manage_search

Bichpoo

  1. Les races de chien >
  2. Bichpoo
Bichpoo

Originaire d’Australie, le bichpoo est une race canine hybride qui vient agrandir la grande famille des designer dogs. Sociable, affectueuse et joueuse, cette petite boule d’énergie est également dotée d’une grande intelligence. Chien d’intérieur par excellence, il fait le bonheur de tout le monde, allant des enfants et des jeunes couples aux personnes âgées. Bien qu’il ne soit pas encore reconnu par le LOF (Livre des Origines Français), il commence peu à peu à séduire les Français, notamment les maîtres qui sont allergiques aux poils de chien. Avant de succomber au charme du bichpoo, prenez donc le temps de vous renseigner sur la race de chien en général, sa personnalité et ses besoins.

Les caractéristiques du bichpoo

bichpoo
Intelligent
5 / 5
Le bichpoo tient son intelligence de ses deux races parentes, c’est-à-dire le caniche et le bichon. Attentif, il assimile facilement les ordres et tout ce que son maître lui apprend.
Affectueux
5 / 5
Le bichpoo montre des signes d’affection envers son maître. Il le suit partout et manifeste une volonté de plaire.
Joueur
5 / 5
Le bichpoo est un chien plein de vie qui aime jouer et partager des moments privilégiés avec son maître. Il apprécie les séances de jeu qui le stimulent physiquement et mentalement.
Solitaire
0.5 / 5
Le bichpoo ne supporte pas la solitude. En restant seul, il risque de faire des crises d’angoisse et de développer un stress d’abandon.
Dépendant
4 / 5
Le bichpoo ne peut pas se passer de son maître. Il s’adresse aux personnes disponibles qui sont capables de lui accorder l’attention dont il a besoin.
Extraverti
4 / 5
De nature sociable, le bichpoo s’entend très bien avec les humains, les autres chiens et les chats.
Chasseur
1 / 5
Le bichpoo a très peu d’instinct de chasse. Il est donc parfaitement adapté aux animaux de compagnie plus petits.

La carte de visite du bichpoo

Le bichpoo est une petite boule de poils qui a tout pour plaire. Découvrez ci-après un premier aperçu des caractéristiques de cette race de chien.

Caractéristiques
Origine
Australie
Type
Mésocéphale
Silhouette
Médioligne
Poil
Frisé ou ondulé
Taille
20 à 30 cm
Poids
4 à 10 kg
Couleurs
Abricot, bronze, blanc, gris, noir, marron, tricolore
Caractère
Affectueux, joueur, intelligent
Espérance de vie
12 à 15 ans
Autres appellations
Bichdoodle, poochon, bichoodle, bichon poodle, bichondoodle
Race reconnue par le LOF
Non

Le prix d’un bichpoo

Le bichpoo est une race qui n’est pas encore très développée en France. Très peu connu, il est parfois difficile à trouver.

Pour avoir une idée de son prix, référez-vous directement aux coûts des races parentes qui varient entre 600 et 1 500 €.
Plusieurs facteurs justifient cet écart de prix, notamment la réputation de l’éleveur, la destination du chien, le sexe ainsi que la taille. Les ascendants du chien ont également un impact sur le budget d’achat. Un chiot issu d’une lignée primée coûtera automatiquement plus cher.

Sachez également que les chiens qualifiés de « doodle » issus des croisements avec des caniches ont toujours la cote ; d’où les prix particulièrement élevés.

Tableau récapitulatif du prix d’achat d’un bichpoo

Destination
Prix moyens
Bichpoo pour compagnie
1 200 €
Bichpoo de qualité exposition
1 500 €
Bichpoo pour reproduction
1 600 €
Bichpoo retraité d’élevage
600 €

Comment obtenir un bichpoo moins cher ?

Plusieurs solutions s’offrent aux personnes qui souhaitent acheter un bichpoo, mais qui ont un budget limité :

  • contacter un refuge : l’organisation peut alors proposer un bichpoo ou vous mettre directement en contact avec quelques personnes qui en possèdent ;
  • s’adresser à une association spécialisée dans le sauvetage des chiens ou qui se consacre uniquement au développement des races parentes ;
  • faire ses recherches sur Internet en consultant les différents sites d’échanges entre particuliers ;
  • se tourner vers un éleveur sérieux qui se soucie du bien-être de ses chiots ou
  • faire le tour des petites annonces.

Les particularités physiques

Le bichpoo est une race de chien à la fois compacte et robuste.

