manage_search

Les races de chien hypoallergénique

  1. Les races de chien >
  2. Chien hypoallergénique
chien hypoallergénique

Après le chat et le cheval, le chien est la troisième race considérée comme allergène pour l’homme. Environ 14% de la population mondiale est touchée par ce phénomène. Mais l’allergie n’est pas une fatalité pour ceux qui aiment les animaux. Au-delà de la prise de médicaments et de la désensibilisation, il est possible d’opter pour une race de chien adaptée. Le choix est plutôt large avec des profils différents les uns des autres.

Qu’est-ce que l’allergie à un chien ?

L’allergie à un chien est une hypersensibilité du système immunitaire à certaines protéines que l’on retrouve chez les canidés. Ces protéines sont présentes dans la salive, dans l’urine et dans les cellules mortes de la peau du chien. Elles se déposent sur les poils lorsque l’animal se lèche. Au contact de ces molécules, l’organisme de la personne allergique se met en alerte. Il libère une grande quantité d’histamine, un composé inflammatoire qui va enclencher plusieurs symptômes marquants.

Les symptômes qui ne trompent pas

D’une personne à l’autre, les réactions aux allergènes varient. Cependant, les symptômes suivants sont assez caractéristiques d’une hypersensibilité :

  • éternuements fréquents et congestion nasale ;
  • écoulement du nez sans rhume ;
  • difficultés à respirer, asthme, toux ;
  • démangeaisons cutanées, éruptions pouvant aller de simples rougeurs jusqu’à l’urticaire ;
  • yeux rouges ou larmoyants, qui démangent et gonflent ;
  • éventuellement, fatigue ou maux de tête.

Vous déclarez l’un ou plusieurs de ces symptômes à chaque fois que vous côtoyez un chien ? Vous êtes probablement allergique. Rendez-vous chez votre médecin pour faire confirmer le diagnostic par un test.

Les éléments à considérer pour valider l’allergie

Le professionnel de santé vous posera différentes questions afin de déterminer si vous souffrez bien d’allergie au chien. Notez avec précision l’intensité et la durée des réactions que vous observez.
Spécifiez aussi tous les moments où vous avez été en contact avec un chien.
Mentionnez les signes qui pourraient faire penser à une autre maladie comme de la fièvre ou des courbatures.
Enfin, il est important d’indiquer au médecin si vous souffrez ou avez souffert d’autres réactions face à des allergènes connus.
Des antécédents dans la famille peuvent influencer la déclaration de l’allergie.

Les médicaments antihistaminiques et autres traitements contre les allergies donnent de bons résultats. Des tests cutanés ou sanguins peuvent aussi être prescrits pour authentifier le diagnostic. Toutefois, si vous souhaitez vivre avec un chien, vous pouvez envisager d’adopter une race hypoallergénique pour limiter tout risque de réaction.

Qu’est-ce qu’un chien hypoallergénique ?

Certaines races de chiens disposent d’un pelage qui limite la dispersion des allergènes dans l’environnement. La signification exacte n’est pas qu’ils sont des animaux hypoallergéniques, car ils ne sont pas dépourvus d’allergènes. Cependant, les protéines contenues dans leur salive provoquent moins de réactions chez les personnes sensibles. D’autre part, les races qui perdent peu de poils s’avèrent plus faciles à vivre pour les individus allergiques. Comprenez bien que la sensibilité aux allergènes est toute personnelle.

Prenez le temps de vérifier votre absence de réaction allergique en présence du chien avant d’envisager l’adoption.

L’histoire des chiens hypoallergéniques

La science est assez confuse par rapport aux chiens hypoallergéniques. Les recherches menées sur le sujet ne semblent pas démontrer de différence significative entre les niveaux d’allergènes présents chez des races variées. Pourtant, les personnes hypersensibles ne le sont pas avec tous les chiens. C’est donc surtout le rapport entre le système immunitaire de l’individu et les allergènes précis d’un chien qui va jouer.

Certains éleveurs se sont intéressés au croisement de races jugées hypoallergéniques avec des races traditionnelles. L’objectif était d’obtenir des chiens aux traits de races populaires, mais perdant moins de poils ou disposant d’un pelage avec de moindres allergènes. En voici quelques exemples :

  • le labradoodle, croisement entre un caniche et un labrador retriever ;
  • le goldendoodle, mélange de golden retriever et de caniche ;
  • le cockapoo, mix d’un cocker et d’un caniche.

