Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2022

Guide complet du Jack Russell

Élevé en Angleterre dans les années 1800, le Jack Russell est un chien énergique, vivace et intelligent. Ce petit chien est tout d’abord élevé comme chien de chasse avec comme missions débusquer des lapins et des renards avec sa meute. Leurs diverses capacités athlétiques en font un choix populaire parmi les parents de chien qui rêvent de voir leur chien participer à des compétitions canines qui requièrent de la vélocité et de l’agilité. Au-delà de leurs capacités de chasseur, ce sont également de très bons compagnons de vie pour leurs propriétaires. Le Jack Russell est indépendant, intrépide, vif et tenace. Il est doté d’une forte personnalité que seule une bonne éducation peut contenir. La socialisation est en effet un aspect central chez cet animal afin qu’il puisse bien s’entendre avec d’autres animaux comme avec ses amis, les humains.


À la découverte du Jack Russell

La race fut introduite par le Révérend John Russell, connu par ses pairs sous le nom de Jack, au tout début des années 1800. C’est alors un passionné de chasse aux renards anglais qui rêvait d’un type de chien parfait pour l’activité et notamment débusquer les renards lorsque les chasseurs étaient à cheval. Il s’agit d’un Terrier strictement élevé pour le travail avant de devenir un animal de compagnie. Nombreux sont ceux qui pensent que le Jack Russell ne fait référence qu’à un seul chien. En réalité, ce n’est pas techniquement tout à fait vrai dans la mesure où son élevage anglais a fait que deux standards de face existent : le Parson Russell Terrier aux longues pattes et le Jack Russell Terrier, aux pattes plus courtes. Ils connaissent d’ailleurs une très légère différence de taille, le Jack Russell Terrier pouvant mesure de 25 cm à 35 cm tandis que le Parson oscille entre 30 et 36 cm pour une femelle et entre 32 et 38 cm pour un mâle. Nous nous intéressons cependant au Jack Russell Terrier bien qu’ils partagent la même histoire et les mêmes attributs. Leur espérance de vie oscille entre 13 et 16 ans.

Le tempérament du Jack Russell

Il s’agit d’une race canine très affectueuse, loyale et qui adore passer du temps avec les humains. Malheureusement, il peut se montrer bavard et acerbe envers les autres chiens et ne reculera pas devant l’affrontement avec un chien deux fois plus grand que lui. C’est là que la socialisation aura toute son importance. Il sera ainsi important de le tenir en laisse en public. Ce n’est d’ailleurs pas la seule raison. En effet, le caractère indépendant et intrépide du Jack Russell peut le mettre en danger dans certaines situations. Il s’agit d’un chien qui peut se mettre à courir après une simple feuille qui lui paraît suspecte, guidé par la fièvre de la chasse. Tandis que l’appartement ne posera pas de problème, vous aurez à toujours garder le jardin clôturé si vous résidez en maison. Enfin, ils sont très énergiques et sautent haut. Encore une fois, seul un entraînement de choix pourra vous assurer qu’il ne saute jamais sur les enfants de joie ou de jeu.

Le prix d’achat

Le tarif d’un Jack Russel LOF se situe entre 1 000 et 1 500 €. Évidemment, le budget peut toujours différer en fonction du lieu d’achat, des éleveurs ou du genre de l’animal. Un mâle, plus courant, ne vous fera pas autant dépenser à l’achat qu’une femelle. Comptez des coûts d’entretien entre 850 et 950 €.

L’entretien

Le pelage du Russell se décline sous trois formes possibles : le lisse, le rugueux et l’inégal. Le rugueux se définit par un pelage au poil plus ou moins grossier, long et droit. L’inégal est davantage lisse avec des poils plus longs à certains endroits. Les trois versions possèdent une double couche. Il est nécessaire de brosser le pelage toutes les semaines afin de les maintenir en pleine forme et surtout d’éliminer les petits poils lâches ou morts. Le Russell n’a cependant pas besoin de bain très souvent. Les robes rugueuses et inégales auront besoin d’un toilettage en profondeur plus conséquent une à deux fois par an. Une brosse à étrille efficace sera de mise, mais si vous ne vous sentez pas en mesure de le faire vous-même, n’hésitez pas à faire appel à un toiletteur professionnel.