La taille et le poids

Le bichpoo figure dans la catégorie des chiens de petite taille, comme Dachshund (Doxie) ou teckel. Il mesure entre 20 et 30 centimètres au garrot, pour un poids compris entre 4 et 10 kilogrammes. À noter toutefois que sa taille dépend en grande partie de la corpulence de ses parents.

Le corps

Le bichpoo a une morphologie robuste et bien proportionnée. Son dos est légèrement courbé. Comme la plupart des races croisées, il est encore difficile de mettre en place une apparence standard. Le bichpoo peut alors reprendre les caractéristiques physiques de l’un de ses parents, surtout lorsqu’il est issu d’un caniche toy ou d’un caniche moyen.

La tête

Le bichpoo a une tête assez petite, mais bien proportionnée par rapport au reste de son corps. Son museau plat s’accompagne d’une truffe noire ou marron. Ses yeux ronds et de couleur foncée procurent un regard à la fois captivant et adorable.

Le pelage

Dans la plupart des cas, le bichpoo se présente avec un poil dense, doux, laineux et à la texture ondulée ou frisée. La densité de son pelage vient du caniche et le côté crépu provient du bichon. À la différence des autres races de chiens, les variantes du caniche n’ont pas de fourrure, mais arborent des poils. En poussant de manière continue tout en étant capables de se transformer en dreadlocks, ces derniers sont donc hypoallergéniques.

Les robes disponibles

Le bichpoo est aujourd’hui disponible dans une grande variété de couleurs, allant du blanc, du noir et du marron au gris, en passant par l’abricot et le bronze. Il est même possible de trouver des spécimens tricolores.

Les compatibilités

Le bichpoo est un excellent compagnon de famille. Il convient aussi bien aux enfants qu’aux personnes âgées. Il supporte très bien la présence d’autres animaux domestiques.

Compatibilités
Avec les enfants
Très bonne, à condition de bien surveiller leurs interactions et d’apprendre aux enfants à le respecter
Avec les seniors
Excellente, à condition de satisfaire ses besoins en activités physiques et mentales
Avec les animaux de compagnie présents dans la maison
Très bonne, à condition de procéder à une socialisation précoce

Avec les enfants

Affectueux et amical, le bichpoo est parfaitement à l’aise avec les enfants. Il adore les séances de jeu en leur compagnie. Avec ses poils hypoallergéniques, il convient très bien aux foyers qui souhaitent avoir un chien, malgré les allergies.

Pour une cohabitation saine et sereine, il est toujours nécessaire d’apprendre aux enfants les bonnes méthodes pour approcher et toucher un chien en toute sécurité. Surveillez également leurs interactions. Rappelez aux enfants l’importance de ne pas s’approcher du chien pendant son repas ou lorsqu’il dort.

Avec les séniors

Le bichpoo est idéal pour les personnes qui ont un penchant pour les animaux de compagnie affectueux et dépendants. Il s’agit, en effet, d’un chien qui a besoin d’être entouré, qui aime bien se faire chouchouter et qui requiert constamment l’attention de son maître.

Il prend plaisir à vous suivre partout et à rester à vos côtés lorsque vous jardinez, quand vous cuisinez ou dans n’importe quelle activité.
En revanche, le bichpoo s’adresse aux propriétaires qui sont en mesure d’assurer ses dépenses physiques et de le stimuler mentalement. Outre les promenades quotidiennes, vous devez aussi lui trouver une occupation et organiser des séances de jeu.

Avec les autres animaux domestiques

Avec son caractère sociable, le bichpoo s’entend à merveille avec les autres animaux de la maison. Il tolère la présence des chats et des autres chiens. Pour que la cohabitation soit calme et paisible, pensez tout de même à le sociabiliser dès son plus jeune âge.

À titre de précaution, évitez de lui présenter votre lapin. Les proies et les petits animaux de compagnie peuvent tout à fait considérer ce petit chiot innocent et joueur comme un danger.

Le style de vie

Avec sa taille compacte et son tempérament doux et agréable, le bichpoo n’a aucun mal à s’adapter à différentes conditions de vie.

Styles de vie
Observations
Vie en appartement
– Très bon chien d’appartement
– Prévoir des sorties régulières
Vie dans une maison
– Bonne
– L’accès au jardin lui permet de se dépenser selon ses besoins
Déplacements
Le bichpoo peut voyager en avion et en train dans une caisse de transport

Vie en appartement

Le bichpoo est un chien d’appartement par excellence. Il trouvera son bonheur à vos côtés, même si vous habitez dans un logement peu spacieux. Pour canaliser toute son énergie, ce chien de petite taille a tout de même besoin de se dépenser pendant au moins une heure dans la journée.

