manage_search

Maltipoo

  1. Les races de chien >
  2. Maltipoo
Maltipoo

Au même titre que le bichpoo, le maltipoo est une race de chien hybride issue du croisement entre le bichon et le caniche. Il s’inscrit ainsi dans la liste des designer dogs. Particulièrement populaire aux États-Unis, il forge progressivement une bonne réputation en Europe, et tout particulièrement au Royaume-Uni. Véritable peluche vivante, cette petite boule de poils sait conquérir le cœur des familles avec enfants. Adorable, jovial, joueur et intelligent, il est pratiquement l’animal de compagnie idéal. À quoi ressemble-t-il ? Quel est le style de vie qui lui va le mieux ? Quels sont les besoins et comment l’entretenir ? Toutes nos réponses dans les lignes qui suivent.

Les caractéristiques du maltipoo

Maltipoo
Actif
5 / 5
Le maltipoo est un petit chien de compagnie particulièrement dynamique. Il aime bouger, courir, jouer et sauter. Pour lui, les balades sont une véritable source de bonheur.
Intelligent
5 / 5
Le maltipoo apprend vite et comprend facilement ce que vous lui dites ; d’où la nécessité de le stimuler aussi bien physiquement que mentalement à travers des jeux adéquats.
Chien de garde
4 / 5
Le maltipoo montre facilement une attitude méfiante envers les étrangers. Il est tout à fait en mesure de donner l’alerte en cas de besoin.
Dépendant
4 / 5
Le maltipoo tolère très mal la solitude. Il a constamment besoin de la présence de son maître, au risque de développer des comportements destructeurs.
Aboiement
4 / 5
Le maltipoo a tendance à aboyer intensément pour annoncer l’arrivée d’un inconnu ou attirer l’attention de son maître. Il est un excellent chien de garde.
Sociable
5 / 5
Le maltipoo est une race de chien sociable. Il s’entend facilement avec tous les membres de la famille, y compris les enfants. Ce toutou tolère très bien la présence d’un chat ou d’autres chiens. Dans tous les cas, une socialisation précoce est indispensable pour une bonne cohabitation.
Gentil
5 / 5
Le maltipoo est un chien de compagnie au tempérament doux. Il éprouve énormément d’affection envers son maître. Il est même prêt à passer des heures à se faire câliner par son humain préféré.
Chasseur
3 / 5
À l’instar des caniches, le maltipoo a un instinct de chasse. Pendant les promenades en forêt, il ne manquera pas de poursuivre un écureuil. En cas de besoin, vous pouvez l’inscrire à un entraînement anti-chasse.

La carte de visite du maltipoo

Le maltipoo mâle ou femelle est une véritable petite peluche. Plein de vie, gentil et attentionné, il a tout pour plaire.

Caractéristiques
Origine
États-Unis
Gabarit
Petit
Taille femelle
15 à 28 cm au garrot
Taille mâle
15 à 30 cm au garrot
Poids
2 à 6 kg
Type de poil
Mi-long, ondulé ou bouclé
Couleurs
Fauve, abricot, noir, blanc, champagne ou crème
Forme de la tête
Ronde
Espérance de vie
Jusqu’à 15 ans
Entretien
Facile
Caractère
Joyeux, curieux, affectueux
Race reconnue par le LOF
Non
Autres appellations
Moodle, maltoodle, malt-a-poo ou maltipoodle

Le prix d’un maltipoo

Acheter un maltipoo aux oreilles tombantes et aux couleurs variées demande un certain budget. Aujourd’hui, le prix de ce petit chien adorable oscille entre 1 000 et 2 000 €.

Comme il s’agit d’un chien hypoallergénique, ces montants peuvent même atteindre plus de 3 000 €.

Plusieurs facteurs font varier les tarifs, pour ne citer que la taille, l’apparence qui se rapproche de l’un ou de l’autre parent, le sexe, la destination ainsi que la réputation de l’éleveur.