Vérifiez par ailleurs la propreté des oreilles du chien, surtout si vous remarquez une rougeur anormale ou encore une plaie. Vous pourrez le nettoyer avec un coton-tige et n’importe quelle solution de nettoyage doux qui ne risque pas d’endommager le conduit auditif. Coupez-lui les ongles deux fois par mois. Mais si vous entendez ses griffes gratter le sol quand il déambule, faites-le immédiatement. Couper ses ongles lui permet de ne pas se faire mal lors de ses déplacements et de vous protéger, vous humains, lorsque vous êtes en interaction. Pour finir, il faudra lui brosser les dents deux à trois fois par semaine afin d’éliminer toute bactérie présente ainsi que la plaque dentaire.

Les robes du Jack Russell

Le Jack Russell peut revêtir diverses apparences. Il peut s’agir de différentes couches comme nous l’avons vu, mais aussi de différentes couleurs.

Le blanc

Il est rare que les propriétaires puissent obtenir un Russell entièrement blanc, mais rien n’est impossible. La plupart des chiens unicolores blancs développent néanmoins des taches plus foncées en avançant en âge. Il est plus commun de trouver le brun et le blanc. Cette nuance peut se présenter sous un brun foncé, clair ou châtain. Les marques brunes sont souvent situées sur le corps et une sur la tête. Le corps peut également être blanc avec des marques de feu dispersées partout sur le corps. Il existe également le blanc et le jaune, souvent appelé couleur citron. Ces marques jaunes sont habituellement pâles et d’une teinte riche. Enfin, le blanc peut être associé au rouge. Les Russell rouges et blancs portent généralement les marques rouges sur le visage ainsi que quelques-unes sur le reste du corps, en très petite quantité.

Le tricolore

La robe tricolore fait référence ici à deux combinaisons possibles. Le premier duo standard se compose de blanc avec des taches et des marques de couleur beige et noire. La deuxième alternative implique du blanc et des taches ou des marques de couleur brune et beige. Globalement, on admet que le tricolore se définit par une robe partagée entre noir, marron et blanc, à profil bringé.

Et le noir ?

Le Russell peu revêtir plusieurs couleurs, du blanc au blanc avec marques de feu en passant par le tricolore. Mais le blanc demeure toujours la couleur principale. Cela s’explique par sa nature de chien de chasse. Les chasseurs ont besoin de cette couleur pour pouvoir, de loin, les identifier en tant que chien et non en tant que bête à chasser, autrement dit, en tant que proie.

Les différents types de Jack Russell

À la mort du Révérend Russell, le nom de la race a été utilisé pour désigner un ensemble de Terriers de chasse. La désignation ne prenait ainsi pas en compte les différences physiques et morphologiquement, même infimes. Ce n’est que récemment que l’American Kennel Club reconnaît officiellement le Parson Russell afin de le différencier du Jack Russell Terrier. Par ailleurs, nous explorons deux autres sous-catégories que sont le Rustralian, une race à mi-chemin entre le Russel et le Terrier australien et le Jack Russell miniature (ou nain).

Le Parson Russell Terrier

La seule différence frappante entre les deux Russell Terrier se trouve être la taille puisque le Jack Russell est plus petit que son frère. Le Parson a habituellement une corpulence plus carrée et imposante ainsi qu’une poitrine plus large. Il fut développé par Parson Russell et adopte en 1894 par Arthur Heinemann, un fervent chasseur, pour l’accompagner dans ses activités au Somerset Badger Club et dans le Devon. On le soupçonne d’avoir inclus du sang de Bull Terrier dans le stock, expliquant le corps plus robuste du Parson.

