Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2021

Tout ce qu’un maître doit savoir sur le poids du Coton de Tuléar

  1. Le poids des animaux >
  2. Poids du chien >
  3. Poids du Coton de Tuléar
poids du Coton de Tuléar

Il a beau porter le nom d’une ville portuaire malgache, mais c’est en France qu’on a le plus de chance d’en trouver dans le monde. Le Coton de Tuléar a fait, en effet,  l’objet d’un important trafic de la grande-Ile vers l’Europe, à partir des années 70.  90% des Spécimens se trouvent, dès lors, dans l’Hexagone – pays dépositaire du standard de la race.
Mais pourquoi tant d’intérêt pour cette dernière sur le vieux continent ? La possibilité pour ses membres d’atteindre facilement la quinzaine d’années y est sûrement pour quelque chose. Reconnaissons, toutefois, que ce sont surtout leurs caractéristiques physiques qui sont à l’origine de leur attrait. Nous allons nous attarder sur l’un des aspects de ces caractéristiques – le poids du chien.

Les hypothèses sur son origine : d’où vient le coton de Tuléar ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, passons brièvement en revue l’origine du Coton de Tuléar. Le nom nous apporte déjà des indices à ce propos, car il nous renvoie à un port qui se trouve au sud-ouest de Madagascar.

Il suffit, tout de même, de voir ce chien affectueux en photo pour se dire qu’il a une ascendance européenne. Il s’agit, en effet, du résultat du croisement entre des bichons appartenant à des colons ou des marins et un groupe de terriers indigènes. Une légende bien connue des cynophiles avance même que ces bichons auraient échoué sur la rive tuléaroise, après avoir survécu à un naufrage.

La noblesse malgache était la première entité à adopter en masse ces animaux. Elle a été imitée, par la suite, par les colons Français. On remarque, même, une exportation en masse – pour un prix souvent dérisoire – vers la France et le reste d’Europe de cette race canine. D’où le nombre plus important de ces canidés sur le sol français.

Combien pèse un coton de Tuléar en fonction de son âge et de son sexe ?

Le coton de Tuléar est un type de chien de petite taille. Il convient, donc, aux foyers avec enfants ayant ou non un jardin. Notez, en outre, que son poids est plus faible. Le canidé met, généralement, 1 an pour atteindre son poids d’adulte, qui varie entre 3,5 et 6 kg en fonction de son sexe. Découvrez l’évolution de la croissance des mâles et des femelles, appartenant à cette race.

Courbe de croissance des mâles du coton de Tuléar : comment son poids évolue-t-il ?

Il faut attendre le 3e mois qui suit la naissance d’un coton de Tuléar mâle pour le voir atteindre les 2 Kilos. À cet âge, en effet, son poids va de 1,8 à 2,6 kilos. Les 3 kilos peuvent nécessiter, par contre, 3 mois supplémentaires pour être atteints par un mâle de cette race. En effet, ceux ayant une plus faible corpulence – mais qui sont en bonne santé – pèsent, à peine, 3,2 kilos à leur 6e mois. La balance peut, par contre, afficher jusqu’à 4,8 kg pour les plus corpulents.

La croissance d’un coton de Tuléar mâle se termine quand il a 12 mois. À partir de cette période de sa vie, son poids standard devra se trouver entre 4 et 6 kg. La courbe qui suit nous permettra d’y voir plus clair.

Comment évolue le poids du Coton de Tuléar femelle ?

La femelle du Coton de Tuléar, elle, a un poids plus réduit. Ce dernier varie, en effet, de 1,6 à 2,2 kilos à l’atteinte de son 3e mois. À l’âge de 6 mois, la femelle pourrait, même, dans certains cas peser moins de 3kg. Les moins corpulentes de cette catégorie ont, en effet, seulement un poids de 2,8 kg. Celles qui ont un plus gros gabarit peuvent, par contre, peser jusqu’à 4kg.

Le 12e mois de leur existence, les femelles du coton de Tuléar atteignent leur poids d’adulte, qui va de 3,5 à 5 kg.  Cette autre courbe vous fournira plus de détails à ce propos.

Comment reconnaître un problème de poids chez cette race ?

Votre animal de compagnie est considéré comme maigre, dès qu’il fait 5% de moins que son poids de forme. Pour savoir si votre chien a maigri ou a pris du poids, des vérifications régulières s’imposent.

  • Faites passer vos mains sur le thorax du canidé. Si vous percevez des cotes séparées entre eux par des creux, après avoir appuyé légèrement, cela veut dire qu’il est bien en dessous de son poids normal.
  • En cas de non-perception des côtes, vous pourrez conclure qu’il est encore en surpoids.

Les vétérinaires attribuent, généralement, une note allant de 1 à 9 après un tel examen. L’obtention d’une note de 1/9 veut dire que le poids du chien est trop faible. Une note de 7 à 9/9 sous-entend, par contre, une obésité.

