manage_search

L'espérance de vie d'un chien

  1. Les races de chien >
  2. Espérance de vie d’un chien
Espérance de vie d'un chien

Tout comme les humains, l’espérance de vie des chiens n’est pas la même pour tous. Elle se situe entre 11 et 12 ans, toutes races de chiens confondues. Mais il est certain que ce chiffre cache de grandes disparités, en partie dues à la race. Mais pas seulement. D’un autre côté, La FACCO, (Chambre syndicale des fabricants d’aliments pour chiens, chats, oiseaux et autres animaux familiers) nous apprend qu’entre 1996 et 2018, l’espérance de vie des chiens a augmenté d’un an, passant de 11,8 à 12,7 ans. Nous allons voir quels sont les facteurs qui font progresser la durée de vie des chiens, et comment nous pouvons influer sur cette donnée.

Les facteurs qui font fluctuer l’espérance de vie des chiens

La durée moyenne de la vie d’un chien se situe entre 10 et 15 ans. Entrent en jeu des facteurs génétiques, la race, la taille, mais aussi les conditions de vie et l’alimentation. Examinons de plus près ces différents facteurs.

La race et la taille

D’une manière générale, on peut affirmer que plus les chiens sont de petite taille, plus leur espérance de vie est longue.

Ainsi, les chiens miniatures et très petits (toy) peuvent vivre jusqu’à 16 ans et parfois atteindre 20 ans. C’est le cas pour le Yorkshire ou le chihuahua).

Les chiens de petite et moyenne taille vivent entre 13 et 15 ans. C’est le cas du caniche, du cocker, du beagle.

Les grands chiens et les chiens géants (terre-neuve, mastiff, saint-bernard) n’atteignent souvent pas 10 ans.

Mais ces chiffres ne sont que des moyennes, et il est vrai qu’à l’intérieur d’une même catégorie de taille, certaines races vivent plus longtemps que d’autres. Un berger allemand peut vivre jusqu’à 12 ans alors qu’un boxer arrive difficilement jusqu’à 10 ans.

En revanche, on sait qu’un chien croisé est plus robuste qu’un chien pure race et vivra en moyenne un an de plus.

Le sexe

Les femelles vivent un peu plus longtemps que les mâles, environ 6 mois de plus. Ceci est dû à leur équilibre hormonal et aux œstrogènes qui ont un effet positif sur leur système immunitaire et cardiovasculaire. Signalons que le mâle castré vit en moyenne deux ans de plus qu’un mâle non castré.

La génétique

Parmi les races pures, certains chiens développent des maladies spécifiques et héréditaires. Par exemple, le Cavalier King Charles est prédisposé à des maladies cardiaques, de nombreuses races comme le berger allemand développent une dysplasie de la hanche.

La morphologie

Parmi les chiens de taille moyenne, on constate que les chiens ayant un museau long ont une espérance de vie plus élevée, alors que les chiens ayant un museau plat comme le bouledogue français ou le carlin ont des résultats bien inférieurs. En effet, les races brachycéphales sont sujettes à plusieurs problèmes de santé, notamment des difficultés respiratoires et des problèmes de peau.

Les maladies chroniques

En dehors des maladies génétiques, les chiens peuvent être sujets à des maladies chroniques comme le diabète qui réduisent sensiblement l’espérance de vie.

L’alimentation

C’est un fait établi, les chiens qui ont une alimentation équilibrée et qui ne sont pas en surpoids vivent plus longtemps que les chiens qui mangent des aliments de mauvaise qualité, avec peu de protéines animales, et qui deviennent obèses, ce qui est malheureusement le cas pour nombre d’entre eux.

Les visites chez le vétérinaire

Un chien qui est régulièrement suivi par un vétérinaire, qui est vacciné, vermifugé et examiné annuellement est un chien qui a plus de chance de vivre longtemps qu’un chien qui est laissé à lui-même et dont on s’occupe peu.