Les particularités de ces races

Tout effet allergisant des protéines issues des chiens est tempéré chez les races hypoallergéniques. Celles-ci présentent des particularités qui les distinguent. Un grand nombre d’entre elles perd peu de poils, ce qui limite la dispersion des cellules mortes et de la salive dans l’environnement. Certains chiens hypoallergéniques ont une fourrure particulière qui retient les pellicules.

Ainsi, les cellules mortes restent emprisonnées et éliminées par le brossage plutôt que dispersées dans la maison. Bien que cela soit variable entre les individus, certaines races produisent à priori moins de protéines allergènes que d’autres.

Tous ces paramètres font que les personnes hypersensibles aux chiens tendent à mieux tolérer le contact avec les animaux présentant ces particularités.

Avantages et inconvénients

Le principal avantage d’un chien hypoallergénique est qu’il répand moins de salive et de cellules mortes. Ces dernières étant sources d’allergènes, les réactions des personnes sensibles sont limitées. L’éventail de races est assez large pour convenir à toutes les envies en termes de pelage, de couleurs de robe, de caractère ou de taille. Certains chiens hypoallergéniques sont par ailleurs connus pour leur tempérament doux, idéal avec les enfants.

En termes d’inconvénients, il faut penser au prix. Les chiens de race hypoallergénique, plus rares ou plus demandés, coûtent parfois plus cher que les chiens de race classique. D’autre part, aucun animal n’est garanti à 100% hypoallergénique : les réactions varient selon la sensibilité des personnes. Préparez-vous également à un entretien régulier si vous optez pour un chien avec une fourrure dense ou qui mue rarement.

Pour quels profils de propriétaires les chiens hypoallergéniques conviennent-ils ?

Bien qu’ils soient adaptés à tous les propriétaires, les chiens hypoallergéniques répondent plus précisément aux besoins de certains profils.

  • Les personnes allergiques aux chiens sont les premières visées.
  • Celles qui ont des sensibilités à d’autres allergènes peuvent aussi préférer choisir ces races.
  • Les familles avec des enfants misent sur les chiens hypoallergéniques pour réduire le risque de réaction.
  • Les personnes qui présentent de l’asthme et d’autres troubles respiratoires ou cutanés vivent parfois mieux leur maladie avec un animal hypoallergénique.
  • Les habitants d’appartement apprécient ces chiens de taille petite ou moyenne.
  • Les propriétaires soucieux de conserver une hygiène impeccable se tourneront vers les chiens sans poils ou avec une robe facile d’entretien.

Les races de chien hypoallergénique

Découvrez notre liste de races de chien hypoallergéniques recommandées pour éviter les allergies chez les personnes sensibles.

Le caniche

race de chien Caniche

D’une grande longévité, le caniche fait partie des races canines les plus intelligentes. Il est ainsi utilisé dans des domaines variés comme le cirque, la chasse ou l’agility. Les caniches font entre 24 cm (caniche toy) et 60 cm (grand caniche).

Le caractère du caniche

Agile, énergique, c’est un chien qui est souvent décrit comme sociable. Il apprécie être avec son maître et se dépenser. Il fait preuve d’intelligence, ce qui rend son dressage particulièrement facile. Le caniche est l’un des chiens hypoallergéniques les plus affectueux. Il s’attache à sa famille et tient aussi bien compagnie aux enfants qu’aux personnes âgées.

Caractéristiques de son pelage

La fourrure dense et bouclée du caniche ne mue presque pas. Il est donc populaire auprès des personnes sensibles aux allergènes. Il existe une grande variété de couleurs de robe, du noir au blanc en passant par le gris et l’abricot.

Notre avis sur le caniche

Le caniche s’adapte facilement à différents modes de vie. Il peut vivre en maison, en appartement, en ville, à la campagne. Adoptez-le si vous cherchez un compagnon vif et joyeux. Pour son bien-être, proposez-lui des activités stimulantes, tant physiquement que cognitivement. Pensez aussi à lui offrir un toilettage régulier, et prenez soin de ses oreilles, son point faible.

Le schnauzer

schnauzer

Miniature, moyen ou géant, le schnauzer est standardisé depuis 1913. Il est utilisé comme chien de garde, mais aussi pour pister les animaux ou pour la compagnie. Reconnaissez ce chien à son museau touffu qui lui procure de belles moustaches.

