manage_search

Terrier écossais (ou Scottish terrier)

  1. Les races de chien >
  2. Terrier écossais (ou Scottish terrier)
Terrier écossais

Vous recherchez une race de chien avec un pelage court et un caractère affirmé ? Que diriez-vous d’adopter le Scottish Terrier ? C’est un chien emblématique qui dispose même de son propre pion dans le jeu de Monopoly. Ne vous fiez pas à son petit corps, c’est un chien agile et actif qui ne demande qu’à se dépenser. De plus, il dispose d’une excellente espérance de vie.

Les caractéristiques du Terrier écossais

Le Scottish Terrier possède des caractéristiques très particulières. Mieux vaut en avoir connaissance avant de vous orienter vers cette race de chien. Il s’agit de vérifier que l’animal correspond à votre style de vie. Dans le cas contraire, rabattez-vous sur une autre espèce.
Terrier écossais
Aboyeur
4 / 5
Le Scottish Terrier aboie très peu, vous évitant d’être dérangé par ce comportement.
Indépendance
3 / 5
Le chien se montre relativement indépendant, même s’il adore multiplier les interactions sociales.
Sociable
4 / 5
C’est un chien affectueux avec sa famille.
Protecteur
2.3 / 5
Lorsque vous rentrez dans son territoire, le chien est aux aguets et il donnera l’alerte lorsqu’il ressent une menace.
Tempérament
3.5 / 5
Le Scottish Terrier adore les activités dans le jardin, mais aussi les moments câlins.

La carte de visite du scottish terrier

La carte de visite du Scottish Terrier vous sera d’une grande utilité. Il s’agit de mieux cerner son comportement. Résultat, vous disposez d’une première indication pour réaliser un choix avisé.


Caractéristiques

 

Origine

Grande-Bretagne

Éducation

L’éducation s’effectue quotidiennement avec des exercices évolués, car c’est un chien d’une grande intelligence

Caractère

Le Scottish Terrier a un caractère affirmé, mais une fois dressé, il est très agréable à vivre

Prix moyen

Environ 1 200 euros

Espérance de vie

Entre 12 et 15 ans

Entretien

La race perd peu de poil, mais son pelage implique des toilettages réguliers

Le prix d’un terrier écossais

Le prix du Scottish Terrier va être directement influencé par différents facteurs. Par exemple, la couleur de ses poils, les origines, les soins vétérinaires qu’il a reçus ou encore la qualité de l’ élevage :

  • L’offre et la demande sont des facteurs à considérer. Selon les régions, vous trouverez des disparités tarifaires importantes.
  • Bien évidemment, les caractéristiques individuelles de l’animal sont importantes. La forme de la queue, la couleur des oreilles, des yeux et des poils. Bien évidemment, il faut prendre en considération la santé générale de l’animal et ses origines.
  • La réputation de l’éleveur ne peut être mise de côté. En effet, un professionnel ayant remporté de nombreux concours pratique une tarification plus importante.

Le prix moyen d’un Scottish Terrier

  • Le prix d’un Scottish Terrier oscille entre 1 000 € et 1 500 €.
  • Si vous optez pour un animal avec une lignée récompensée, la tarification dépasse facilement les 2 000 €.

Astuce pour payer moins cher son Scottish Terrier

Le prix d’un Scottish Terrier n’est pas négligeable. Pourtant, vous avez flashé sur cette race de chien. Plutôt que de renoncer à votre envie, nous vous apportons de précieux conseils pour le payer moins cher.

Pensez à la comparaison

Plutôt que de vous précipiter vers le premier éleveur, envisagez de prendre le recul suffisant. Pour cela, la comparaison reste une excellente approche. Vous contactez des professionnels dans votre région et vous leur demandez plus d’informations sur les chiens disponibles. Prenez les renseignements sur les caractéristiques physiques. Par exemple la couleur des oreilles, le regard et notamment les yeux, la longueur des pattes et bien évidemment sa santé générale. Mais aussi sur la tarification.