Le mode de vie

Un chien doit sortir, se dépenser, se défouler suffisamment pour évacuer son stress. Un chien qui ne sort pas assez, qui s’ennuie et qui passe sa journée à attendre son maître est un chien malheureux, et cela se ressentira sur sa longévité.

Les facteurs accidentels

Les chiens ne sont malheureusement pas à l’abri d’un événement qui vient subitement abréger leur vie ; c’est le cas des maladies graves attrapées par contagion, des coups de chaleur ou des accidents sur la voie publique.

La durée de vie d’un chien

Il est vrai que pour certaines personnes qui veulent adopter un chien, connaître la durée de vie moyenne par race est un indicateur qui peut influer sur leur choix. Voici un panorama de la question.

Selon des études précises qui ont été faites sur la longévité des chiens, on peut affirmer que plus la taille des chiens augmente, plus l’espérance de vie diminue, exception faite des très petits formats ou toy qui ont une espérance de vie un peu plus limitée que les chiens de petite taille. On estime que l’espérance de vie baisse de 6 mois par tranche de 10 kg de poids. En revanche, les chiens croisés vivent en moyenne un an de plus que des chiens pure race de même taille.

Longévité des 100 races de chiens les plus connues :

RaceLongévité
Airedale terrier10 à 13 ans
Akita Inu10 à 12 ans
Alaskan Malamute12 ans
American Strattfordshire terrier10 à 14 ans
Barbet15 ans
Barzoï13 ans
Basenji12 ans
Basset hound12 ans
Beagle12 à 15 ans
Bearded collie13 à 15 ans
Beauceron10 à 13 ans
Bedlington terrier15 ans
Berger allemand10 à 12 ans
Berger américain miniature13 à 15 ans
Berger australien12 à 15 ans
Berger belge malinois10 à 12 ans
Berger des pyrénées14 ans
Bichon frisé12 à 15 ans
Bichon havanais14 à 16 ans
Bichon maltais12 à 15 ans
Bobtail13 ans
Bodeguero12 à 14 ans
Border Collie10 à 14 ans
Border terrier13 à 15 ans
Boston terrier13 ans
Bouledogue français9 à 11 ans
Bouvier australien12 à 15 ans
Bouvier des Flandres12 ans
Boxer10 à 12 ans
Braque allemand12 à 14 ans
Braque français13 ans
Braque hongrois viszla15 ans
Briard13 ans
Bull terrier12 ans
Bulldog anglais8 à 10 ans
Bullmastiff8 à 10 ans
Cairn terrier14 à 15 ans
Cane corso10 à 11 ans
Caniche12 à 15 ans
Carlin12 à 15 ans
Cavalier King Charles9 à 14 ans
Chihuahua14 à 16 ans
Chow-chow13 ans
Cocker anglais13 à 15 ans
Colley14 ans
Dalmatien13 à 14 ans
Doberman12 ans
Dogue allemand8 à 12 ans
Dogue argentin10 à 14 ans
Dogue de Bordeaux10 à 12 ans
Épagneul breton14 à 15ans
Épagneul tibétain12 à 15 ans
Eurasier12 à 13 ans
Fox-terrier14 ans
Golden retriever12 à 14 ans
Greyhound13 ans
Jack Russel terrier13 à 14 ans
Labrador retriever10 à 14 ans
Saluki12 à 14 ans
Leonberg11 à 12 ans
Levrier afghan11 à 12 ans
Lhassa-apso12 à 15 ans
Mâtin de Naples10 ans
Patou12 ans
Parson Russel terrier13 à 14 ans
Pékinois13 ans
Petit brabançon12 à 15 ans
Pinscher allemand12 à 15 ans
Pittbull11 à 13 ans
Pointer anglais13 à 14 ans
Rottweiler12 ans
Saint-Bernard10 à 12 ans
Samoyède12 à 13 ans
Schnauzer12 à 13 ans
Scottish terrier13 à 15 ans
Setter anglais14 ans
Setter gordon13 ans
Setter irlandais13 ans
Sharpeï12 ans
Shetland12 à 14 ans
Shiba-inu13 ans
Shih-tzu13 à 14 ans
Siberian husky12 à 13 ans
Spitz nain allemand14 ans
Teckel12 à 14 ans
Terre-neuve12 ans
Welsh corgi14 ans
Westie12 à 14 ans
Whippet13 à 14 ans
Yorkshire terrier12 à 15 ans