Le pays d’origine a aussi un impact sur la somme à débourser. Outre le prix d’achat proprement dit, vous devez également prévoir des dépenses supplémentaires rattachées à son acheminement vers votre domicile.

La pureté de la race de chaque parent pèse aussi sur la balance.
Si le caniche ou le bichon est primé, le maltipoo coûtera une petite fortune. De plus, une demande élevée fait rapidement grimper les prix.

Tableau récapitulatif du prix d’un maltipoo

Destination
Fourchette de prix
Prix moyens
Maltipoo pour compagnie
1 500 à 3 000 €
2 250 €
Maltipoo de qualité exposition
2 000 à 4 000 €
3 000 €

Comment l’obtenir à un prix plus abordable ?

Vous souhaitez intégrer un maltipoo dans votre famille, mais vous avez un budget limité ? Sachez qu’il existe quelques petites astuces qui vous aident à obtenir ce petit chien à des tarifs plus abordables.
Vous pouvez notamment :

  • contacter un éleveur spécialisé qui soit à la fois responsable et sérieux, notamment sur le cadre de vie et le bien-être des chiots ;
  • consulter les petites annonces et privilégier les offres sérieuses ;
  • acheter son chiot auprès d’une connaissance qui fait partie de votre cercle d’amis ou de votre famille ;
  • consulter les propositions postées sur Internet et les réseaux sociaux, en faisant attention à ne pas succomber aux offres douteuses.

Les particularités physiques

Le maltipoo est une race de chien à l’anatomie robuste. Il reprend l’apparence douce et élégante du bichon maltais et du caniche.

La taille

Comme le bichpoo, le maltipoo fait partie des chiens de petite taille. La femelle mesure entre 15 et 28 cm. En revanche, les mâles sont légèrement plus grands, avec une taille au garrot comprise entre 15 et 30 cm.

Le poids

Le maltipoo pèse entre 2 et 6 kg.

Le corps

Qualifiée d’hybride, le maltipoo a donc une apparence qui varie selon ses prédispositions génétiques. Dans l’ensemble, son corps est construit de manière harmonieuse. Le pied léger et la stature bien proportionnée lui confèrent une allure élégante. D’une longueur courte à moyenne, la queue se porte haut lorsque le chien est en éveil. Chez certains spécimens, elle peut être recourbée sur le dos.

La tête

Le maltiopoo a une tête ronde, avec un stop légèrement marqué. Les oreilles tombantes sont de petite taille. Les yeux ronds sont de couleur sombre pour une expression à la fois curieuse et affectueuse.

Le pelage

Chez le maltipoo, le pelage mi-long est soyeux et brillant. Le poil doux et bouclé rappelle celui du caniche. En revanche, ce manteau peut aussi être ondulé.

Les robes disponibles

Le maltipoo se présente dans différentes couleurs, allant du noir, de l’abricot et du fauve aux tons champagne, blanc ou crème. Vous pouvez même observer quelques marques claires, voire blanches au niveau du front, de la tête ou de la poitrine. Comme la race n’est pas encore reconnue, il n’existe donc pas de robe interdite.

Les compatibilités

Le maltipoo est facile à vivre. De nature sociable, il cohabite aisément avec tout le monde.

Compatibilités
Observations
Avec les enfants
Excellente, sous réserve que les enfants apprennent à le respecter et à ne pas le considérer comme un jouet.
Avec les personnes âgées
Très bonne, en veillant à répondre à ses besoins d’exercice.
Avec les animaux
Excellente, après une bonne socialisation.

Avec les enfants

Le maltipoo adore la compagnie des enfants. En raison de sa petite taille, il serait préférable qu’il joue avec les petits âgés d’au moins cinq ans qui ont une certaine compréhension pour le chien. Le maltipoo a tendance à les protéger de façon instinctive. Il peut tout à fait se comporter avec douceur et considération. En revanche, les enfants en bas âge doivent être conscients que cette adorable boule de poils n’est pas un jouet. Assurez-vous donc qu’ils soient en mesure de respecter le chien.