Le Rustralien Terrier

Il ne s’agit pas d’un jeu de mots, mais d’une véritable appellation du chien issu du croisement entre Australien Terrier et Jack Russel Terrier. Il s’agit d’un chien de petite taille, solide et dont le caractère vaut trois fois sa corpulence. Il est tout aussi têtu que son prédécesseur, mais le dressage et l’entraînement canin peut lui apprendre la pondération. Il vous faudra cependant de la patience.

Le Jack Russell miniature

Existe-t-il une race miniature à proprement parlé ? Non, comme il n’existe pas de race pure miniature. Le Russell miniature est tout simplement issu du croisement avec une autre race miniature ou un Russell atteint de nanisme. En d’autres termes, il s’agit souvent d’un Russel qui a été sciemment élevé de manière sélective afin qu’il obtienne des jambes plus courtes. De telles pratiques ne sont pourtant pas à promouvoir, d’autant plus que ces races ont plus de chances de développer des problèmes de santé comme des troubles articulaires et de l’arthrite au niveau du dos

La courbe de poids idéale du Jack Russel

La croissance du Jack Russell s’achève généralement au bout de 12 mois pour le mâle comme pour la femelle. Après un mois, le Russell pèse environ 900 g avant d’atteindre 3 kg pour la femelle et 4,4 kg maximum pour le mâle à 3 mois. Six mois après leur naissance, le mâle peut atteindre 6 kg environ avec de légères différences en fonction des corpulences. La femelle pèse également 6 kg en moyenne. Une fois adulte, mâles et femelles présentent à nouveau des données distinctes.

L’éducation

La fougue et l’énergie sont deux mots qui le caractérisent. Il peut ainsi s’ennuyer facilement si les conditions ne sont requises ni pour la chasse ni pour le jeu. Il est donc primordial de bien dresser le chien pour faire face à un être discipliné.
C’est pourquoi il ne s’agit pas d’un chien pour les novices ou les personnes dotées de peu de connaissances sur la race ou les chiens en général. Il demande une certaine expérience pour pouvoir le canaliser. Un Russell mal éduqué pourra passer le clair de son temps à s’adonner à des activités qui lui semblent amusantes comme creuser, mâcher ou aboyer. Et si vous avez d’autres animaux, la tâche pourra s’avérer d’autant plus ardue dans la mesure où il ne se fixera pas de limites.
Attention, gardez toutefois à l’esprit que le Jack Russell est historiquement préparé à affronter le danger et donc, de mordre en tout premier en fonction de la situation. L’entraînement est un défi en soi, car le résultat ne dépendra que de la méthode que vous emploierez.
Les sessions de dressage peuvent vite mal tourner et former un chien agressif ou constamment ennuyé qui ne trouvera son bonheur qu’en détruisant tout dans la maison ou en fuguant. Certains portails Internet se sont justement spécialisés dans le partage de petites infos au sujet des chiens perdus. C’est le cas de Pet Alert qui permet de publier une petite annonce afin de retrouver son chien ou son chat. Fondé en 2012 par Julien Muller après qu’il ait perdu son propre chat, il s’est rapidement à travers l’Europe et constitue aujourd’hui le réseau de plus fiable et le plus sollicité de sa catégorie. Il compte aujourd’hui quatre millions de membres et aurait permis de retrouver plus de 2 millions de chien en 8 ans.

Les maladies du Jack Russell

Globalement, le Russell est une marque saine, mais celui-ci peut, au même titre que n’importe quelle autre race, présenter certains problèmes de santé comme la luxation de la rotule ou encore l’épilepsie. Comptons également le fait qu’ils peuvent prendre du poids s’ils ne s’exercent pas assez ou que leur apport en alimentation est trop important par rapport à leurs dépenses énergétiques.

