manage_search

Parson russell terrier

  1. Les races de chien >
  2. Parson russell terrier
Parson Russel Terrier

Vous allez rapidement tomber sous le charme de ses yeux vifs, de son intelligence et de sa gentillesse… Le Parson Russel Terrier est une adorable boule d’énergie et d’amour aussi. Mais attention, ce chien très malin,  » roi de la chasse au renard « , n’aura de cesse de tester vos limites ! À vous de prendre son éducation en main dès son plus jeune âge. Envie de mieux connaître cette race ? N’attendez pas plus longtemps pour en savoir plus sur le Parson Russel Terrier…

Les caractéristiques du Parson Russel Terrier

Parson Russel Terrier
Chasseur
5 / 5
Cette race rustique et tenace est spécialiste de la chasse au renard, blaireau, ragondin et plus généralement dans le travail sous-terrain. Il se faufile avec aisance dans les galeries et terriers pour débusquer le gibier qui s’y cache. Sa truffe lui permet également de pister facilement et de détecter tous les nuisibles du coin.
Sportif
5 / 5
Particulièrement dynamique, le Parson Russel Terrier est un chien adapté à la pratique de l’agility. Les jeux de plein air constituent son sport favori.
Intelligent
5 / 5
Doté d’un esprit vif et curieux, ce chien témoigne d’une grande intelligence. Il est capable de comprendre et d’assimiler énormément d’informations durant son dressage.
Obstiné
4 / 5
Quand il a repéré un gibier, il ne le lâche pas tant qu’il ne l’a pas attrapé. Toujours fier de lui, il suit son idée. S’il n’est pas suffisamment bien éduqué, il peut en revanche se montrer très têtu envers son maître.
Affectueux
4 / 5
Il adore faire plaisir à son maître et déborde d’affection notamment pour les enfants avec lesquels il cherchera à jouer.
Aboyeur
4 / 5
C’est une race qui aboie de bon cœur car l’instinct du canidé prédomine dans son caractère. L’aboiement est son moyen de communication.
Protecteur
3 / 5
Il se montre très protecteur envers ses maîtres et peut fait preuve d’un grand courage. Son instinct le pousse à protéger sa famille en toutes circonstances.
Indépendant
2 / 5
Le Parson Russel Terrier supporte difficilement la solitude et l’inactivité. S’il ne passe pas suffisamment de temps avec son maître et ne reçoit pas toute l’attention dont il a besoin il sera malheureux.
Calme
2 / 5
Il a besoin d’une éducation stricte et que son maître fasse preuve d’autorité pour le canaliser, le rendre docile et agréable à vivre. Il est suffisamment intelligent pour comprendre !
Sociable
2 / 5
Ce chien au tempérament gentil peut vivre avec d’autres animaux sauf ceux que son instinct de chasseur pourrait considérer comme une proie (chat, lapins, oiseaux, cochons d’inde…).

La carte de visite du Parson Russel Terrier

Très proche de son cousin le Jack Russel Terrier, le Parson Russel Terrier est un chasseur dans l’âme et un gentil petit chien débordant d’énergie.

Caractéristiques
Origine
Grande-Bretagne- La race a été créée (comme celle du Jack Russel Terrier) par le révérend John Jack Russell, au milieu du XIXe siècle dans le Devon, en Angleterre
Éducation
Doit être canalisé. Son côté dominant nécessite une éducation ferme et constante.
Caractère
Affectueux, intelligent, joueur mais têtu
Prix moyen
Entre 700 € et 1300 € pour un chiot LOF (Livre des Origines Français).
Espérance de vie
13 à 15 ans
Entretien
Chien rustique. L’entretien simple se limite à 2 brossages par semaine.

Le prix d’un Parson Russel Terrier

Un chiot Parson Russell Terrier inscrit au LOF coûte en moyenne entre 700 et 1300 €.

Le prix varie en fonction :

  • De l’âge
  • Du sexe
  • Du pedigree. Un chiot à la lignée prestigieuse avec des spécificités (champions de concours notamment) sera bien entendu plus cher
  • De la réputation de l’éleveur
  • De la demande pour cette race spécifique

Les prix moyens observés d’un Parson Russell Terrier

Critères
Prix (TTC)
Mâle Parson Russel Terrier LOF
Entre 700 € et 1200 €
Femelle Parson Russel Terrier LOF
Jusqu’à 1350 €
Parson Russel Terrier non LOF
Entre 500 € et 700 €

Comment acheter un Parson Russel Terrier moins cher ?