Avec les personnes âgées

Le maltipoo est une petite boule d’énergie. Il a donc besoin d’un maître qui soit en mesure de passer du temps avec lui, et de satisfaire ses besoins d’exercice. En d’autres termes, cette race de chien est plutôt conseillée aux personnes actives.

Avec les animaux

La présence d’autres animaux de compagnie comme les chats ou d’autres chiens ne pose aucun problème au maltipoo. Procédez à la socialisation lorsqu’il est encore au stade de chiot. La cohabitation sera alors paisible. De plus, il s’agit d’un chien qui n’éprouve aucune jalousie.

Le style de vie

Le maltipoo ne figure pas parmi les chiens qui ont des exigences spécifiques en matière de lieu de vie. Que vous habitiez en ville ou en milieu plus isolé à la campagne, il sera toujours heureux, du moment qu’il reste à vos côtés.

Styles de vie
Observations
Vie en appartement
Excellente, à condition de lui proposer des sorties régulières tous les jours.
Vie dans une maison
Il pourra se dépenser dans votre jardin selon ses envies.

Les sorties
– Le maltipoo peut vous accompagner au travail, à condition d’avoir pratiqué ses exercices quotidiens.
– Le maltipoo peut rester en cabine pendant les voyages en avion.

Vie en appartement

Avec sa petite taille, le maltipoo est un très bon chien d’appartement. Pour le maintenir en forme, vous devez tout de même programmer au moins une balade par jour pour qu’il puisse se défouler, se dégourdir les pattes, renifler un peu partout, faire la connaissance avec les animaux de compagnie de vos voisins et passer du temps à l’extérieur.

Vie dans une maison

Le maltipoo est également adapté à une vie dans une maison avec jardin. Il profitera de vos espaces extérieurs pour se dépenser à son rythme. En revanche, ne négligez pas ses sorties quotidiennes.

Quid des sorties ?

Les promenades contribuent au bien-être du maltipoo. Si vous parvenez à lui faire faire les exercices dont il a besoin au quotidien, alors vous pouvez parfaitement l’emmener avec vous au bureau. Toujours avec sa petite taille, le maltipoo est autorisé à voyager en cabine pendant vos déplacements en avion.

Son caractère

Le maltipoo aux origines américaines est un petit chien tendre. Il a plutôt bon caractère. Il reprend toutes les qualités du caniche et du bichon maltais.

Affectueux

Le maltipoo s’attache rapidement à son humain ainsi qu’à la personne qui prend le temps de s’occuper de lui. C’est la raison pour laquelle il convient très bien aux débutants.

Sachez tout de même que ce petit chien demande beaucoup d’attention. Les moments de partage, les séances de jeu quotidiennes en compagnie de son maître sont indispensables à son équilibre. Le maltipoo n’aime pas rester seul trop longtemps. La solitude peut parfois le pousser à des comportements destructeurs.

Intelligent

Le maltipoo tient son intelligence de ses races parentes, et tout particulièrement celle du caniche. Il est tout à fait en mesure d’exécuter des tours d’une difficulté élevée, faire preuve de beaucoup d’agilité et comprendre un vocabulaire riche. Pensez donc à stimuler régulièrement son intelligence.

Le maltipoo peut être très peu bavard à cause de ses gènes maltais ou, au contraire, aboyer fortement. Pour les personnes malentendantes, il constitue un très bon chien d’alerte. En revanche, si vous habitez dans un appartement, ses aboiements risquent de déranger les voisins. Pour y remédier, vous n’aurez qu’à lui enseigner les bons comportements. Lorsque quelqu’un s’approche de la porte, le sit/stay aidera à le calmer. Il cessera alors d’aboyer. Comme il est suffisamment intelligent, il assimilera facilement vos ordres.