Pensez donc à le promener de manière régulière et à lui proposer des jeux variés. Sachez aussi que le bichpoo peut aboyer de manière intempestive suite à une grande joie, un mécontentement ou une frustration. Soignez donc son éducation pour éviter de déranger les voisins.

Vie dans une maison

Le bichpoo peut aussi vivre en toute tranquillité dans une maison. En ayant accès à une arrière-cour, il pourra alors se dépenser à sa guise et prendre le temps de faire de l’exercice. Veillez toutefois à ce que votre propriété soit bien clôturée, pour éviter qu’il ne s’aventure dehors.

Déplacements

Le bichpoo peut vous accompagner pendant vos voyages en avion. S’il pèse moins de cinq kilos, contre huit chez Air France, il peut voyager en cabine, dans une caisse de transport adéquate. Le même principe s’applique lors des déplacements en train.

Le caractère du bichpoo

Le bichpoo est un petit chien débordant d’énergie. Il est particulièrement apprécié pour sa personnalité attachante.

Affectueux

Le bichpoo s’attache énormément à son propriétaire. Il demande beaucoup d’attention et n’aime pas rester seul. En plus de provoquer une anxiété de séparation, la solitude risque de déclencher des aboiements et des comportements destructeurs.

Sociable

Le bichpoo mâle ou femelle interagit facilement avec les humains et les autres animaux de compagnie. Il accueille les visiteurs et les étrangers avec grand plaisir.

Intelligent

Le bichpoo aux couleurs variées tient son intelligence du caniche. Il apprend et assimile aisément les ordres de son maître.

Joueur

Le bichpoo prend plaisir à partager des moments de jeu conviviaux avec son maître. Il aime les puzzles et tout type de défi qui fait appel à son intelligence. Il ne se lasse pas facilement d’une séance de divertissement. Ce petit chien est pratiquement infatigable au lancer de balle.

Nerveux

Le bichpoo aux oreilles tombantes peut se montrer nerveux dans certaines situations, notamment lorsqu’il n’est pas suffisamment socialisé ou lorsqu’il n’est pas en mesure de se dépenser selon ses besoins.

Comment éduquer un bichpoo ?

Le bichpoo fait partie des races de chiens faciles à éduquer. Il est prêt à tout pour faire plaisir à son maître.

Une socialisation précoce

La socialisation du bichpoo commence le plus tôt possible, dès son arrivée dans votre foyer. L’objectif est de faire en sorte qu’il s’entende bien avec les autres animaux de compagnie de la maison et respecte les requêtes de son maître. Ce mode d’éducation permet d’éviter le stress et tout comportement craintif face à certaines situations.

Le renforcement positif

Il est fortement conseillé d’intégrer le renforcement positif dans le dressage de votre bichpoo mâle ou femelle. L’idée est d’éviter au maximum le recours à la punition ou à la coercition. En procédant avec la récompense, vous obtiendrez facilement de bons résultats.

En revanche, si vous avez réellement besoin de punir votre chien, évitez à tout prix la violence aussi bien physique que verbale. Stoppez immédiatement la séance de jeu ou abstenez-vous de lui donner une friandise ou son jouet en cas de comportement inapproprié.

La bonne attitude

L’éducation d’un bichpoo se base sur trois principes bien précis. À l’instar du caniche royal, ce chien a besoin d’évoluer dans un cadre clair et bien défini. À titre d’exemple, restez sur les mêmes ordres et utilisez uniquement des mots clairs, faciles à prononcer et à retenir. Faites également preuve de patience et tolérez certaines erreurs.

Votre chiot ne peut pas toujours comprendre ce que vous lui demandez du premier coup. Abrégez la durée de la séance d’éducation en cas de besoin et retentez l’expérience un peu plus tard. Répéter une action ou un ordre à plusieurs reprises facilite la compréhension. Prenez aussi le temps de réviser les tours pour s’assurer qu’il les a bien retenus.

Maîtriser l’aboiement

Avec son tempérament enjoué, le bichpoo a parfois tendance à beaucoup aboyer. Pour éviter de déranger les voisins, surtout si vous habitez dans un appartement, le mieux serait de lui apprendre à rester calme et serein dans de nombreuses situations, et ce, dès son plus jeune âge.

Comment entretenir un bichpoo ? Quels sont ses besoins ?

Le bichpoo est une race de chien facile à entretenir. Comblez ses besoins et il sera heureux. Toutefois, son pelage demande une attention particulière.