Si votre budget est plus limité, vous pouvez quand même adopter un Parson Russel Terrier pour moins cher :

  • En contactant la SPA. Vous règlerez les frais de stérilisation et d’identification. Le prix pour cette adoption dépend de l’âge du chien.
  • Chez un éleveur. Il vous proposera un chien non inscrit LOF, c’est-à-dire que ses parents ne sont pas inscrits au livre des Origines mais peuvent néanmoins être de pure race. Votre chiot Parson Russel Terrier peut cependant présenter tous les aspects de la race.
    En revanche si vous souhaitez le faire reproduire, les chiots ne pourront pas être inscrits au LOF. Privilégiez un éleveur sérieux justifiant d’une bonne réputation en vérifiant ses références et les avis en ligne.
    Un éleveur sérieux ne manquera pas de vous poser des questions pour s’assurer de votre aptitude à accueillir ce type de chien chez vous.
  • Auprès de particuliers. Sur les petites annonces de particuliers vous aurez parfois l’opportunité d’acheter un Parson Russel Terrier. Faites preuve de vigilance car vous n’aurez aucune garantie sur les origines, sur l’état de santé et les éventuelles anomalies génétiques de l’animal.

Les particularités physiques

On pourrait le confondre physiquement avec son célèbre  » cousin  » le Jack russel Terrier, à la différence qu’il est légèrement plus grand que ce dernier. Portrait physique de ce chien endurant et rapide.

Le pelage

La nature du poil est rêche. Les poils sont courts, denses et serrés. Le chien possède également un sous-poil fourni qui lui procure une plus grande résistance au froid.

La couleur de la robe

Les poils peuvent être entièrement blancs ou à dominance blanche avec des marques de couleur noire, fauve ou citron (ou les 3 à la fois) disposées idéalement sur la tête et la base de la queue.

La tête

De forme légèrement cônique, la tête est longue et puissante. Le crâne de largeur moyenne est plat et se rétrécit progressivement vers les yeux. Le stop est peu marqué. Les mâchoires sont puissantes et bien musclées.

Les oreilles

Elles forment un  » V  » et retombent vers l’avant lui donnant un air toujours joyeux. Leur taille est proportionnelle à celle de la tête. L’extrémité des oreilles atteint l’angle externe de l’œil.

Les yeux

Les yeux sont en forme d’amande. Ils sont très foncés et très expressif. On devine dans le regard toute l’intelligence et la vivacité du chien.

Le corps

Le corps du Parson Russel Terrier, droit et solide est bien proportionné. Il se termine par une queue droite, portée haute, de longueur moyenne et à l’attache forte. Elle s’affine en son extrémité. Lorsque le chien n’est pas en action, la queue est portée plus basse. Le rein est fort et légèrement arqué.

La taille au garrot (à hauteur d’épaule)

Le mâle mesure entre 34 cm et 38 cm. La femelle mesure entre 31 cm et 35 cm.
La hauteur idéale du mâle est 36 cm, celle de la femelle est de 33 cm. (source Centrale Canine)

Le poids

Il pèse entre 6 kg et 9 kg pour le mâle comme pour la femelle.

Les compatibilités

Avant de vous décider d’accueillir un Parson Russel Terrier, il est important de vous assurer des compatibilités de la race.

Compatibilité
Appréciation
Observations
Avec les chats
Mauvaise
D’une manière générale, l’instinct de chasse des Russel (que l’animal chasse ou non) reste très ancré. Le chat, comme tout autre animal de type lapin, cochon d’inde ou autre est donc une proie comme une autre…
Même s’il est sociabilisé très jeune, le Parson dégage une fougue et une énergie qui risquent de stresser le chat et le pousser à partir.
Avec les chiens
Bonne
Sous réserve d’une socialisation précoce, le Parson Russel Terrier cohabitera harmonieusement avec un autre chien.
Avec les enfants
Très bonne
Ce chien affectueux est aussi très joueur.
Il sera toujours partant pour quelques parties de jeux avec les « petits humains de la famille !
Un maître sportif
Très bonne
Un maître sportif comblera les besoins d’activité quotidienne de ce chien en forte demande.
Avec les séniors
Mauvaise
Ce chien en demande constante de stimulation est déconseillé aux personnes peu actives ou physiquement diminuées.
Les besoins de dépenses du Parson Russel Terrier sont trop importantes pour un sénior qui ne serait pas en capacité d’y répondre.
Avec les étrangers
Bonne
Il se méfie peu des étrangers qu’il accueillera à grand renfort d’aboiements.
Jamais craintif ni agressif, il se contente d’avertir ses propriétaires de la présence d’inconnus.