Rendez-vous à la SPA

Une autre astuce consiste à vous rendre à la SPA. Avec cette démarche, vous profiterez forcément d’un prix plus avantageux en comparaison avec un éleveur. C’est aussi une action bénéfique, car vous offrez un meilleur cadre de vie au chien.

Consultez les annonces

Dès que vous avez un peu de temps devant vous, plongez dans les petites annonces. Que ce soit sur des sites spécialisés ou généralistes, vous pourriez découvrir une information d’une grande utilité. À savoir, la disponibilité d’un Scottish Terrier avec les caractéristiques physiques que vous recherchez. Si tel est le cas, prenez contact avec le propriétaire. Renseignez-vous sur la santé générale de l’animal et envisagez une première rencontre.

Tableau récapitulatif des prix


Prix d’acquisition d’un Scottish Terrier

Coût d’entretien annuel

Entre 1 000 € et 1 500 €

Entre 800 € et 1 100 €

Les particularités physiques

Le Scottish Terrier est immédiatement identifiable par la forme et la couleur de ses poils. Cependant, il dispose de nombreuses particularités physiques. Une fois de plus, nous vous invitons à en prendre connaissance en poursuivant la lecture de cet article.

Le poids du Scottish Terrier

La femelle pèse entre 8 et 10 kg. Donc, c’est un chien de corpulence moyenne avec une taille qui se situe entre 24 et 29 cm. Concernant le mâle, il affiche un poids relativement similaire à celui des femelles. Néanmoins, il sera légèrement plus grand avec une taille comprise entre 25 et 30 centimètres. Il n’y a donc pas un grand écart entre les deux genres.

Les robes disponibles

Parmi les couleurs fréquentes, vous retrouvez le noir. L’animal affiche un pelage total dans cette couleur ou avec des taches légèrement blanches. Cependant, d’autres robes sont également possibles comme le bringé et le froment.

Les traits de la race

Les poils sont relativement rêches et courts. De ce fait, le chien dispose d’une excellente protection contre les intempéries. Son corps demeure massif et bien musclé avec une large poitrine. Les oreilles sont typiques de la race. C’est-à-dire au sommet du crâne avec une forme pointue et relativement fine. Enfin, la tête est allongée et le crâne plat.

Les compatibilités

Pas d’inquiétude, le Scottish Terrier apprécie la compagnie des autres animaux. Cependant, il est préférable de le mettre en contact lorsqu’il est encore très jeune. C’est une excellente approche pour éviter les conflits.


Compatibilité

 

Avec les chats

La cohabitation est plus difficile si vous adoptez l’animal adulte. Par contre, l’entente est très bonne lorsqu’il est habitué en étant jeune.

Avec les autres chiens

Le Scottish Terrier apprécie la compagnie des autres races, notamment si vous disposez d’une femelle.

Avec les enfants

Le chien apprécie la compagnie avec les enfants.

Avec les seniors

Le chien a besoin de se dépenser et donc les sorties quotidiennes sont indispensables.

Le style de vie

Le Scottish Terrier est un chien relativement flexible. Donc, il s’adapte à la vie dans une maison, mais aussi en appartement.


Style de vie

 

Activité physique

Le chien apprécie les activités en extérieur. C’est un animal joueur qui a besoin d’attention.

Vie en appartement

Le Scottish Terrier s’adapte parfaitement à la vie en appartement. Bien évidemment, il est nécessaire de le sortir régulièrement pour son activité physique.

Mobilité

Le chien apprécie la stabilité. Donc, les voyages sont plus difficiles, mais pas impossible en y allant progressivement.

Le caractère du scottish terrier

Le Scottish Terrier est un chien peu démonstratif. C’est un trait de caractère à prendre en considération avant d’envisager son acquisition. Rassurez-vous, son aspect froid n’est qu’une façade, car c’est un chien fidèle et loyal.