L’épilepsie

Lorsque le chien souffre d’épilepsie sans raison identifiée, on parle d’épilepsie. Lorsque tel est le cas, le chien est placé sous médicaments à vie, doublés d’analyses de sang, de médicaments et de bilans de santé.

Les problèmes de peau

Le Jack Russell peut être sujet à de l’atopie suite au contact avec le pollen, l’alimentation ou encore les acariens. La maladie se caractérisera par des démangeaisons qui développeront l’envie de se gratter constamment. Il n’existe pas à ce genre de méthode rapide et définitive de venir à bout des allergies cutanées. En cas d’infections chroniques, seule la prise de médicaments et l’immunothérapie peuvent soulager certains chiens.

La luxation rotulienn

Elle survient lorsque la rotule du genou se déplace et qu’elle sort de son environnement. Le chien se met alors à sautiller sur quelques pas avant de remarcher normalement. Dans certains cas, il donnera un coup dans la patte touchée comme pour remettre la rotule. Les cas les moins développés pourront se résorber avec des médicaments et du repos. Les autres nécessiteront une intervention chirurgicale.

La luxation du cristallin primaire

Il s’agit encore une fois d’un déplacement, cette fois-ci, du cristallin vers l’arrière ou vers l’avant. La maladie des yeux peut généralement être diagnostiquée dès le plus jeune âge. Si la condition fait l’objet de soins suffisamment tôt, la plupart des Russell peuvent en être guéris.

L’alimentation d’un Jack Russell

L’alimentation du Jack Russell doit contenir les éléments fondamentaux nécessaires à la santé du chien. Parmi ces éléments, on compte : les protéines, les matières grasses essentielles, les vitamines et les minéraux. Les protéines désignent les acides aminés auxquels le corps a recours pour fabriquer de nouvelles cellules. Étant que ces dernières sont sans cesse renouvelées, les protéines constituent le socle de la diet. Les graisses sont tout aussi importantes, car elles permettent la décomposition de ces protéines dans l’organisme et des vitamines A, D, E et K lors de la digestion. Les vitamines sont, quant à elles, utiles à toutes les réactions chimiques de l’organisme, tout comme les minéraux, aussi essentiels dans le développement structurel de l’animal.

Les meilleures croquettes pour un Jack Russell

Les croquettes pour Jack Russell doivent être, avant tout, adaptées à la forme de leur mâchoire afin de favoriser la mastication et une bonne digestion. Un taux protéique élevé et adapté permet de maintenir une masse musculaire correcte et un poids de forme adéquat. Celles-ci doivent être digestibles et facilement assimilables pour ne pas mettre à mal l’estomac et les intestins. Les DHA et EPA provenant d’une huile de poisson, de colza ou de bourrache, agissent en qualité de protection de la peau et du pelage. Les croquettes Premium doivent, par ailleurs, inclure de la glucosamine et de la chondroïtine pour les articulations, des chélateurs de calcium pour contrer la formation de la plaque de tartre et de la L-carnitine en cas de surpoids pour la combustion des graisses accélérée.

Les aliments à bannir du régime d’un Jack Russell

Le Jack Russell est un chien sensible à ce qu’il mange. Il est facile pour lui de contracter une allergie alimentaire. Ses intolérances et allergies se déclinent sous trois catégories : les aliments à limiter, les ingrédients déconseillés et les éléments purement toxiques. On trouve dans la première catégorie les aliments gras, sucrés, le lait ou encore le brocoli. Les réactions vont du simple mal d’estomac au vomissement léger. Parmi les ingrédients à éviter pour le Jack Russell : les noix de macadamia, le chou, l’ail ou l’avocat. Dans les cas de vomissements les plus extrêmes ou lorsque la vie du chien est en danger face dû à une distorsion d’estomac ou une réaction neurologique grave, il y a de fortes chances pour que le chien ait consommé du chocolat noir, du xylitol ou de la pâte à levure.

