manage_search

Leonberg

  1. Les races de chien >
  2. Leonberg
Leonberg

Le Leonberg est une race de chien à la musculature puissante et la stature impressionnante. Encore appelé Leonberger, cet animal est plein de vivacité, élégant et doté de proportions équilibrées. Il séduit par sa morphologie harmonieuse et sa crinière de lion orgueilleuse. Malgré sa taille immense, le molosse est affectueux, fidèle et calme. Il est incroyablement délicat avec les enfants et fait preuve d’une infinie patience. Son tempérament protecteur, son assurance, sa sérénité et sa douceur ravissent les membres de la famille. Alors que les oreilles retombent sur les côtés de la tête, le corps est recouvert de poils légèrement ondulés et lisses. De son côté, la queue est très poilue et portée pendante. Le mâle est plus imposant que la femelle.

Les caractéristiques du chien Leonberger

Leonberg - race de chien
Affectueux
4 / 5
De nature bienveillante, le Leonberger est un animal amical et tendre envers les membres de sa famille. Il est un compagnon de jeu loyal et fidèle pour les enfants.
Joueur
3 / 5
Le tempérament de la race est décrit comme « moyen ». Autrement dit, le chien est rarement dans l’excès. Cela est également valable concernant le jeu. L’animal aime s’amuser, ni plus, ni moins.
Intelligent
4 / 5
Ce grand chien polyvalent prouve son intelligence à travers des caractéristiques innées pour les recherches. Sa capacité d’apprentissage et sa mémoire sont des atouts utiles dans diverses situations.
Indépendant
3 / 5
Selon ses propriétaires, le Leonberg est un chien « pot de colle ». Il n’aime pas être exclu et ressent le besoin de faire partie intégrante de la famille. Néanmoins, il sait garder ses distances en cas de nécessité.
Protecteur
5 / 5
Le chien a le sens de la protection. Il aime rester avec les membres de sa famille et les défend avec courage.
Chasseur
2 / 5
Le molosse n’est pas un prédateur. Le plus souvent, il s’entend bien avec d’autres animaux.
Méfiant
3 / 5
Bien qu’il soit calme et équilibré, le Leonberg fait preuve de répondant lorsque sa famille est menacée. Il analyse la situation et est parfois méfiant vis-à-vis des inconnus. Son sang-froid et son assurance naturelle lui permettent de ne jamais être agressif et craintif.
Calme
5 / 5
Le chien est aussi placide qu’impressionnant. Calme, il est sans aucun doute le molosse le plus équilibré de ses semblables.

Sa carte de visite

Doté d’un sang-froid incroyable et d’une grande assurance, le Leonberg est un chien obéissant et affectueux. Il bénéficie aussi d’une bonne capacité d’apprentissage et d’une mémoire développée. Mais malgré son excellent comportement et sa beauté, il est peu répandu en France. Cela s’explique surtout par la difficulté de son élevage. Beaucoup de problèmes sont rencontrés lors de la reproduction.

Caractéristiques
OrigineAllemagne
ÉducationApprécie les sorties actives et supporte bien la solitude
CaractèreAffectueux, calme, docile, loyal, protecteur et intelligent
Prix moyenPrix d’un mâle : entre 900 et 1 500 euros Prix d’une femelle : entre 1 100 et 1 500 euros
Espérance de vieEntre 8 et 12 ans
EntretienBrossage hebdomadaire

Le prix d’un chien Leonberg

Contrairement à d’autres races, le Leonberg est onéreux à l’achat. Son prix dépend du sexe, de la conformité aux standards de la race, de l’âge et des origines. Le pedigree des parents l’influence aussi.
De manière générale, comptez entre 900 et 1 500 euros pour l’achat dans un élevage reconnu. Tournez-vous vers un refuge si la somme vous paraît excessive. Concernant le budget pour subvenir aux besoins de votre compagnon, prévoyez 70 euros par mois.
Pour un chien inscrit au LOF, le coût est de 1 300 euros environ. Il peut atteindre la barre des 1 700 euros pour une lignée haute.