La tendresse

Même s’il ne le montre pas quotidiennement, le Scottish Terrier s’avère d’une grande fidélité. En contrepartie, il recherche des preuves d’amour avec sa famille adoptive. Donc, multipliez les gestes de tendresse. Faites-lui comprendre que c’est un animal important. Prenez du temps tous les jours pour qu’il se sente intégré.

Intelligence

C’est un chien d’une grande vivacité. Même s’il est souvent têtu, il vous obéira en répétant les ordres et les récompenses en cas d’action réussie. Il possède également une grande intelligence. Utilisez ce trait de caractère pour réaliser des activités ludiques.

Comportement avec les étrangers

D’une manière générale, le Scottish Terrier affiche une mine joviale. Les signes d’agressivité sont particulièrement rares. Même avec les étrangers, il préfère aboyer et tenir la distance. Dans d’autres cas de figure, il va tout simplement ignorer leur présence.

Comment éduquer un terrier écossais ?

Le Scottish Terrier dispose d’un caractère affirmé. De ce fait, il est fréquent de rencontrer des problèmes de soumission. Voilà pourquoi, l’éducation occupe une place prépondérante. Au départ, rapprochez-vous de votre vétérinaire pour recevoir des conseils avisés. Cependant, un éducateur canin demeure la meilleure option. Résultat, l’animal devient plus facile à vivre.

Éducation au plus jeune âge

L’éducation du Scottish Terrier s’effectue le plus tôt possible. De cette manière, il demeure davantage réceptif à vos ordres. En parallèle, adoptez le renforcement positif. Donc, vous distribuez des friandises lorsqu’il réussit les exercices.

L’importance de la socialisation

Au cours de son existence, votre animal de compagnie rencontrera différentes situations. C’est-à-dire un contact avec les humains, d’autres chiens et parfois des chats. Pour trouver le juste équilibre sociable, les interactions s’effectuent lorsqu’il est encore chiot.

La prise en compte d’un comportement déviant

Parfois, le Scottish Terrier affiche un comportement inhabituel. De ce fait, vous agissez immédiatement avant que le problème ne s’installe durablement. Oubliez les punitions excessives. L’ignorance est une excellente approche avec l’application des récompenses pour le bon comportement. Un tel agissement traduit parfois un manque d’activité mentale. Rappelez-vous, le Scottish Terrier a besoin d’être stimulé. Passez du temps avec lui autour d’activités ludiques. En parallèle, mettez à sa disposition des jouets interactifs.

Quid du scottish terrier en appartement ?

Lorsque l’animal ne dispose pas d’un jardin, il risque de montrer des signes d’ennui. Pas d’inquiétude, la situation ne dépend que de vous. Par exemple, en multipliant les sorties pour lui faire du bien. À l’intérieur de l’appartement, des activités sont également possibles. De préférence avec des jouets interactifs. C’est une excellente façon de le stimuler intellectuellement.

Surtout, évitez de vous montrer trop dominateur. Le chien risque de montrer des signes de peur engendrant un mauvais comportement. Le respect mutuel doit être présent avec l’utilisation d’une communication positive. Si vous éprouvez la moindre difficulté, rapprochez-vous immédiatement d’un professionnel. Ce dernier vous fournit tous les conseils appropriés.

Comment entretenir un scottish terrier ?

Le toilettage fait partie intégrante de l’entretien du Scottish Terrier. Une opération nécessitant l’intervention d’un professionnel à raison d’une fois par trimestre. Ce dernier s’attarde sur les poils des pattes et de la poitrine. Sans oublier la taille du pelage autour des oreilles.

L’inévitable opération du toilettage

Avec sa fourrure dense, le brossage régulier doit être réalisé. Dans le cas contraire, il affiche une apparence négligée. De votre côté, vous réalisez le brossage au moins deux fois par semaine. Par contre, l’opération de toilettage est assurée par un professionnel.