Espérances de vie des chiens par rapport à leur taille et à leur race :

Taille des racesExemples de racesLongévité
Moins de 5 kgChihuahua, maltese, toy terrier, bichon havanais13,8 ans
5 à 10 kgTerrier de Norfolk, affenpinscher, shih-tzu, caniche nain, pékinois14,2 ans
10 à 20 kgChihuahua, maltese, toy terrier, bichon havanais13, 6 ans
20 à 35 kgCocker anglais, épagneul breton, border collie, braque12,5 ans
Plus de 35 à 50 kgAkita inu, dogue de Majorque, briard, beauceron10,6 ans
Plus de 50 kgDogue du Tibet, saint-bernard, terre-neuve, mastiff10 ans
La race qui vit le plus longtempsChihuahua20 ans
La race qui vit le moins longtempsBerger du Caucase5,4 ans
Chien croisé12 ans

Les chiens malades

Qu’il soit de petite ou de grande taille, un chien malade verra son espérance de vie diminuer. Mais cela dépend du type de maladie, de la précocité du diagnostic et du traitement administré.

Le chien diabétique

Le diabète sucré, chez le chien, est principalement dû à un mauvais fonctionnement du pancréas. C’est une maladie chronique dont le chien ne guérit pas. Le diabète, s’il est pris à temps, c’est-à-dire avant l’apparition de complications, et que le traitement est correctement appliqué, ne va pas impacter de beaucoup l’espérance de vie du chien.

Le chien cardiaque

L’insuffisance cardiaque chez le chien peut avoir plusieurs causes : malformation, cardiopathie, arythmie. L’espérance de vie d’un animal atteint d’insuffisance cardiaque dépend du type et de la gravité de la maladie.
Si elle est prise suffisamment tôt et bien traitée, et si le chien a une bonne hygiène de vie, il peut vivre presque normalement et assez longtemps. Mais la maladie peut aussi progresser rapidement et mener rapidement à la mort.

Le chien dysplasique

La dysplasie de la hanche chez le chien est une malformation de l’articulation qui affecte souvent les chiens de grande taille. Si la dysplasie de la hanche est traitée suffisamment tôt et régulièrement suivie par le vétérinaire, le chien peut vivre pratiquement aussi longtemps qu’un autre chien. Toutefois, les douleurs de l’arthrose peuvent affaiblir et fatiguer le chien âgé.

Le chien atteint d’un cancer

Comme pour l’homme, le cancer est une maladie très grave et l’espérance de vie des chiens atteints de tumeurs cancéreuses ne dépasse pas 6 à 12 mois. Il peut être soigné pour allonger au maximum sa vie, tant qu’il ne souffre pas. Si le chien commence à souffrir, ce n’est pas la peine de rallonger le temps de ses souffrances, c’est pourquoi les maîtres ou les vétérinaires ont recours à l’euthanasie.

Le chien épileptique

Avec un traitement approprié, un chien épileptique peut vivre presque normalement et atteindre une longévité proche du chien en bonne santé. Tant que les crises sont courtes et espacées, elles n’altèrent pas son espérance de vie. Si elles deviennent trop répétées et dégradent la vie du chien et celle du maître, il faut avoir recours à l’euthanasie.