Ses particularités physiques

Leonberg
Particularités physiques
Poids idéal mâleDe 34 à 65 kg
Poids idéal femelleDe 30 à 55 kg
TailleMâle : entre 72 et 80 cm Femelle : entre 65 et 75 cm
YeuxExpressifs, en amande et de couleur brun foncé à noisette
RobesSable (crème ou daim), rouge brun, fauve clair, lion doré ou nuance située entre ces différentes couleurs.
TêteLarge, avec un museau noir très prononcé
CorpsOreilles tombantes, sorte de crinière sur la poitrine et le cou
GabaritTrès grand, massif ou imposant
PoilsLisses, longs et légèrement ondulés
Perte de poilsFaible

Poils

Ils sont droits, bien couchés et longs. Ils font ressortir les formes du corps du molosse. Leur texture oscille entre la rudesse et la douceur. Une crinière est présente au niveau du poitrail et du cou, ainsi qu’un sous-poil.

Corps

Le corps est imposant et massif. La poitrine est bien descendue et large, la croupe légèrement arrondie, le dos solide et le garrot marqué. Le rein est musclé et puissant, et la ligne du dessous un peu relevée.

Tête

De hauteur supérieure à la largeur, la tête est allongée et ne comporte pas de rides sur le front. Vu de profil et de face, le crâne est puissant et bombé modérément. Le stop est légèrement marqué et nettement visible.

Oreilles

Attachées en haut, les oreilles sont épaisses et tombantes sur les joues. Elles ont une taille moyenne.

Yeux

De forme ovale, les yeux sont de taille moyenne. Ils ne sont ni enfoncés, ni saillants. Concernant les couleurs, elles vont du brun foncé au brun clair.

Queue

La queue est légèrement recourbée lorsque l’animal est actif et tombe droit au repos. Elle est généreusement recouverte de poils.

Couleur

On compte différentes nuances de sable (jaune pâle ou crème) et de fauve (foncé, rouge et clair). À cela s’ajoute un masque noir caractéristique de la race.

Ses compatibilités

Compatibilité
Avec les autres chiensPlutôt compatible
Avec les chatsPlutôt compatible
Avec les enfantsTrès compatible
Avec les personnes âgéesPlutôt compatible
Avec les étrangersPas très compatible

Avec les autres chiens

Le tempérament amical et doux du Leonberg lui permet de cohabiter de manière pacifique avec d’autres chiens. Lorsqu’il a été socialisé dès son plus jeune âge, le molosse s’entend généralement bien avec eux. Afin de s’assurer que tous les animaux se sentent à l’aise, faites les introductions sous surveillance et progressivement. Les interactions pourraient être délicates sans régularité dans les rencontres positives.
Grâce à son absence d’agressivité et son caractère équilibré, le Leonberger devient facilement un membre apprécié dans une famille multi-animaux. Il renforce la convivialité et les liens au sein du logement.

Avec les chats

Le chien Leo n’est pas un prédateur et s’adapte sans problème à la présence d’un chat. Toutefois, attention à ses réactions qui sont parfois trop brusques pour un félin.

Avec les enfants

Cet excellent chien de famille est réputé pour son comportement remarquable avec les enfants. Il est tolérant, protecteur, patient et doux envers eux. Il supporte aussi leurs interactions enthousiastes. Son gabarit imposant et son caractère affectueux en font un agréable compagnon de jeu.
Enseignez aux enfants à respecter l’animal et supervisez toutes les interactions. De cette façon, vous éviterez d’éventuels accidents involontaires.

Avec les personnes âgées

Le tempérament placide du chien l’aide à vivre en sérénité auprès des seniors actifs. Soyez vigilant. Réalisez la socialisation et l’éducation du molosse avec sérieux. Ainsi, tout se passera bien.

Avec les étrangers

Tant que les invités restent courtois et polis envers son maître, le Leonberg ne les attaque pas. Il fait preuve de sang-froid face aux intrus et son instinct lui permet de défendre sa famille adoptive. Il s’interpose lorsque cette dernière est menacée. Même s’il est rarement agressif, ses crocs saillants et sa stature imposante dissuadent les individus mal intentionnés.