Le style de vie

Pour le bien-être et le bonheur de votre Parson Russel Terrier, prenez note de ces quelques informations avant de l’adopter.

Style de vie
Précisions
Activités physique
Le Parson Russel Terrier est un chien rustique, un chien de chasse spécialisé dans la chasse au renard. Il est en demande d’exercices quotidiens pour canaliser son énergie débordante. Une simple balade ne lui suffit pas. Un chasseur est un maître idéal pour lui.
À défaut, il devra pratiquer régulièrement l’agility. Il est impératif pour lui de se dépenser sur de grands espaces, autour d’une maison disposant d’un grand jardin bien clôturé par exemple (attention car c’est un fugueur !)
Vie appartement
Pour les raisons précitées, la vie en appartement n’est absolument pas faite pour cette race de chien.
Si le chien ne peut se défouler en extérieur votre appartement risque de faire rapidement triste mine…
Mobilité
S’il est bien éduqué notamment en ce qui concerne les aboiements, le Parson Russel Terrier peut être emmené, tenu en laisse, partout où vous irez.

Le caractère du Parson Russel Terrier

Il faut bien insister sur le fait qu’avant d’être un adorable chien de compagnie, le Parson Russel Terrier est avant tout un redoutable chasseur qui a de l’énergie à revendre. Et si on découvrait un peu mieux sa personnalité ?

Un chasseur né

L’ADN de la chasse est inscrit dans ses gènes. Son premier réflexe sera de courir après les petits animaux lui rappelant ses proies préférées. Attention à votre chat ou votre lapin adoré…

Une boule d’énergie

Sans aller jusqu’à le qualifier  » d’ouragan sur pattes « , on peut dire que le Parson Russel Terrier ne manque pas de fougue. Il adore plus que tout courir, sauter, jouer et bien sûr partir à la chasse. C’est le compagnon parfait pour les amateurs d’activités de plein air et les sportifs.

Une intelligence remarquable mais têtu !

Son esprit curieux, sa vivacité et son sens de la débrouillardise font de ce chien un animal étonnant. Il vous surprendra par sa capacité à comprendre très vite ce qu’on lui demande et à trouver des solutions rapides pour parvenir à ses fins.
S’il fait mine de ne pas vous écouter, ce n’est pas parce-qu’il n’a pas compris, c’est simplement qu’il a jugé bon de procéder autrement…

Indépendant

Ne vous fiez pas à sa petite taille car le Parson Russel Terrier sait ce qu’il veut et montre un caractère bien trempé. Son maître doit absolument l’éduquer dès son plus jeune âge avec positivité et cohérence.
À défaut, ce petit chien obstiné mènera son monde par le bout… de la truffe !

Loyal, fidèle

Très attaché à son maître et plus largement à sa famille, ce chien aime se trouver en leur présence. Son instinct de propriété le rend très protecteur envers ceux qu’il aime.

Gentil

Les renards ne seront pas de cet avis mais qu’importe ! Le Parson Russel Terrier est un chien affectueux et gentil mais plutôt envers sa famille ou les personnes qui s’occupent de lui. Vous pouvez sans crainte le laisser jouer avec vos enfants !

Un excellent chien de garde

Sa taille est là aussi trompeuse car c’est un excellent chien de garde qui ne craint pas d’aboyer devant bien plus grand que lui. Il n’hésite pas à donner l’alerte dès qu’il détecte un danger ou une présence étrangère.

Comment éduquer un Parson Russel Terrier ?