Le Jack Russell chiot

Les caractéristiques du Jack Russell chiot ne sont pas étonnantes compte tenu de son évolution une fois adulte. Plein d’entrain et très curieux, il ne tient pas en place et se montre forte tête. Il est cependant intelligent et amusant s’il est canalisé et pris en charge correctement.

L’alimentation

Comme l’adulte, l’alimentation du Jack Russell chiot nécessite une teneur suffisamment élevée (environ 28 %) en protéines pour soutenir ses activités. Les croquettes sèches de haute qualité (Premium) spécialement formulées pour les chiens en bas-âge devront contenir des acides gras pour sa peau, un beau pelage, mais aussi sa construction oculaire et cérébrale. Les graisses sont notamment essentielles pour limiter les risques de luxation du cristallin. Les vitamines et les minéraux auront également leur rôle à jouer dans le développement organique. Ils permettront notamment une meilleure coordination et une bonne construction structurelle. Le duo de chondroprotecteurs peut également aider à asseoir le développement des articulations, aidé au calcium et du phosphore, sans pour tant favoriser une construction trop rapide de l’os.

L’éducation

Bien qu’il soit volontaire, l’entêtement du Jack Russell peut parfois constituer un frein à son dressage. La patience et la constance sont les deux concepts les plus importants pour réussir à discipliner ce chien quelque peu têtu. Envisagez de courtes séances. Le Jack Russell est un chien intelligent. Si la méthode est bonne, il n’aura pas de mal à comprendre ce qu’on attend de lui. Sa tendance à l’agressivité envers les autres chiens nécessitera une prise en charge rigoureuse de sa socialisation à travers la stratégie du renforcement positif dès son plus jeune âge. Creuseurs et sauteurs de nature, leur dressage devra leur apprendre la limitation et la retenue

Le Jack Russell et la chasse

John Russell avait jadis tenté l’exposition pour cette catégorie canine qu’il pensait parfaite. Cependant, il s’est vite ravisé pour ne la laisser s’exprimer que sur le terrain de chasse. Finalement, on peut dire que la survie du Russell est due à ses grandes facultés de chiens de chasse et de travail. Encore aujourd’hui, il s’agit de canidés qui peuvent tout à fait accompagner tout propriétaire à la chasse au renard. D’ailleurs, de nombreux propriétaires ont noté des capacités remarquables à la chasse aux oiseaux. Il s’agit finalement d’un chien qui rassemble toutes les caractéristiques nécessaires à l’activité : la morphologie, les pattes droites, l’agilité, l’absence de peur, la détermination, l’audace, la robe, le caractère comme l’intelligence du terrain.

La vitesse de course du Jack Russell

En dépit de sa petite corpulence, le Jack Russell atteint une vitesse de course plus que décente. En fait, il s’agit même du chien de petite race le plus rapide avec une vitesse pouvant aller jusqu’à 52 km/h.

Les vêtements choisir pour un Jack Russell

Étant donné le pelage fin que le Jack Russell possède, une protection contre les températures hivernales sera nécessaire. En revanche, le climat estival ne requiert pas nécessairement de protection. Pensez en revanche à bien hydrater votre chien.

L’imperméable

En cas de temps pluvieux, il vous sera nécessaire de lui proposer un poncho imperméable pour le couvrir contre les intempéries jusqu’aux pattes. L’avantage est double. Étanche et coupe-vent, il permet au chien de rester au sec et ne pas attraper froid. Mais il présente aussi l’avantage de vous épargner de la saleté et des odeurs ramenées à la maison suite à une promenade bien humide.

Le sweatshirt

En cas de grand froid et de séjour dans une pièce qui connaît des courants d’air, un sweatshirt peut être une bonne idée. Il permet de couvrir une grande partie du corps et de garder votre Jack Russell au chaud, y compris le soir avant de dormir.