L’alimentation

Comme la plupart des races canines, le bichpoo mâle ou femelle a besoin d’une alimentation équilibrée adaptée à son poids, son âge, sa dépense physique et son état de santé en général.
Sachez tout de même que ce petit chien a tendance à être glouton. Respectez toujours sa ration journalière afin d’éviter le surpoids. Privilégiez les protéines maigres comme le poisson, la volaille et les œufs. En revanche, évitez les céréales excessives et les viandes grasses.
Répartissez également son repas en plusieurs petites portions. Varier le contenu de la ration en y ajoutant des aliments inhabituels comme de la citrouille cuite ou des morceaux de melon frais est particulièrement bénéfique pour les chiens intelligents comme le bichpoo.

L’entretien du pelage

Le poil bouclé du bichpoo requiert un brossage fréquent, au moins tous les deux jours afin d’éviter la formation de nœuds. Après chaque sortie, prenez toujours le temps de vérifier si certaines saletés se sont logées dans ses poils ou au niveau des coussinets. Donnez-lui le bain tous les mois.

Ce compagnon à quatre pattes figure également parmi les races de chiens qui ont besoin de passer chez le toiletteur tous les trois à quatre mois, notamment pour une coupe. Ses cheveux poussent, en effet, à une vitesse impressionnante.

Les maladies fréquentes chez le bichpoo

Dans l’ensemble, le bichpoo aux origines australiennes est une race de chien à la santé solide. Malgré son espérance de vie élevée, il peut s’exposer à des maladies oculaires, endocriniennes, sanguines et osseuses.

Les maladies héréditaires

Comme il s’agit d’une race de chien mixte de première génération, les pathologies héréditaires ne sont pas fréquentes chez le bichpoo. En revanche, pendant les visites chez le vétérinaire, surveillez de près les maladies propres au caniche et au bichon comme :
– l’hypoadrénocorticisme, une maladie endocrinienne qui empêche les glandes surrénales de produire la quantité suffisante de minéralocorticoïdes et de glucocorticoïdes ou
– l’hyperadrénocorticisme qui augmente la production de cortisol.

Les problèmes d’articulation

Le bichpoo est aussi susceptible de développer quelques pathologies liées à l’articulation. La maladie de Legg-Perthes-Calvé dont les causes sont nombreuses entraîne une dégénération de la tête du fémur, c’est-à-dire l’os de la cuisse qui est directement relié à la hanche.

La luxation rotulienne est également fréquente chez cette race de chien. Il arrive notamment que ce petit os localisé au niveau de la trochlée sorte de son emplacement et entraîne le phénomène de luxation.

Les problèmes oculaires

Certaines maladies oculaires sont courantes chez le bichpoo. Il s’expose, en effet, à la cataracte qui se manifeste par une opacification progressive du cristallin. Le fond de l’œil a tendance à se clarifier et un voile de couleur blanche vient se déposer sur le globe oculaire. Une intervention chirurgicale sera nécessaire pour éviter la cécité.
Ce compagnon à quatre pattes peut aussi souffrir d’une atrophie progressive de la rétine. Il s’agit, cette fois-ci, d’une maladie irréversible. Le chien perd progressivement la vue, et ce, jusqu’à devenir complètement aveugle.

Les infections au niveau des oreilles

Chez le bichpoo, les oreilles tombantes sont sujettes à de nombreuses infections et aux otites. C’est pourquoi il est primordial de les nettoyer de manière régulière. Dans la majorité des cas, le traitement porte sur des gouttes auriculaires et des antibiotiques prescrits par un vétérinaire.

Les affections dentaires

Les chiens de petite taille et de race hybride comme le bichpoo ont souvent des dents serrées. Les problèmes dentaires comme les caries et les infections au niveau des gencives sont donc relativement courants. En plus des soins quotidiens à effectuer à domicile, un nettoyage par un professionnel s’avère indispensable.

Quels accessoires essentiels pour un bichpoo ?

Comme la majorité des chiens, le bichpoo a besoin de quelques accessoires pratiques pour que son quotidien reste agréable.

Un panier confortable

Le couchage du bichpoo doit être adapté à sa taille, c’est-à-dire ni trop large, ni trop étroit. Accordez également une attention particulière au matériau de fabrication. Si votre chien a des pulsions destructives, le panier en plastique reste un très bon choix. En plus d’être solide et facile à nettoyer, celui-ci ne retient pas les bactéries. Placez-y quelques coussins pour le rendre plus confortable.

La brosse

Le peigne, la carde et la brosse vous aident à bien entretenir le pelage de votre bichpoo. Un toilettage exécuté dans les règles de l’art permet de garder un poil sain et beau. Votre animal de compagnie aura alors une meilleure allure. Le budget requis varie de 10 à 40 € en fonction de la marque et du modèle.