Tous les deux mois, donnez-lui son bain. Pensez à utiliser un shampooing spécifique pour éviter les irritations. Enfin, pensez à inspecter ses oreilles, car elles sont source d’infection.

L’inspection des griffes

Prenez les pattes de votre animal pour vérifier ses griffes. Lorsque le chien sort peu, il risque d’avoir des griffes beaucoup trop longues. Résultat, il éprouve des difficultés pour se déplacer.

Les soins dentaires

L’accumulation du tartre constitue un véritable souci chez le Scottish Terrier. Donc, nous recommandons un brossage régulier avec un dentifrice spécifique.

Les besoins de l’animal

Le Scottish Terrier est un chien énergique. Donc, il a besoin d’un minimum d’exercice. Cette situation se traduit par des séances de jeux ou des promenades à intervalles réguliers. Ainsi, vous préservez sa santé mentale et physique.

De même, emmenez-le au moins une fois par an chez le vétérinaire. Ce dernier vous recommande les traitements préventifs pour lutter contre les parasites. Mais aussi pour mettre à jour son carnet de vaccination.

Quelles sont les maladies fréquentes des scottish terrier ?

D’une manière générale, le Scottish Terrier a une bonne santé. Malheureusement, il reste davantage touché par certaines maladies.

L’hypertonicité musculaire épisodique

Derrière ce nom se cache le terme de crampe du Scottish. Son origine s’explique par une activité physique trop importante et par le stress. La pathologie se manifeste par des troubles musculaires et elle ne dure qu’une dizaine de minutes.

Abiotrophies corticales cérébelleuses

C’est une autre pathologie que vous retrouvez chez le Scottish Terrier. Les symptômes se traduisent par des tremblements, un problème d’équilibre et des chutes à répétition. C’est une pathologie à prendre au sérieux, car les cellules du cervelet sont progressivement détruites.

Leucodystrophie fibrinoïde

C’est une maladie dégénérative de la moelle épinière et du cerveau. Les premiers signes sont identifiables par des troubles de l’équilibre et des tremblements. Malheureusement, la pathologie évolue très vite, entraînant une incapacité de se déplacer.

Membrane pupillaire persistante

C’est une anomalie de naissance au niveau du tissu fibromusculaire. Généralement, la maladie évolue peu et elle n’entraîne aucune gêne pour le chien.

Quels accessoires essentiels pour un scottish terrier ?

Prendre soin d’un Scottish Terrier implique l’acquisition d’une multitude d’accessoires. Il en va du bien-être de l’animal, mais aussi de son éducation.

L’acquisition d’une brosse

Comme vous le savez, le Scottish Terrier a un pelage relativement dense. De ce fait, procurez-vous une brosse adaptée pour la prévention des nœuds.

Les produits de toilettage

La première solution consiste à emmener votre animal de compagnie chez un professionnel du toilettage. Sinon, vous réalisez vous-même les soins. Pour y parvenir, des produits spécifiques sont nécessaires. Notamment des sprays démêlants pour combattre les poils récalcitrants. N’oubliez pas non plus les précieux ciseaux pour réaliser une tonte précise du pelage.

Les jouets interactifs

Les jouets traditionnels comme la balle, le frisbee et la peluche sont essentiels pour l’animal. Cependant, d’autres accessoires vous seront d’une grande utilité. Notamment les distributeurs de friandises ainsi que les jouets à mâcher.

Pour le bien-être de l’animal

Le Scottish Terrier recherche un endroit apaisant pour se reposer. De nombreuses possibilités existent, notamment l’acquisition d’un panier ou d’un coussin confortable. Au-delà de l’accessoire, n’oubliez pas de l’installer dans un endroit où le calme règne.