Le caractère du schnauzer

Le schnauzer se méfie des étrangers, mais il est très attaché à sa famille ce qui en fait un chien de garde idéal. Il sait se faire calme et discret, bien qu’il apprécie l’exercice quotidien. Sa vivacité et son intelligence en font un très bon compagnon de vie.

Les caractéristiques de son pelage

Le pelage du schnauzer est double. Il présente un sous-poil doux et une couche extérieur dure. Les poils et les cellules mortes restent bloqués dans la fourrure dense, ce qui évite leur dispersion. Un toilettage régulier reste cependant de mise pour éviter les nœuds et ôter les déchets cutanés. La robe prend quatre couleurs au choix : poivre et sel, blanc, noir et argent ou noir.

Notre avis sur le schnauzer

Soyez prêt à réaliser un brossage quotidien à votre chien si vous optez pour une schnauzer. C’est un chien attachant, qui nécessite tout de même sa dose d’exercice et de stimulation mentale. Il est idéal pour les familles ou pour les propriétaires qui ont de l’énergie à revendre.

Le basenji

basenji

Aussi connu comme le terrier du Congo, le basenji est une race très ancienne de chien. Elle était déjà présente en Égypte il y a plusieurs milliers d’années. Son introduction en Europe, cependant, ne date que du 20ème siècle.

Le caractère du basenji

Léger et fin, le basenji est un chien primitif qui n’aboie pas mais émet des sortes de vocalises. Il est réputé intelligent et vif, assez indépendant et méfiant envers les étrangers. Cela ne l’empêche pas de témoigner son affection à ses propriétaires.

Les caractéristiques de son pelage

La fourrure courte, fine et luisante du basenji est idéale pour les personnes allergiques. Elle mue rarement et s’avère facile à entretenir. Les couleurs les plus courantes de robe sont le rouge, le noir, le tricolore et le bringé, une coloration présentant des taches ou des rayures.

Notre avis sur le basenji

Un simple brossage régulier suffit à maintenir le pelage du basenji en bon état. Ce chien a besoin de se dépenser. La vie en appartement ne lui siéra que si vous lui offrez des promenades quotidiennes. Pensez aussi à lui accorder du temps pour stimuler son esprit acéré avec des jeux variés.

Le bichon frisé

Bichon frisé

Cette petite race est issue de croisements réalisés au 15ème siècle. Avec ses allures de peluche, le bichon frisé est particulièrement reconnaissable quand il est toiletté. C’est un chien assez résistant d’un point de vue santé.

Le caractère du bichon frisé

Ne choisissez pas le bichon frisé pour garder votre domicile ! En revanche, cet animal plein de vie vous apportera beaucoup d’affection. Il aime suivre ses maîtres dans tous leurs déplacements, ce que permet sa petite taille. Docile, gentil, il est idéal dans une famille avec des enfants car il se montre très doux.

Les caractéristiques de son pelage

Afin d’éviter les noeuds dans son pelage blanc abondant, le bichon frisé a besoin d’un brossage régulier. Il ne perd pas ses poils, ce qui le rend idéal comme chien hypoallergénique. Coupez les poils présents dans les oreilles afin d’éviter les otites.

Notre avis sur le bichon frisé

Le bichon frisé vous conviendra si vous avez beaucoup d’attention à revendre. Ce petit chien a besoin de votre présence et aura du mal à rester seul. Son format réduit et son enthousiasme aux sorties permettent généralement de l’emmener dans tous les endroits autorisés aux chiens.

Le shih tzu

Shih Tzu

Cette race originaire d’Asie est officialisée en France depuis 1953. Les shih tzu étaient offerts par la cour impériale de Chine aux visiteurs de prestige. Leur taille ne dépasse pas les 27 cm.

Le caractère du shih tzu

Élégant et affectueux, le shih tzu se montre loyal envers ses maîtres. Il est également joueur et apprécie se dépenser lorsque l’occasion lui en est donnée. Malgré sa petite taille, c’est un chien dynamique, endurant et indépendant.

Les caractéristiques de son pelage

Avec peu de sous-poil, le pelage du shih tzu minimise les risques d’allergie. Sa fourrure douce et longue, sans boucles, a besoin d’un brossage quotidien. Le toilettage prend des formes très variées, incluant même des tresses, des couettes ou des chignons. Au niveau des couleurs, la robe du shih tzu est noire, blanche, or ou mélangée.