Son style de vie

Style de vie
Activité physiqueLe chien aime jouer et se défouler. Il a besoin d’activités physiques au quotidien.
Les grandes balades dans la nature sont indispensables, ainsi que des sessions de jeux.
Vie en appartementLe molosse n’apprécie pas du tout la vie en appartement. À cause de sa taille importante, il se sent vite étouffé dans un tel environnement.
Un foyer avec de grands espaces et un jardin clôturé lui convient mieux.
Vous pouvez aussi opter pour une zone rurale avec beaucoup de place et de liberté de mouvement.
MobilitéLe Leonberg est sociable et aime suivre son maître lors de ses déplacements.
Mais son imposant gabarit ne convient pas aux voyages.

Son caractère

chiots Leonberg

Chien attaché à son maître

Très attaché à son maître, le Leonberg n’aime pas s’éloigner de lui. D’un naturel relativement « pot de colle », il déteste rester seul (consacrez-lui du temps tous les jours). Il est loyal et doit faire partie intégrante de la vie de famille. Du fait de sa gentillesse, il est souvent utilisé comme chien visiteur dans les centres pour personnes handicapées ou âgées.

Bon chien de garde

Bien qu’il ne soit pas d’une grande vivacité, le Leonberger est très protecteur. Contrairement à d’autres races, il n’est pas un chien de garde à proprement parler.
En effet, il est capable de faire la différence entre un invité et un intrus. Il ne part jamais au quart de tour et fait preuve d’un sang-froid exceptionnel. Il demeure généralement aimable (sauf si on le provoque, bien évidemment) et suscite la peur chez certaines personnes.
Grâce à son incroyable sagesse, il maintient les individus mal intentionnés à distance, sans pour autant se montrer agressif ou attaquer.

Chien actif

Adulte, le chien aime courir et jouer dans tous les sens. Il a besoin d’espace pour se dépenser et apprécie les marches actives. Des balades suffisamment longues et quotidiennes sont nécessaires (promenez-le au moins une heure par jour).
Le molosse adore aussi particulièrement les activités aquatiques. Rien d’étonnant à ce qu’il soit un excellent animal de secours dans l’eau, mais aussi dans une zone montagneuse sous la neige.

Obéissant et plutôt facile à éduquer

Originaire d’Allemagne, le Leonberger est bienveillant, obéissant et intelligent. Il se distingue par son caractère équilibré et amical. Malgré « son apparence de lion », il n’est pas un molosse difficile à éduquer. Il est doté de capacités naturelles d’apprentissage remarquables et se montre docile. Dès l’arrivée d’un chiot dans votre maison, profitez-en le plus rapidement possible. Ainsi, il ne prendra pas de mauvaises habitudes.
Ne négligez surtout pas l’éducation de votre animal de compagnie. Du fait de son gabarit, vous n’avez pas le droit à l’erreur. Gardez en mémoire que certains Leonbergers pèsent jusqu’à 70 kg. Sans une socialisation de qualité et un apprentissage précoce, le vôtre peut s’avérer dangereux.

Supporte la solitude

Dès son plus âge, apprenez à votre chien à rester seul de manière positive et progressive. La race accepte bien l’absence de ses maîtres, et ce, même si elle est très attachée à son groupe social.

Très glouton / gourmand

À l’instar des autres chiens de grande taille, le Leonberg mange beaucoup. Toutefois, il ne doit en aucun cas être gros. Accordez donc une attention particulière à son alimentation et veillez à ce qu’il ne prenne pas trop le poids.

Peu bavard

Stable, équilibré, protecteur et affectueux, le Leo n’aboie jamais sans raison. Il ne le fait que pour alerter son maître.

Pas trop destructeur

Comme indiqué précédemment, ce molosse supporte la solitude et est calme. Il n’est pas du tout destructeur. Si vous l’éduquez bien dès son plus jeune âge, il restera tranquille pendant vos absences.

Pas très fugueur

L’animal de compagnie garde son poste d’observation et guette les moindres anomalies. Il ne fugue pas, même si le logement n’a pas de clôture.

Son éducation

Accordez une importance cruciale à l’éducation du chien.

Race facile à éduquer

L’animal a la réputation d’apprendre vite et d’être facile à éduquer. Il a besoin d’une éducation cohérente et ferme. Le chien répond bien aux méthodes de renforcement positif comme les encouragements, les récompenses … Enseignez-lui les principaux ordres, la marche en laisse et les commandes de base dès son plus jeune âge. Parlez-lui toujours d’une voix calme et donnez-lui une ligne de conduite claire. Recourir à la violence et crier ne mènent pas au succès.
Privilégiez des séances de dressage variées et courtes car elles favorisent un apprentissage efficace et maintiennent l’intérêt du chien.