MaladieEffet sur la longévité
DiabèteN’impacte pas beaucoup l’espérance de vie si le diagnostic est précoce
Insuffisance cardiaqueL’espérance de vie dépend de la gravité de la maladie
DysplasiePas d’incidence sur l’espérance de vie mais il faut un suivi du vétérinaire
CancerL’espérance de vie ne dépasse pas 6 à 12 mois
ÉpilepsiePas d’incident sur l’espérance de vie si le traitement est adapté

Les 7 races de chiens qui vivent le plus longtemps

D’après des études récentes publiées par la revue Nature, on sait désormais que les chiens de petite taille et au long museau sont ceux qui vivent le plus longtemps.
Mais on sait aussi que les petites races atteignent l’âge adulte plus rapidement et vieillissent ensuite plus lentement.

Parmi celles-ci, nous pouvons citer :

RaceEspérance de vie
Lancashire heeler15 à 20 ans
Chihuahua15 à 20 ans
Caniche toy12 à 15 ans
Coton de Tuléar14 à 16 ans
Schnauzer miniature12 à 15 ans
Shetland12 à 13 ans
Yorkshire terrier13 à 16 ans

Les 7 races de chiens qui vivent le moins longtemps

A l’inverse, les chiens de très grand gabarit, et surtout ceux qui ont le museau aplati, ont l’espérance de vie la plus courte.
Ces races sont prédisposées à certaines maladies, et notamment aux cancers dont le taux augmentent avec le poids du chien, ce qui serait dû à un élevage trop sélectif et trop rapide.

Voici les 7 races que nous avons retenues :

RaceEspérance de vie
Bulldog anglais8 à 10 ans
Mâtin de Naples8 à 10 ans
Saint-bernard8 à 10 ans
Dogue de Bordeaux5 à 8 ans
Dogue allemand8 à 10 ans
Mastiff6 à 12 ans
Rottweiler8 à 10 ans

Comment augmenter la longévité d’un chien ?

Lorsqu’on adopte un chien, même si on sait qu’il ne vit pas tellement plus longtemps qu’une dizaine d’années, il faut se préparer à le perdre un jour, ce qui fatalement est un crève-cœur au moment où cela se produit.
Nous l’avons vu, certains chiens, en fonction de leur race et de leur morphologie, vivent plus longtemps que d’autres. Mais si l’on s’occupe bien de son animal, si on lui procure tout ce dont il a besoin pour être heureux, on peut augmenter sensiblement son espérance de vie.
D’ailleurs, depuis la loi de 2015 modernisant le statut juridique de l’animal, celui-ci est officiellement reconnu par le Code civil comme « un être vivant doué de sensibilité ».

Voici quelques conseils qui pourront vous aider à le rendre heureux et en bonne santé.

Une bonne alimentation

Une bonne alimentation est le garant d’une bonne santé. Il est important de donner une alimentation qui soit adaptée à votre chien, à sa race, à son âge et à son activité. Il faut répondre précisément à ses besoins nutritionnels en protéines, en vitamines et en oligo-éléments.
Il faut éviter tout ce qui est sucre, sodium, sous-produits de viande. Variez ses menus, achetez de la nourriture premium, adaptez son besoin en protéines. Il faut savoir que la stérilisation influe sur la prise de poids, il faut donc adapter les portions en fonction.

Le surpoids génère l’apparition de différentes pathologies comme les problèmes de peau, de rhumatismes, de diabète et des tumeurs cancéreuses.

Une activité physique et mentale adaptée à la race

Tous les chiens n’ont pas les mêmes besoins d’activité. Certains, comme le caniche ou le shih-tzu, sont peu exigeants et se contentent du tour du pâté de maisons, alors que d’autres ont un très grand besoin de se défouler et de courir : promenades en forêts, balades sportives, agility, et même recherche de leurre (berger australien, setter irlandais). Les chiens brachycéphales en revanche doivent être ménagés à cause de leurs articulations.
Certains chiens ont également besoin de faire travailler leur cerveau par des jeux d’intelligence et d’obéissance. Les promenades sont pour les chiens l’occasion de découvrir le monde, de le sentir, de faire des rencontres, de se déstresser. Tous ces éléments ne doivent pas être négligés.