Bien que gentil, le Parson Russel Terrier est aussi un chien très intelligent qui possède un côté dominant. Il cherche à compenser les inconvénients de sa petite taille en tentant de se faire respecter. Pour qu’il reste à sa place et éviter qu’il ne devienne un vrai despote, une éducation adaptée, ferme tout en étant positive, doit être mise en place le plus tôt possible. Cette période est cruciale car c’est celle durant laquelle l’animal, encore petit, se trouve très réceptif à l’apprentissage. Cette éducation passe par :

  • L’apprentissage de la marche en laisse.
  • Le rappel. Si le chien ne réagit pas au rappel, il est conseillé de partir dans la direction opposée afin de l’inciter à vous courir après.
  • La bonne socialisation avec les autres animaux domestiques. Ce chien nécessite des interactions régulières avec d’autres chiens et humains pour développer un comportement équilibré.

Conseil

  • Évitez toute forme d’agressivité notamment celle qui consisterait à frapper l’animal ou à le gronder trop fort.
  • Procédez par des séances courtes et fréquentes plutôt que longues et espacées. Profitez des sorties et des moments de jeu pour renforcer l’éducation du chien.
  • Faites toujours preuve de patience et de calme.
  • Restez toujours cohérent dans les commandes et les règles, sans émettre d’ordres contradictoires.
  • N’hésitez pas à vous faire aider par un professionnel. Vous pouvez confier le chien à un éducateur canin ou solliciter les conseils d’un vétérinaire voire d’un comportementaliste pour chien.

Le Parson Russel Terrier peut-il vivre en appartement ?

Garder ce chien en appartement est déconseillé à moins de vous engager à le sortir très souvent et longuement. Si vous pensez ne pas tenir ce rythme sur la durée, évitez d’adopter cette race de rien.
Gardez également en tête qu’il aboie beaucoup quand il est seul, ce qui peut gêner les voisins.
Enfin, le Parson Russel Terrier développe une tendance naturelle à creuser partout. Vos canapés pourraient ne pas s’en remettre…

Comment entretenir un Parson Russel Terrier ?

L’entretien de ce chien est relativement simple. Voici comment procéder pour préserver son bien-être et sa santé.

Le pelage

Cette race perd moyennement ces poils. Un brossage régulier 2 à 3 fois par semaine suffit. En période de mue, le brossage doit en revanche être effectué tous les jours. Si les poils sont très durs, un toilettage 2 fois par an suffit.
Un lavage trop fréquent risque d’altérer la barrière protectrice de la peau. Par ailleurs, la surveillance régulière de son pelage permet de repérer la présence de parasites.

Les yeux et les oreilles

Un nettoyage de temps en temps des yeux et des oreilles avec un peu d’eau tiède sur une compresse enlèvera toute trace de saleté notamment au retour d’une balade en forêt ou d’une partie de chasse.
Nettoyer et surveiller les yeux aide à éliminer les sécrétions oculaires, puis dans un deuxième temps de détecter l’apparition de la cataracte.

L’hygiène dentaire

Un brossage régulier des dents avec un dentifrice spécial pour chiens évite l’accumulation de tartre et les affections parodontales (gencives).

Les griffes

Pour éviter que les griffes soient trop longues et gênent le chien, elles devront être coupées régulièrement chaque mois. Parfois l’usure naturelle suffit, lorsque le chien marche régulièrement sur des surfaces dures.

Quelles sont les maladies fréquentes des Parson Russel Terrier ?

Ce petit chien rustique jouit d’une santé solide et peut vivre jusqu’à 15 ans voire plus s’il fait l’objet de soins appropriés et d’une alimentation de qualité. Néanmoins, certaines maladies propres à la race peuvent subvenir.

La luxation de rotule

Cette pathologie propre aux chiens de petite et moyenne taille est causée par le déplacement de la rotule hors de son logement lorsque le chien fléchit et tend la jambe.

L’ataxie cérébelleuse

Cette maladie neurologique détectée en général sur les chiots affecte la coordination des mouvements du chien. Elle est la conséquence d’anomalie ou de dégénérescence dans le cervelet, une zone responsable de la coordination motrice.

La maladie de Legg-Calvé-Perthes

Cette pathologie qui provoque une dégénérescence de l’articulation de la hanche affecte plus particulièrement les chiots de petites races comme le Parson Russel Terrier. La cause est due à une mauvaise circulation sanguine dans la tête fémorale entraînant la nécrose puis l’effritement de l’os de la tête du fémur.