Notre avis sur le shih tzu

Ce chien peut vivre en appartement s’il bénéficie de sorties régulières. Organisez des toilettages pour éviter tout nœud dans le pelage. Il faut aussi porter une attention particulière aux oreilles, aux yeux et aux ongles.

Le terrier écossais

terrier écossais

Affectueusement surnommé Scottie, ce petit chien vigoureux provient de croisements effectués au 19ème siècle entre plusieurs terriers d’Écosse. Il apparait en France vers 1950.

Son caractère

À la fois indépendant, fidèle à son propriétaire et assez réservé en termes d’affection, le terrier écossais fait preuve d’une grande intelligence. Il est courageux et conserve de bons instincts de chasse même en tant qu’animal de compagnie.

Les caractéristiques de son pelage

Bien qu’hypoallergénique, le terrier écossais dispose d’un double pelage avec un sous-poil particulièrement dense. Son poil extérieur, dur, retient les cellules mortes qui disparaissent au brossage. Toilettez régulièrement votre animal pour qu’il conserve sa fourrure si caractéristique. Celle-ci, souvent noire, prend parfois des couleurs blé ou bringé.

Notre avis sur le terrier écossais

Attaché à ses habitudes et peu sportif, le terrier écossais convient très bien aux personnes qui vivent seules et se déplacent peu. Sa maturité rapide et sa dignité le rendent idéal même pour ceux qui n’ont pas l’habitude des chiens. Si vous avez des enfants, le terrier écossais appréciera jouer avec eux de temps en temps.

À savoir : ne tondez jamais votre terrier écossais. Emmenez-le chez un professionnel tous les trimestres pour le faire épiler.

Le Yorkshire terrier

Yorkshire Terrier

L’on distingue le terrier du Yorkshire selon deux critères principaux. Son poids ne doit pas dépasser les 3200 grammes, et sa robe doit prendre trois couleurs : bleu, fauve et gris.

Le caractère du Yorkshire terrier

En tant que terrier, le York reste un chien aux instincts de chasseur. Il se montre vif, mais aussi affectueux et très câlin. Vous pouvez compter sur lui pour vous alerter avec des jappements sonores en cas d’intrusion dans votre logement.

Les caractéristiques de son pelage

Les longs poils soyeux du York ressemblent davantage aux cheveux humains qu’à la fourrure canine. Pour cette raison, ces chiens sont très appréciés par les personnes allergiques. Brossez votre Yorkshire terrier tous les jours, et offrez-lui une séance de toilettage professionnel régulière.

Notre avis sur le Yorkshire terrier

Bien qu’habituellement doux avec les enfants et les séniors, le York peut se montrer très affirmé. Il requiert une éducation rondement menée soit par son maître, soit par un spécialiste du dressage. Si vous choisissez ce petit chien hypoallergénique comme compagnon, anticipez son besoin de se dépenser quotidien avec des promenades et des jeux.

Le lagotto romagnolo

lagotto romagnolo

C’est un animal de taille moyenne, qui a servi pour la chasse aquatique. Le lagotto romagnolo dispose d’un odorat phénoménal. Les hommes l’utilisent désormais aussi bien pour la recherche de truffes que pour la compagnie.

Le caractère du lagotto romagnolo

Le chien d’eau romagnolo est le compagnon de la famille par excellence. Très doux, affectueux, il est capable de jouer avec des enfants sans relâche tout en se montrant calme et posé en intérieur. Ce chien domestique, intelligent et indépendant, fait partie des races les plus faciles à dresser.

Les caractéristiques de son pelage

Impossible de ne pas remarquer la fourrure dense et bouclée du chien d’eau romagnolo, assez similaire à celle du caniche. Poussant constamment, elle nécessite une tonte adaptée. La robe est unicolore ou bicolore, dans des couleurs blanches, orange, rouannes et marron.

Notre avis sur cette race de chien

Vous cherchez un chien au tempérament parfaitement équilibré, et à la fourrure hypoallergénique ? Découvrez vite le lagotto romagnolo au sein d’un élevage ou auprès de ses propriétaires. Sa personnalité, sa bonne santé et son apparence vous séduiront sans aucun doute.

Le labradoodle

labradoodle

Caniche croisé avec un labrador retriever, le labradoodle n’est pas toujours considéré comme une race. Cependant, la plupart des individus correspondant à ses critères s’avèrent hypoallergéniques.