Bonne mémoire

Docile, obéissant et affectueux, le molosse possède une bonne mémoire. Il jouit d’une capacité d’apprentissage rapide et se souvient des règles de son maître. Mais ne criez pas trop vite victoire. Si vous ne le prenez pas en main correctement et êtes négligent, vous serez dépassé en un rien de temps. En effet, le Leonberger est parfois têtu et peut devenir ingérable. Ne négligez donc pas sa socialisation et son éducation. Dans l’idéal, commencez le plus tôt possible.
La socialisation précoce est utile afin d’éviter les comportements agressifs ou timides. Elle assure aussi une bonne maîtrise du chien en public.

Son hygiène et entretien

Comme tous les animaux, le Leonberg requiert un entretien adapté. Cela permet de le maintenir en bonne santé.

Perte de poils

À l’inverse de la densité de sa fourrure, le chien perd très peu de poils. Cependant, il demeure sujet à deux mues annuelles (en automne et au printemps). Pendant ces périodes, la perte de poils est importante.

Toilettage

Le double pelage du molosse est composé :

  • D’un poil de couverture bien couché et relativement long.
  • D’un sous-poil épais.

Le molosse a une crinière de poils plus épais / plus longs sur la poitrine et le cou, et des franges sur les pattes. Même si son pelage est quasi-autonettoyant, brossez-le deux à trois fois par semaine. Cela est essentiel pour maintenir les qualités protectrices et la beauté de la robe, et éviter la formation de nœuds. Si votre compagnon se baigne fréquemment, surveillez de près ses oreilles tombantes.
Un entretien régulier est requis pour préserver l’aspect et la propreté de la robe de l’animal. Procédez à des brossages plus fréquents pendant chaque mue et éliminez les poils morts.

Ses maladies fréquentes

Cet animal robuste résiste bien aux conditions climatiques difficiles. Cependant, il est prédisposé à certaines affections et maladies : torsion de l’estomac, dysplasie de la hanche, paralysie laryngée, ostéosarcome … Comme d’autres races canines, il peut aussi être atteint de troubles oculaires héréditaires.
Faites examiner les hanches et les yeux de votre animal de compagnie. Les frais vétérinaires sont généralement élevés. Pour cela, il est préférable de souscrire une assurance pour votre Leonberg.

Dysplasie de la hanche

Il y a un mauvais ajustement des os des articulations de la hanche.

Torsion de l’estomac

Ce trouble grave (et potentiellement mortel) se produit lorsque l’estomac gonfle et se tourne. Le flux sanguin vers les intestins et l’estomac est bloqué.

Paralysie laryngée

À cause de la fermeture des voies respiratoires au niveau du larynx, le chien inspire difficilement de l’air.

Son alimentation

Ce chien géant a un gros appétit et une croissance rapide. Dès son plus jeune âge, donnez-lui des aliments riches en oligo-éléments, vitamines et minéraux. Une telle alimentation répond aux besoins de ses cartilages et articulations, et garantit une ossification optimale. Une fois votre compagnon adulte, fournissez-lui des croquettes formulées pour les grandes races. Deux repas au quotidien sont recommandés. Ils doivent être composés de légumes, de riz et de viande.
Assurez-vous que le Leonberg ne fasse pas des exercices physiques importants avant et après avoir mangé. De cette façon, il sera à l’abri de graves problèmes à l’estomac.
À cause des risques de torsion-dilatation de l’estomac dont est sujet l’animal, servez-lui uniquement des repas fréquents et légers. Pour maintenir son énergie et sa santé, des consultations régulières chez un vétérinaire sont indispensables.

L’histoire de la race

Leonberger

Les origines du chien remontent au milieu du 19ème siècle.