L’écuelle

La gamelle de votre compagnon à quatre pattes doit toujours s’adapter à sa taille, et tout particulièrement à la morphologie de son museau. Si votre chien est un petit glouton, alors privilégiez immédiatement le bol d’alimentation lente.

Les jouets

Pour passer son temps et éviter de s’ennuyer, le bichpoo a besoin de plusieurs jouets. Ces accessoires jouent un rôle important dans son épanouissement. Aujourd’hui, les animaleries et les magasins spécialisés proposent une large gamme de produits, avec des tarifs qui varient de 5 à plus de 100 €. Entre les balles indestructibles et les os en caoutchouc, le choix est relativement vaste.

Autres conseils pour bien entretenir son bichpoo

Bien qu’il soit assez facile à entretenir, le bichpoo de couleur claire ou foncée a tout de même quelques exigences bien spécifiques.

Des sorties régulières

Malgré sa petite taille, le bichpoo a besoin de se dépenser de manière régulière, au moins 30 minutes par jour. Pendant les séances de promenades, incitez-le à courir dans un parc et/ou faire quelques roulades dans les champs.
Les activités physiques l’éloignent de toute attitude malsaine, comme mâchouiller les meubles. En restant seul et enfermé pendant une période relativement longue, il enchainera les mauvais comportements dans le but d’attirer votre attention.

Des activités supplémentaires

Le bichpoo sera plus que ravi de participer à des activités supplémentaires. En dehors des promenades habituelles, pensez aussi à l’emmener en excursion ou en randonnée toutes les semaines. Ces petits extras stimuleront votre chien tant sur le plan physique que psychologique.

La propreté des dents

Le brossage des dents doit être régulier pour éviter la formation de tartre et l’accumulation de bactéries. Nettoyez minutieusement ses dents plusieurs fois par semaine afin d’écarter les caries et les maladies des gencives.

L’historique de la race

Le bichpoo de couleur noire ou blanche est une race mixte qui résulte du croisement entre le bichon à poil frisé et le caniche.

Des origines australiennes

Le bichpoo est apparu vers la fin des années 1990 en Australie, et plus précisément dans la région de Melbourne. Les éleveurs qui sont à l’origine de cette initiative ont donc souhaité tirer profit de certaines caractéristiques des deux races parentes comme le pelage à faible chute de poils pour créer un chien à la fois sociable et hypoallergénique.

La création de cette race hybride vient également corriger quelques aspects négatifs. Le bichpoo est alors plus robuste que le caniche et nettement moins « pot de colle » que le bichon.

La reconnaissance de la race

Jusqu’à ce jour, la Fédération Cynologique Internationale (FCI) n’approuve pas encore le bichpoo. En revanche, la race est reconnue par le Designer Dogs Kennel Club du Royaume-Uni et l’International Designer Canine Registry aux États-Unis.

Notre avis sur les bichpoo

Le bichpoo est un animal de compagnie à la fois charmant et adorable. Il trouve facilement sa place dans n’importe quel foyer.

Souscrire une mutuelle santé

Même si sa santé est assez solide, le bichpoo aux yeux foncés n’est pas à l’abri d’une quelconque maladie. Pour alléger les dépenses médicales, il est fortement conseillé de souscrire à une mutuelle.

L’assurance santé prendra en charge une partie importante des frais engagés. Votre chien aura alors accès à tous les soins dont il a besoin, sans que vous ayez à débourser une somme astronomique. Il arrive, en effet, qu’en France, les factures vétérinaires atteignent des centaines, voire des milliers d’euros.

Avant de signer le contrat d’assurance santé de votre animal de compagnie, prenez toujours le temps de vérifier les clauses d’exclusion, le montant des cotisations, les taux de remboursement ainsi que les délais de carence.

Les contrôles chez le vétérinaire

Les visites régulières chez le vétérinaire sont indispensables pour détecter rapidement les éventuelles maladies de votre bichpoo. Ce professionnel de santé vous aide à mettre en place la routine de soins adaptée à votre animal de compagnie. Il vous indiquera également tous les bons gestes à adopter au quotidien pour le garder en excellente forme.

FAQ

Combien coûte un bichpoo ?

Le prix d’un bichpoo aux yeux foncés varie de 600 à 1 500 €.

Comment entretenir le pelage d’un bichpoo ?

Le pelage du bichpoo exige un brossage régulier, tous les deux jours.

Où acheter un bichpoo ?

Le bichpoo est disponible auprès de quelques éleveurs spécialisés. Vous pouvez également l’acheter auprès d’un refuge, d’une association ou d’un particulier.

Partager ce contenu

👉
Pour en savoir plus
Conseils-animaux.fr, 2024