Autres conseils pour bien entretenir son scottish terrier

L’acquisition d’un Scottish Terrier implique de vous procurer de nombreux accessoires. Certains ne sont pas indispensables, mais nous vous recommandons d’y être attentif pour le bien-être de votre animal de compagnie.

La cage de transport

Régulièrement, vous emmenez votre Scottish Terrier chez le vétérinaire ou le toiletteur. Vous aurez donc besoin d’une cage de transport pour le déplacer en toute sécurité. Elle vous sera également très utile pour les déplacements en avion et en voiture.

Investissez dans une gamelle d’eau de qualité

Fournir une hydratation appropriée est un impératif à respecter. Privilégiez une gamelle d’eau dans une matière facile à nettoyer comme l’aluminium. Vous évitez ainsi les dépôts de calcaire et vous optez pour une hydratation de qualité.

L’historique de la race

La race existe depuis le XVIIIe siècle. Néanmoins, il fallut attendre le 19e siècle pour lui connaître les caractéristiques actuelles.

La naissance de la race

Le Scottie tire son origine de l’Écosse et plus précisément d’Aberdeen. Au départ, les chiens étaient exclusivement utilisés pour la chasse du gibier : le lapin, le blaireau et le renard. Peu à peu, son utilisation s’est diversifiée pour en faire un chien de compagnie. C’est en 1883 que le Scottish Terrier fait officiellement son entrée aux États-Unis. Au départ, l’espèce est encore peu connue. Mais elle acquiert ses lettres de noblesse grâce à Fala, la célèbre chienne du président Roosevelt. Vous retrouvez aussi Barney Bush, la chienne du président George W. Bush.

État des lieux de la race à notre époque

Aujourd’hui, le Scottish Terrier reste très peu utilisé comme chien de chasse. Il est davantage privilégié comme animal de compagnie ou chien d’exposition. En France, ce n’est pas la race la plus répandue, contrairement au Royaume-Uni.

Notre avis sur les scottish terrier

Le Scottish Terrier est un chien intelligent, capable de s’adapter à tout type d’environnement. Que ce soit dans un appartement ou dans une maison. Bien évidemment, vous devez impérativement lui accorder le temps nécessaire pour son bien-être.

Un chien très affectueux

Le Scottish Terrier fera aussi bien le bonheur d’une personne célibataire que d’une famille. C’est un chien peu démonstratif de son amour, mais il est bel et bien présent. Il adore la compagnie, mais supporte parfaitement les absences du fait de son côté indépendant.

Un aspect qui séduit

Le Scottish Terrier affiche une impression de puissance, malgré son petit corps. En effet, son pelage dense lui donne une apparence plus impressionnante. Avec la proéminence de ses sourcils et de sa moustache, il ne laisse personne indifférent. Son gabarit modeste en fera un compagnon idéal pour toute la famille.

FAQ

Comment élever un scottish-terrier ?

L’éducation s’effectue le plus tôt possible. Privilégiez le renforcement positif en lui apportant des friandises lorsqu’il adopte le comportement désiré. Multipliez les répétitions et faites preuve de patience. Si possible, orientez-vous vers la socialisation dès le plus jeune âge de l’animal. C’est une excellente manière de gérer son comportement.

En parallèle, maintenez votre animal en forme en multipliant les exercices. Surtout, ne négligez jamais l’importance du toilettage et des visites chez le vétérinaire.

Quelle est la race du chien de la pub César ?

Le Westie est une espèce qui a été choisie pour réaliser la pub César. Il s’agit d’un terrier d’Écosse qui a provoqué un véritable engouement sur le territoire français.

Scottish terrier : quelle catégorie ?

Peu importent les couleurs, les yeux et les origines de l’animal, le Scottish Terrier fait partie de la catégorie des terriers. Autrement dit, des chiens intelligents et énergiques disposant d’une taille moyenne chez la femelle et le mâle.

Partager ce contenu

👉
Pour en savoir plus
Conseils-animaux.fr, 2024