La cataracte

Cette maladie oculaire affecte généralement les chiens vieillissants. Elle se traduit par une perte plus ou moins grave de la transparence du cristallin.

Notre conseil :

Un suivi annuel chez un vétérinaire est indispensable pour lui garantir une espérance de vie la plus longue possible. Le chien doit justifier de vaccinations à jour et bénéficier d’un traitement antiparasitaire régulier. Le Parson Russel Terrier peut être infesté par des vers intestinaux mais également des puces ou des tiques.

Quels accessoires sont essentiels pour un Parson Russel Terrier ?

Pour que votre chien ne manque de rien, quelques accessoires seront utiles.

Le collier ou harnais et la laisse

Lors de chaque sortie votre chien aura besoin d’un collier ou d’un harnais et d’une laisse. Optez pour une laisse rétractable qui laisse toute liberté au chien de bouger et d’explorer sans restreindre le contrôle sûr de l’animal.

Un panier ou une corbeille confortable

Pour que votre chien se repose dans un nid douillet, choisissez un panier confortable adapté à sa taille. Veillez à ce qu’il soit suffisamment résistant pour résister au besoin de creuser et de mâchouiller de l’animal. Pensez à surélever légèrement un côté pour qu’il repose sa tête.

Des jouets

Choisissez un jouet adapté à sa taille et à sa mâchoire. Les jouets à mordiller (cordes tressées, os etc…) sont parfaits, tout comme les jeux d’entraînement et de stratégie tels que les puzzles.

Des vêtements pour le protéger du froid

Malgré sa nature rustique, le Parson Russel Terrier craint le froid vif lors des promenades en hiver. Le vêtement doit confortablement recouvrir son dos et son poitrail sans gêner ses mouvements.

L’historique de la race

Ce chien est originaire de Grande-Bretagne dans le Devon. Il doit une partie de son nom à John Jack Russel, un révérend passionné de chasse et de chiens qui vivait au XIXe siècle.

Il souhaitait pour l’accompagner un chien capable de creuser la terre pour aller débusquer les renards tapis dans leur terrier. Il procède alors à de nombreux croisements entre plusieurs races pour améliorer l’aptitude à la chasse de la descendance.

Il obtient 2 variétés de chiens qu’il baptise Russel dont une, courte sur patte et dotée d’un corps long appelée Jack Russel Terrier. L’autre, plus grande et d’aspect plus carré, est dénommée Parson Russel Terrier.

Les 2 races ont été reconnues en 1990 par le Kennel Club puis définitivement par la FCI (Fédération Cynologique Internationale) en 2001.

Notre avis sur le choix d’un Parson Russel Terrier

Pour vivre harmonieusement avec votre Parson Russel Terrier et le rendre pleinement heureux, il convient de satisfaire ses besoins spécifiques, aussi bien d’un point de vue physique que mental. Le chien doit pouvoir se dépenser et s’amuser avec suffisamment de jouets. Stimulez son attention et son développement par des jeux ludiques.

Même s’il est considéré comme un chien de compagnie, le Parson Russel Terrier est surtout et avant tout un chasseur ainsi qu’un chien ultra sportif. Si vous ne pouvez pas lui assurer la dépense physique dont il a besoin il n’est pas conseillé d’adopter cette race de chien. Le conseil est identique si vous vivez en appartement et devez laisser l’animal seul dans la journée. Il a besoin d’attention et sera malheureux si vous ne pouvez pas lui consacrer tout le temps dont il a besoin.

FAQ

Jack Russel Terrier et Parson Russel Terrier : quelles différences ?

Le Jack Russel Terrier et Parson Russel Terrier sont très proches par l’aspect et les couleurs mais diffèrent par leur taille au garrot et leur hauteur sur pattes. Le Jack Russell Terrier présente une taille au garrot entre 25 à 30 cm pour un poids de 5 à 6 kg contre 30 à 38 cm et 6 à 9 kg pour le Parson Russel Terrier. Les pattes du premier sont aussi plus courtes que celles du second.

Partager ce contenu

👉
Pour en savoir plus
Conseils-animaux.fr, 2024