Le caractère du labradoodle

Dans l’idéal, le labradoodle cumule les avantages des deux races dont il découle. Il est donc loyal et facile à dresser comme le labrador. Il se montre aussi intelligent et hypoallergénique comme le caniche. Dans la pratique, certains chiens prennent plus ou moins les traits de caractère de l’une ou de l’autre race.

Les caractéristiques de son pelage

Entre le poil lisse, le poil bouclé et le poil frisé, ce dernier est celui qui ressemble le plus au pelage du caniche. Il tombe peu et conserve une bonne densité. Les couleurs de robe sont très variées.

Notre avis sur le labradoodle

Comme la race n’est pas encadrée, les individus varient beaucoup d’un élevage à un autre. Prenez votre temps pour choisir un labradoodle, en sélectionnant un professionnel reconnu dans son milieu pour la qualité de ses chiens. Gardez aussi à l’esprit que les labradoodles ont un grand besoin d’attention et de compagnie.

Le goldendoodle

goldendoodle

Comme le labradoodle, le goldendoodle ne dispose pas de reconnaissance officielle. Il ne répond donc pas à des standards, ce qui conduit les individus à différer grandement entre eux. Mélange de caniche et de golden retriever, le goldendoodle reste un chien destiné à la famille.

Le caractère du goldendoodle

Ce chien très attaché à ses propriétaires supporte mal qu’on le laisse seul. Dévoué envers son maître, il se montre doux avec les enfants et efficace comme chien d’assistance. Intelligent et sensible, il apprécie les grands espaces.

Les caractéristiques de son pelage

Pour faciliter son entretien, la robe du goldendoodle peut être taillée. Sinon, il faut la brosser au moins tous les trois jours. Les bains doivent rester occasionnels pour ne pas agresser le poil bouclé et hypoallergénique du goldendoodle.

Notre avis sur le goldendoodle

Évitez de choisir le goldendoodle si vous n’avez pas d’extérieur ou que vous n’aimez pas sortir. Ce chien conviendra en revanche très bien comme compagnon à une famille vivant à la campagne, ou disposant d’un grand jardin.

Le cockapoo

cockapoo

Le cockapoo résulte du croisement entre le caniche et le cocker spaniel. Son apparition a été fortuite, à la suite de saillies involontaires dans des élevages américains vers 1950.

Le caractère du cockapoo

Doté d’une forte intelligence, c’est un chien dynamique mais aussi sensible. Son éducation doit prendre en compte le besoin de retours positifs sur ses accomplissements. Le cockapoo est un chien idéal pour une famille car il est affectueux et plein d’énergie.

Les caractéristiques de son pelage

Doux, hypoallergénique, le pelage du cockapoo ne chute guère. Il nécessite un brossage régulier, notamment pour écarter les poils des yeux. Dense, il est parfois lisse, parfois bouclé.

Notre avis sur le cockapoo

Vous avez d’autres animaux ou des enfants ? Le cockapoo s’entendra très bien avec eux. Son dynamisme nécessite toutefois d’orchestrer des sorties régulières. Il faut aussi veiller à ce qu’il ne s’ennuie pas, car il a besoin d’être stimulé cognitivement.

Classement des races de chiens hypoallergéniques

Race du chien
Caractère
Type de pelage
Particularités
Caniche
Intelligent, sociable, s’attache à sa famille
Fourrure dense, bouclée, qui ne mue pas
Chien qui s’adapte facilement mais nécessite des stimulations physiques et intellectuelles régulières
Schnauzer
Vif, intelligent, méfiant avec les inconnus
Fourrure dense et dure avec un sous-poil doux
Chien qui a besoin de se dépenser
Basenji
N’aboie pas, indépendant, vif
Fourrure courte et fine, facile à entretenir
Chien primitif qui aime bouger et jouer
Bichon frisé
Très affectueux, doux, sociable
Fourrure qui ne tombe pas, nécessite un brossage soigné
Chien de petite taille qui a besoin de beaucoup de présence et d’attention
Shih tzu
Joueur, indépendant, loyal
Fourrure longue et sans sous-poil, qui ne tombe presque pas
Chien nécessitant un toilettage régulier et des sorties quotidiennes
Terrier écossais
Courageux, intelligent, vif
Fourrure double avec un poil extérieur dur et un sous-poil dense
Chien convenant à un appartement, qui a besoin d’un toilettage professionnel régulier
Yorkshire terrier
Câlin, joueur, affirmé
Fourrure longue semblable aux cheveux
Chien qui doit être dressé avec attention, ayant besoin de sorties régulières
Lagotto romagnolo
Affectueux, doux, facile à dresser
Fourrure dense et frisée à tondre régulièrement
Chien au tempérament très agréable
Labradoodle
Intelligent, loyal, dynamique
Fourrure qui tombe peu, se décline en trois types
Chien qui apprécie la compagnie et la stimulation
Goldendoodle
Doux, dévoué, sensible
Fourrure bouclée pouvant être taillée
Chien idéal pour une famille avec un jardin
Cockapoo
Énergique, intelligent, sensible
Fourrure dense qui ne tombe pas
Chien qui a besoin d’être stimulé