Voici quelques symptômes qui peuvent signaler des problèmes de poids chez votre compagnon en croissance ou à l’âge adulte :

  • Une perte totale ou partielle d’appétit
  • Un vomissement
  • Une régurgitation
  • Un état de faiblesse
  • Une apathie inhabituelle

Vous devriez, d’autant plus, vous inquiéter lorsque l’animal ne retrouve pas son poids de forme, bien qu’il mange beaucoup. Ce problème est, notamment, plus courant chez les cotons de Tuléar âgés.

Comment agir quand un coton de Tuléar n’atteint pas son poids de forme ?

Coton de Tuléar

Que le compagnon de votre famille soit un chiot, un chien adulte ou un chien plus âgé, le recours à un vétérinaire est toujours recommandé quand il a une maigreur anormale. Cela vous permettra de prévenir contre un certain nombre de maladies. Vous augmenterez, ainsi, ses chances de survie.

Le praticien pourra commencer par un contrôle à distance de l’état de votre animal de compagnie. Il y aura, par la suite, un examen clinique au cours duquel le vétérinaire procèdera à :

  • Une évaluation de la note d’état corporel
  • Une palpation
  • Une auscultation
  • Un examen des muqueuses
  • Un toucher rectal
  • Une prise de température

Des examens complémentaires pourront s’ensuivre. Puis, le véto procèdera, avec votre aide, à la vérification de la qualité et du volume de la ration alimentaire de l’animal.

Le praticien cherchera, aussi, à savoir s’il y a eu soumission totale aux notices d’utilisation de vermifuge ou d’antiparasitaires. Il pourrait, en outre, vérifier l’aspect et la quantité des selles. À la suite d’une anamnèse, il se basera sur toutes les données obtenues pour conclure s’il y a ou non des maladies entrainant un dysfonctionnement métabolique.

Une bonne alimentation s’impose, mais pas seulement !

Que la maigreur soit liée ou non à une maladie, quelques règles sont de mise, pour permettre à votre compagnon de retrouver son poids de forme. Les premières concernent son alimentation.

  • Pensez à augmenter le volume de sa ration s’il n’a pas encore perdu l’appétit. Dans le cas contraire, vous pourrez lui administrer des compléments alimentaires stimulateurs d’appétit, après avoir obtenu des recommandations de la part d’un vétérinaire. En effet, le problème peut être lié au fait que la ration ménagère ne soit pas adaptée.
  • Respectez, également, les règles relatives à la fréquence de la vermifugation de votre compagnon. À l’âge de 2 à 6 mois, la fréquence idéale est d’une fois par mois. Après l’atteinte de son âge d’adulte, par contre, il vaut mieux se soumettre à un calendrier de vermifugation de 2 fois par an.

Enfin, notez que si le vétérinaire conclut que la maigreur n’est pas liée à l’état physique de l’animal, vous devrez vérifier son état mental. À cause d’un soudain changement – comme la perte de son propriétaire ou d’un congénère – en effet, un coton de Tuléar peut souffrir d’une dépression aiguë. Cela pourrait entrainer, entre autres, une anorexie plus ou moins sévère et plus ou moins ponctuelle.

Quelles sont les caractéristiques physiques particulières du coton de Tuléar ?

À part son poids, quels sont les autres aspects qui caractérisent le coton de Tuléar ? Il y a, en premier, lieu, sa taille, qui varie entre 25 et 30 centimètres pour les mâles devenant adultes. Pour les femelles, par contre, elle va de 22 à 27 centimètres.

La finesse de son poil légèrement ondulé caractérise, également, le coton de Tuléar. On le reconnaît, aussi, facilement grâce à son pelage à texture cotonneuse. Et pour l’anecdote, la région de Tuléar est connue pour la culture du coton, même si secteur n’est plus aussi florissant qu’il y a quelques années.

En outre, le coton de Tuléar est reconnu à travers sa couleur à dominante blanche. Des taches grises ou fauves peuvent être visibles sur ses oreilles triangulaires, tombantes et fines de 7 cm de long.

La race est caractérisée, par ailleurs, par la forme triangulaire de sa tête et la rondeur de ses yeux noirs et luisants. Elle appartient au groupe des chiens courts sur pattes, ayant un corps un peu plus long que haut.

Pour mieux préserver l’élément qui caractérise le plus le coton de Tuléar, c’est-à-dire son pelage et sa robe, son entretien ne doit pas être négligé. Cela passe, notamment, par un brossage quasi quotidien de ses poils. Ce réflexe vous permettra d’éviter la formation de nœuds difficilement dénouables. Enfin, il est à signaler que chaque mois, il lui faudra un bain avec un shampooing qui correspond à son profil.

👉
Pour en savoir plus

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2021