Le manteau d’hiver

La majorité des canidés de la race ont besoin d’une bonne isolation contre le froid. Celle s’explique par le pelage lisse, fin et dépourvu d’un sous-poil épais qui les caractérisent. Le manteau d’hiver devient alors le fidèle compagnon de votre chien pendant les longs mois d’hiver.

Les accessoires du Jack Russell

Si vous n’avez pas encore investi dans des accessoires de première nécessité pour votre chien, il n’est jamais trop tard. Voici les incontournables dont il ne faut jamais manquer.

Le panier

Bien qu’il s’agisse d’un chien énergique qui n’hésite pas à agir comme s’il s’agissait d’un grand chien, il reste de petite corpulence. Un panier saura lui apporter la sécurité et le confort qu’il nécessite, et ce, bien mieux qu’un panier ne pourrait le faire.

La brosse

Pour un chien aux poils aussi courts que le Jack Russell, une petite brosse à poils en nylon ou sanglier est la meilleure alternative. Vous pouvez éventuellement opter pour une brosse à massage également dans la mesure où il n’est pas le genre de chien qui nécessite un démêlage.

Le jouet

Il y a différentes sortes de jouets utiles au Russell. On pense notamment à trois types de jouets : classique, pédagogique et à mâcher. Pour le Russell, les jouets les plus importants sont le pédagogique qui lui font travailler la logique et la mémoire. Il peut s’agir du Kong ou alors d’un puzzle. Ils lui permettent notamment de travailler la patience, un aspect sur lequel il n’est inhéremment le meilleur chien. Le jouet à mâcher peut être utile pour sa dentition, surtout chez le chiot et la gestion du stress, de l’anxiété comme de l’agressivité sur le plan psychologique.

La gamelle

Afin d’éviter tout débordement d’eau ou de nourriture, il est recommandé d’opter pour une gamelle en inox avec dessous antidérapant. L’inox est à la fois léger, solide et hygiénique. C’est un matériau qui ne craint ni la chaleur ni les produits ménagers. Sa gamelle pourra être facilement lavée afin d’éviter toute prolifération de bactéries.

La laisse et la corde

La longueur de la laisse d’un chien varie généralement ente un 1 m et 1,20 m. Compte tenu du tempérament du Jack Russell, il sera important de le garder près de vous. Une laisse d’une longueur d’un seul mètre devrait suffire pour un chien de son profil. Seules les promenades en zones protégées, rurales ou reculées admettront une cordelette de plus d’un petit mètre pour lui accorder plus d’espace.

Le collier et le harnais

Le collier ne pose pas de problème majeur tant qu’il reste en nylon et qu’il n’est pas trop serré. En revanche, un harnais reste malgré tout incontournable afin de répartir le poids du chien sur toute sa longueur lors des déplacements.

Autres conseils pour bien entretenir son Jack Russell

Bon nombre de propriétaires font encore l’erreur de se tourner vers leur propre savon quand ils arrivent au fond du flacon de shampoing de leur chien. Il est très important de réaliser qu’il n’est pas possible de laver votre chien avec un produit pour douche humaine en raison du pH qui diffère. Il est nécessaire de choisir une formule spécialement aux chiens qui respecte leur microbiote. Le pH doit être de 7, contre de 5,5 pour l’humain. Privilégiez les compositions aux extraits naturels qui ne menacent pas l’équilibre de la peau.

Autre info sur cette race de chien

Contrairement aux idées reçues, tous les petits chiens ne sont pas faits pour vivre en appartement. Le Jack Russell est l’un d’entre eux. Farouche amateur des grands espaces, il peut vite se sentir tourner dans une bulle, notamment s’il y est laissé seul. Le Russell est un hyperactif, ce sentiment de claustrophobie pourrait avoir des conséquences néfastes sur sa santé mentale. À terme, il ne se contenterait plus uniquement de tourner, mais de se retourner contre son environnement. Votre appartement pourrait ainsi en faire les frais.