Méfiant

Malgré son tempérament doux et adorable, le maltipoo peut tout à fait se montrer méfiant envers les personnes étrangères à son entourage. Il observe les inconnus à une distance sûre et aboie de plus en plus fort au fur et à mesure que ces derniers s’approchent de lui et de son territoire.

Il est également capable d’identifier les personnes mal intentionnées, notamment en cas d’intrusion. Il réagit instantanément à n’importe quel bruit qu’il juge anormal. En d’autres termes, malgré sa petite taille, le maltipoo est un très bon chien de garde.

Curieux

La curiosité est l’un des traits de caractère du maltipoo. Il aime découvrir de nouveaux endroits et vivre de nouvelles expériences. Dans certaines situations, il manifeste même son besoin d’apprendre.

Pensez toutefois à féliciter votre compagnon à quatre pattes lorsqu’il s’est montré à la fois curieux et calme dans des situations plutôt inhabituelles ou après avoir rencontré de nouvelles personnes. Le maltipoo s’intéresse à ce qui l’entoure. Par conséquent, pensez à le surveiller de près, car il risque d’avaler tout ce qui traîne par terre.

Comment bien l’éduquer ?

Le maltipoo aux oreilles tombantes est facile à éduquer. Docile, obéissant et intelligent, il comprend facilement ce que vous attendez de lui. Son but ultime est de faire plaisir à son propriétaire.

La bonne attitude

Pour bien éduquer un maltipoo, vous devez faire preuve de patience et de cohérence. Évitez à tout prix de succomber à son regard irrésistible. Ne faites aucune exception aux règles préalablement fixées, et tout particulièrement au moment de lui apprendre les bases de l’obéissance. Restez également cohérent dans son éducation pour lui faire comprendre qu’il peut vous faire confiance.

Une socialisation précoce

L’éducation et la socialisation du maltipoo démarrent le plus tôt possible, de préférence dans les jours qui suivent son arrivée au sein de votre foyer. Il pourra alors s’habituer à la présence des humains et des autres animaux domestiques.

Le jeu

Intégrez le jeu dans l’éducation de votre maltipoo. Avec une dimension amusante et divertissante, le dressage sera moins contraignant. Le caractère ludique des exercices aura des effets positifs. Il sera alors plus réceptif à vos ordres et à ce que vous attendez de lui. N’oubliez pas non plus de le récompenser à travers des encouragements ou en lui offrant des friandises pour le féliciter de ses bons comportements.

Comment entretenir un maltipoo ?

Le maltipoo est facile à entretenir et ne demande pas d’exigences spécifiques. Il constitue ainsi un très bon choix pour les maîtres qui ont encore très peu d’expérience avec les chiens.

L’alimentation

L’entretien du maltipoo aux origines américaines requiert une alimentation équilibrée qui s’adapte à sa taille et à ses activités physiques. Pour développer ses muscles et faire en sorte qu’il grandisse en bonne santé, proposez-lui de la nourriture de haute qualité et riche en protéines.

Privilégiez donc les croquettes dont l’ingrédient principal est le poulet, l’agneau, la dinde, le bœuf ou le poisson. Les produits premium comportent tous les nutriments nécessaires à sa croissance et à son bien-être. Assurez-vous aussi que votre maltipoo s’hydrate de manière suffisante. Laissez toujours une gamelle d’eau fraîche et propre à sa disposition.

Un brossage quotidien

Comme le bichon maltais, le maltipoo a un pelage qui demande un brossage quotidien. Même s’il ne perd quasiment pas de poils, vous devez le brosser régulièrement pour limiter la formation de nœuds et surveiller la présence de parasites. Un pelage emmêlé risque d’irriter la peau.

Ce geste d’entretien permet également à votre compagnon à quatre pattes d’avoir un poil soyeux. Il a aussi besoin d’être toiletté en moyenne quatre à cinq fois dans l’année. N’oubliez pas non plus de raccourcir les poils qui se trouvent autour de ses yeux afin d’éviter les inflammations oculaires.

