Augmentez progressivement la durée jusqu’à le laisser décider de lui-même quand il souhaite rentrer. Les chats domestiqués s’absentent rarement une journée entière.

Quand laisser sortir un chaton ?

Entre 4 et 6 mois, un chaton peut commencer à sortir sous surveillance. Attendez qu’il soit vacciné, stérilisé et pucé pour lui offrir davantage d’autonomie. Si nécessaire, demandez des conseils à votre vétérinaire pour effectuer une transition en douceur.

Chat en interieur ou en exterieur, quelle solution choisir ?

Les chats qui vivent en intérieur bénéficient d’une meilleure longévité. Les chats d’extérieur sont soumis à plus de risques pour leur santé, mais profitent aussi d’une vie plus stimulante.

Est-ce qu’un chat d’extérieur peut devenir un chat d’intérieur ?

Avec de la patience et des ajustements, un chat qui vit dehors peut s’adapter à la vie en intérieur. C’est un gros bouleversement qui s’avère plus facile lorsque le chat est très jeune ou qu’il devient âgé.

Est-ce qu’un chat est plus heureux dehors ?

Le bonheur d’un chat dépend surtout de ses besoins. Ceux qui aiment le confort et la tranquillité se sentent bien en intérieur. Les chats de gouttière sont souvent plus épanouis en vivant dehors, mais cela varie selon leur caractère

Partager ce contenu

👉
Pour en savoir plus

Bons plans, conseils, ne manquez aucun conseil !

Conseils-animaux.fr, 2024