Origine de la race

Le nom du chien vient de la ville allemande de Leonberg, à proximité de Stuttgart. Heinrich Essig, un conseiller municipal de la région, a croisé un mâle Saint-Bernard et une femelle Terre-Neuve (1830 – 1840). Cette dernière a mis bas à des chiots de grande taille, dotés de poils longs et blancs. Le développement d’une race dont l’aspect ressemblerait à un lion : tel était l’objectif d’Essig.
Par la suite, H. Essig a enrichi son croisement avec un chien de Montagne des Pyrénées. C’est ainsi qu’il a atteint le standard de la race actuelle. Si le Leonberger était autrefois utilisé comme chien de garde, sa popularité a fortement décliné lors des deux guerres internationales. De nos jours, il est surtout élevé comme animal de garde et de compagnie au sein des foyers.
La FCI a accepté la race à titre définitif en 1955. Il a fallu attendre 1996 pour la publication du standard officiel en vigueur.

Reconnaissance officielle

De nombreux organismes canins à travers le monde ont reconnu le Leonberg. Grâce à la reconnaissance officielle, les différents propriétaires peuvent prendre part à des compétitions et expositions canines.

  • International : Fédération cynologique internationale (FCI) – Standard 145. Citons également l’Union internationale du Leonberg.
  • Allemagne : Verband für das Deutsche Hundewesen (VDH).
  • France : Société centrale canine (SCC).
  • Royaume-Uni : Kennel Club (KC).
  • États-Unis : American Kennel Club (AKC) – Catégorie des chiens de travail.

Notre avis sur le chien Leonberg

Vous êtes à la recherche d’un chien obéissant, calme et doux ? Optez pour le Leonberg. Originaire d’une ville allemande dont il porte le nom, ce grand chien a un pelage abondant. Malgré sa taille imposante, il est réputé pour sa loyauté et sa gentillesse envers sa famille. Une éducation positive et une socialisation précoce contribuent au développement de sa nature protectrice et de son caractère équilibré.
Vous disposez de suffisamment de temps pour vous occuper intellectuellement et physiquement d’un Leonberger ? Vous êtes prêt à répondre à ses exigences en termes de santé, de toilettage et de nutrition ? Vous aurez un animal domestique d’une fidélité incomparable à vos côtés. Il vous accompagnera pendant une dizaine d’années, contre vents et marées.

Utilisation

Une particularité du Leonberg se trouve dans sa polyvalence. Il excelle notamment dans de multiples activités. Autrefois, il était utilisé comme animal de travail pour la surveillance et le tirage de charrettes. De nos jours, il participe activement à des compétitions d’agility, d’obéissance et de conformation.

De plus, il est un bon compagnon de famille. Sa taille et sa force lui permettent aussi d’intervenir dans les activités de sauvetage aquatique. D’autres personnes s’en servent comme chien de thérapie pour son tempérament équilibré et son caractère doux.

FAQ

Est-ce que le Leonberg bave beaucoup ?

Les commissures de ses lèvres étant fermées, le Leonberg ne bave pas beaucoup. Ainsi, il ne laisse pas sa salive partout où il passe. Si vous recherchez un compagnon à quatre pattes propre, privilégiez-le.

Est-ce que le Leonberg est un bon chien de garde ?

Ressemblant physiquement au Saint-Bernard, le Leonberg appartient à la famille des molosses. Il est un animal de compagnie affectueux, fidèle, élégant, patient et calme avec son maître. Mais il est aussi reconnu pour ses qualités de chien de garde. Le plus souvent, il s’avère dangereux pour les invités indésirables. Son corps imposant et musclé, sa grande taille et sa force lui permettent de défendre toujours courageusement son foyer.

Afin de protéger son propriétaire contre les intrus, le Leonberg aboie bruyamment.

Quel est le chien le plus fort de France ?

Tout d’abord, notons que la puissance de morsure d’un chien permet de déterminer sa force. Elle se mesure en livres par pouce carré (PSI).
Originaire de France, le Dogue de Bordeaux est une race puissante et grande. Il est connu pour sa dentition importante et sa tête massive. Capable de mordre à 556 PSI, il est le chien le plus fort de l’Hexagone. De son côté, le Leonberg a un mordant de 399 PSI.
Précisons qu’une puissance de morsure élevée n’est pas synonyme d’une grande dangerosité ou agressivité.

Partager ce contenu

👉
Pour en savoir plus

Bons plans, conseils, ne manquez aucun conseil !

Conseils-animaux.fr, 2024