De l’exercice

Le maltipoo aux origines américaines éprouve un besoin modéré d’activité physique. Il peut tout à fait se dépenser en cherchant des bâtons, en courant ou en jouant à une variété de jeux de capture et de recherche. Vous pouvez même l’inscrire à des parcours d’agilité spécialement taillés pour les petits chiens. Pendant ses séances d’exercice, n’oubliez surtout pas de planifier quelques minutes de pause.

Quelles sont les maladies fréquentes des maltipoo ?

Le maltipoo est un designer dog à la santé robuste, et ce, malgré sa petite taille et son espérance de vie allant jusqu’à 15 ans. En revanche, il s’expose aux maladies qui touchent régulièrement les races parentes.

Problèmes rotuliens

Le maltipoo peut souffrir de luxation rotulienne. La pathologie porte sur le déplacement de la rotule qui risque de provoquer la boiterie.

Les infections oculaires

Le maltipoo est sujet aux infections oculaires chroniques. Chez certains chiens, cette maladie provoque des douleurs plus ou moins intenses qui se soignent avec des médicaments. Dans les cas les plus avancés, un traitement de la cornée peut être nécessaire.

Les problèmes d’articulations

Les anomalies au niveau des articulations sont assez fréquentes chez le maltipoo. Ces lésions apparaissent assez tard dans sa vie et risquent d’affecter directement le système musculo-squelettique.

Les allergies alimentaires

Le maltipoo souffre d’allergies. En général, ces réactions d’hypersensibilité sont bénignes. Pensez donc à éliminer tous les produits ou substances allergènes de son alimentation.

L’épilepsie

Certains chiots souffrent d’épilepsie. Si la maladie n’est pas diagnostiquée ni traitée le plus tôt possible, votre animal de compagnie sera contraint de suivre un traitement à vie.

Les problèmes dentaires

Le maltipoo est souvent sensible à la fragilité dentaire. Nettoyez soigneusement ses dents. Des contrôles réguliers sont à prévoir.

Quels accessoires essentiels pour un maltipoo

Outre sa collection de jouets, le maltipoo a besoin d’un certain nombre d’accessoires pour garantir son confort au quotidien.

Le harnais ou le collier

Il s’agit de l’accessoire incontournable que tout propriétaire d’un chien doit avoir dans son placard. Les promenades seront à la fois agréables et sécurisées. Bien entendu, les dimensions du harnais ou du collier doivent être adaptées à la morphologie de votre chien, quel que soit son genre.

Un panier

Le couchage fait aussi partie des accessoires utiles au quotidien de votre chien. Privilégiez toujours les matières douces qui créent cet effet douillet pendant son sommeil. Ne négligez pas non plus la taille du panier, c’est-à-dire ni trop grand ni trop petit. Vous pouvez même y ajouter un petit coussin pour un confort optimal.

Deux gamelles

Comme la majorité des races de chiens, le maltipoo a aussi besoin de deux gamelles distinctes. La première sera consacrée à la nourriture comme les croquettes ou la pâtée. La seconde servira l’eau. Veillez toujours à ce que les deux bols soient propres. Pour les petits chiens comme le maltipoo, les gamelles peu profondes sont fortement conseillées. Si le petit chien est vorace, alors orientez-vous vers des gamelles anti-glouton.

Les accessoires de toilettage

Pensez à utiliser des accessoires adéquats pour brosser correctement les poils de votre maltipoo. La brosse à picots ou à rebrousse-poil et le peigne à dents larges démêlent facilement les nœuds, même les plus profonds. Réalisez toujours des gestes délicats pour éviter de provoquer des douleurs.

Les vêtements

À l’instar du caniche, le maltipoo peut aussi s’habiller avec une variété de vêtements. Les manteaux chauds et imperméables sont indispensables lorsque vous sortez tard dans la nuit ou en période hivernale. Les pulls, les tee-shirts et les sweats apportent un certain style et protègent très bien contre le froid.