Notre avis sur le Jack Russell

Plus que d’autres chiens, le Jack Russell peut démontrer des problèmes comportementaux qui n’en fait pas le candidat idéal des propriétaires de chien novices. C’est surtout le cas des chiens qui n’ont pas obtenu un encadrement idéal ou un dressage adapté. Auquel cas, le Russell réagira mal au manque, même temporaire, d’activité physique ou encore de stimulation mentale. Et lorsque ce chien ressent de la frustration, c’est généralement par une attitude destructrice qu’il s’exprime. Les principales manifestations de cet état sont les aboiements excessifs, la mastication de tout objet aux alentours et un entêtement persistant. Non seulement il vous sera nécessaire de lui apprendre la patience ou le non recours à l’agressivité, mais aussi à rester seul et à respecter l’idée de territoire délimité que ce soit pour s’exprimer ou même creuser des trous. Autrement, votre habitat comme vos objets personnels pourraient faire l’objet de saccages de sa part lors de ses épisodes d’anxiété aiguë.

FAQ

Quels sont les défauts du Jack Russell ?

Pour commencer, il n’est pas connu pour être un chien calme ni facilement obéissant. Il est hyperactif et pourra se montrer difficile à gérer s’il n’a pas satisfait ses besoins cathartiques quotidiens. Il peut être très ardu à canaliser.

Comment punir un Jack Russell ?

Il est important de ne jamais montrer d’agressivité envers son chien. Cela pourrait le rendre craintif ou agressif en guise de protection. Utiliser la punition négative est possible (refuser au chien ce qu’il désire en cas de mauvais comportement par exemple). Mais celle-ci doit toujours s’accompagner d’un renforcement positif et de la possibilité d’obtenir ce qu’ils veulent après une prise de conscience de ladite bêtise.

Est-ce que le Jack Russell est affectueux ?

En dépit de sa tendance aux problèmes de comportement, le Jack Russell est un chien affectueux. Il sait de montrer doux, notamment envers son maître et sa famille. C’est la raison pour laquelle il est essentiel de savoir comment l’éduquer pour tirer le meilleur parti de ce toutou joueur et unique.

De quoi meurt le Jack Russell ?

Il existe une liste de maladies principalement génétiques qui ont pour réputation d’atteindre sa santé au point de pouvoir causer une mort imminente. On a tout d’abord la cardiomyopathie, une anomalie située au niveau du muscle cardiaque qui peut causer un œdème pulmonaire et engendrer une mort subite. La hernie, lorsqu’un organe sort de son chemin habituel, peut mettre sa vie en danger. L’hydrocéphalie, qui désigne la montée de liquide dans le cerveau, peut provoquer une dégénérescence cérébrale qui se solde par une euthanasie. Enfin, l’ataxie neuronale est une maladie qui s’accompagne d’un manque de coordination. L’animal ne peut alors plus marcher ni manger. Encore une fois, sa vie se solde souvent par l’euthanasie.

Combien de temps dort un Jack Russell ?

Le Jack Russell dort 12 à 14 heures par jour. Sur les 24 h d’une journée, le chien passe 50 % à dormir, 30 % du temps éveillé, mais sans rien faire et généralement allongé et 20 % du temps, il se montre très actif, pour ne pas dire hyperactif.

À quelle catégorie appartient le Jack Russell ?

Il appartient au groupe des Terriers. Ces derniers sont, à l’origine, associés à la chasse et aux activités relatives comme débusquer le futur gibier, repérer, déterrer ou encore poursuivre. On les trouve, à travers l’histoire, dans les habitations, les fermes, les bateaux. Ils sont indépendants, courageux, intrépides, futés, volontaires et n’ont peur de rien.

Photos de Jack Russell

Jack Russel adulte Jack Russel chasseur Jack Russel parson Jack Russel promenade foret Jack Russel chasse Jack Russel enfants Jack Russel affectueux Jack Russel jouet Jack Russel friandise Jack Russel promenade

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2022