Quelles sont les précautions d’entretien pour ce type de chien ?

Les soins dispensés à un chien hypoallergénique présentent des particularités par rapport aux autres races. En effet, un chien avec des poils longs ou qui ne perd pas ses poils a souvent besoin d’un brossage quotidien. Retrouvez nos conseils ci-dessous.

Les chiens qui ne perdent pas ou très peu leurs poils

Comme les poils ne tombent pas, ils ont plus tendance à s’emmêler. Assurez-vous de pratiquer un brossage quotidien. Le toilettage professionnel est essentiel pour certaines races, afin de maintenir l’élégance et le confort de la fourrure.

Les chiens au pelage long

Nous vous conseillons de baigner votre chien tous les mois s’il a le poil long. Cela aide à conserver son aspect tout en éliminant les cellules mortes et les saletés logées dans le sous-poil. Le brossage régulier est une évidence. Utilisez des produits de soin adaptés, et prenez le temps de bien sécher la fourrure après le lavage.

Les chiens au pelage court ou sans poils

Mettez l’accent sur les soins de la peau si votre chien a un poil très court. Considérez la sensibilité de l’animal au soleil, au froid et à la chaleur. Des vêtements adaptés ou un écran de protection solaire réduiront les dommages causés à la peau.

Les chiens qui connaissent une mue saisonnière

Lors de la mue de votre chien, doublez la fréquence des brossages. Entretenez aussi votre habitat pour éliminer les poils porteur d’allergènes de l’environnement. Vous pouvez complémenter votre chien sur conseil du vétérinaire pour assurer la santé de son pelage.

Faut-il mieux choisir un mâle ou une femelle en cas d’allergie aux chiens ?

La différence entre les allergènes produits par un mâle ou une femelle n’est pas significative. Toutefois, certaines personnes sont plus sensibles à des protéines spécifiques présentes seulement chez le chien mâle.

Pour le savoir, passez du temps avec des chiens des deux sexes avant de procéder à une adoption.

Notre avis sur les races de chien hypoallergénique

Vous hésitez à adopter un chien de race hypoallergénique ? Sachez que ces animaux font partie des plus agréables pour la compagnie.

Que vous soyez déclaré allergique catégorique ou simplement sensible aux allergènes, faites le test. Rendez-vous dans un élevage ou auprès d’un proche qui possède un chien d’une race hypoallergénique. Vous découvrirez que ces compagnons à quatre pattes ne manquent pas d’atouts par leur caractère, leur prestance et leur intelligence.

FAQ

Comment faire pour avoir un chien si on est allergique ?

La plupart des individus allergiques aux chiens ne présentent pas des réactions systématiques envers toutes les races. Faites le test en passant du temps avec différents chiens. Privilégiez les races dites hypoallergéniques. Si l’une d’entre elles ne vous provoque aucun symptôme, vous pouvez envisager d’adopter un mâle ou une femelle de la race en question.

Quel chien a des cheveux et non des poils ?

Les chiens présentent tous des poils. Seuls les humains disposent de véritables cheveux. Cependant, le caniche est connu pour présenter un pelage aux caractéristiques assez similaires avec celles de la chevelure humaine. Il constitue de ce fait un choix courant pour les personnes allergiques aux chiens.

Quelle race de chien choisir quand on est asthmatique ?

Pour réduire les allergènes présents dans l’environnement, choisissez une race dite hypoallergénique. Les schnauzers, les bichons frisés ou les caniches perdent peu de poils ce qui limite la dispersion des protéines allergisantes dans l’environnement

Partager ce contenu

👉
Pour en savoir plus
Conseils-animaux.fr, 2024