Autres conseils pour bien entretenir son maltipoo

Le maltipoo aux yeux ronds est un excellent animal de compagnie pour toute la famille. Il est important de bien l’entretenir et d’être à l’écoute de ses besoins.

Le suivi vétérinaire

Comme pour la plupart des races de chiens, le maltipoo doit idéalement bénéficier d’un suivi vétérinaire, notamment pour le rappel des vaccins et la pose d’une puce électronique. Les consultations de routine permettent d’identifier les éventuelles maladies le plus tôt possible. Le vétérinaire fournit également de nombreux conseils sur l’alimentation, l’éducation et l’entretien de votre toutou.

Une assurance santé

Souscrire à une mutuelle santé pour chien est bénéfique aussi bien pour vos finances que pour le bien-être de votre animal de compagnie. En effet, le dispositif couvre intégralement ou une partie importante des dépenses de santé chez le vétérinaire, surtout en cas d’interventions chirurgicales ou d’une maladie spécifique.
L’assurance santé permet ainsi à votre compagnon à quatre pattes d’accéder à des soins de meilleure qualité.

L’historique de la race

À l’instar du bichpoo, le maltipoo est une race canine assez récente.

Une race américaine

Le maltipoo de couleur sombre ou claire est apparu pour la première fois dans les années 1990, aux États-Unis. Il est issu du croisement entre le caniche nain ou toy et le bichon maltais. Les éleveurs avaient pour objectif de créer des chiots de petite taille qui répondent à plusieurs critères, à savoir :

  • être faciles à entretenir ;
  • hypoallergéniques et
  • reproduire les traits de caractère typiques des races parentes.

La reconnaissance de la race

Jusqu’à ce jour, les principales instances cynophiles comme la FCI (Fédération Cynologique Internationale), le Kennel Club ou l’AKC (American Kennel Club).

Notre avis sur les maltipoo

Le maltipoo remplit toutes les caractéristiques d’un bon chien de compagnie. Au tempérament doux et jovial, il plaît aussi bien aux enfants et aux familles qu’aux personnes âgées.

Choisir les bons éleveurs

L’achat d’un maltipoo peut parfois se transformer en un véritable parcours du combattant, surtout pour les personnes qui disposent de très peu d’expérience dans le monde canin. La meilleure chose à faire serait de s’adresser à un éleveur qui se spécialise dans le croisement du caniche avec le bichon maltais.

Prenez le temps de visiter l’endroit où le chiot évolue. Vous aurez ainsi un aperçu de ses conditions de son élevage. Vous pouvez même y rencontrer les races parentes. Évitez donc les personnes qui s’empressent de vous vendre des chiots le plus rapidement possible, en vous présentant uniquement des photos.

Soigner l’entretien de votre toutou

Bien qu’il soit facile à entretenir, le maltipoo a quelques besoins. Ne négligez en aucun cas le brossage de son pelage, au risque de l’exposer aux infections et aux irritations cutanées.

Faites en sorte qu’il bénéficie d’une alimentation de haute qualité qui procure tous les nutriments dont il a besoin pour rester en excellente forme. Planifiez également les promenades qui permettent à votre chien de se dépenser et de profiter du monde extérieur.

FAQ

Où trouver un maltipoo en France ?

En général, l’achat d’un maltipoo se fait auprès d’un éleveur.

Maltipoo ou bichpoo ?

Le maltipoo et le bichpoo de couleur blanche ou noire sont issus du croisement entre les variantes du caniche et du bichon.

Est-ce que le maltipoo aboie beaucoup ?

Le maltipoo a tendance à aboyer, surtout en présence d’un étranger.

Quel est le petit chien le plus mignon ?

Le bichon maltais, le carlin, le shih tzu et le chihuahua sont considérés comme les petits chiens les plus mignons au monde

Partager ce contenu

👉
Pour en savoir plus
Conseils-animaux.fr, 2024