Une visite annuelle chez le vétérinaire

Il est important de faire cette visite chez le vétérinaire qui pourra ainsi vérifier ses constantes, s’assurer qu’il n’est pas en surpoids, et découvrir éventuellement une pathologie qui pourra être soignée si elle est prise à temps. C’est aussi l’occasion de mettre à jour ses vaccins, indispensables à une longue espérance de vie.

Grâce aux progrès de la médecine vétérinaire, les chats et les chiens vivent de plus en plus vieux.

La surveillance du poids de forme

Un chien qui est trop gros, ne serait-ce que d’un kilo, est un chien qui risque de développer des maladies. Cette prise de conscience permet de surveiller son poids de forme. Pour ce faire, vous devez le manipuler et constater que vous sentez bien ses côtes et que vous êtes capable de les compter. Si vous devez appuyer pour les sentir, votre chien est en surpoids ou peut-être obèse.

La stérilisation

La stérilisation est un acte salvateur. Non seulement, elle évite à votre chien de fuguer et de ne pas avoir d’accident sur la voie publique, ce qui est malheureusement fréquent, mais elle réduit, chez la chienne, les infections utérines et les cancers mammaires. De même, elle limite, chez le mâle, les problèmes liés à la prostate.

Comparer l’âge du chien à l’âge de l’être humain

Il est tentant de comparer l’âge de notre chien avec l’âge d’un être humain. On dit souvent que l’on doit multiplier son âge par 7 pour avoir la correspondance entre les deux. En fait, c’est un peu plus compliqué. Il faut prendre en compte quelques critères :

  • le chiot vieillit 15 fois plus vite que l’homme pendant sa première année ;
  • pour la deuxième année, il faut ajouter 6 ans pour trouver l’âge humain correspondant ;
  • pour les années suivantes, il faut ajouter 4 ans pour trouver l’âge humain correspondant.

Mais ces éléments dépendent aussi de la race et de la taille. Tous les chiens n’ont pas la même régularité dans la phase de croissance, de l’âge adulte et de la vieillesse, ce qui, a contrario, est le cas pour les humains. Par exemple, les petits chiens ont une phase de croissance beaucoup plus rapide que les gros chiens.

Malgré tous ces paramètres, nous pouvons adopter ce tableau de correspondances en tenant compte de la taille du chien :

Poids du chienÂge du chienÂge humain
Moins de 15 kg1 an20 ans
2 ans28 ans
5 ans40 ans
10 ans60 ans
15 ans80 ans
20 ans110 ans
De 15 à 40 kg1 an18 ans
2 ans27 ans
5 ans45 ans
10 ans75 ans
15 ans102 ans
Plus de 40 kg1 an16 ans
2 ans22 ans
5 ans49 ans
10 ans96 ans
13 ans120 ans

FAQ

Est-ce qu’un chien peut vivre 20 ans ?

L’espérance de vie dépend de nombreux facteurs comme la race et la génétique. Le chihuahua est un chien qui peut vivre jusqu’à 20 ans. Certains chiens déjouent tous les pronostics et peuvent dépasser cette limite d’âge.

Est-ce que 13 ans, c’est vieux pour un chien ?

13 ans, c’est effectivement vieux pour un chien, cela correspond en moyenne à 70 ans pour un homme, mais certains chiens dépassent largement cet âge.

Quelle est la race de chien qui vit le plus longtemps ?

Beaucoup de races de petite taille vivent très longtemps, mais c’est le chihuahua qui détient le record avec une moyenne de 15 ans d’espérance de vie.

Combien de temps vit un chihuahua ?

La longévité d’un chihuahua atteint facilement 14 à 16 ans en moyenne, mais certains peuvent vitre jusqu’à 20 ans.

Combien de temps vit un berger australien ?

Le berger australien est un chien de taille moyenne. Ces chiens ont une espérance de vie allant de 13 à 15 ans maximum.

Quelle est l’espérance de vie d’un chien épileptique ?

Un chien épileptique qui a un traitement à vie et qui répond bien au traitement qu’on lui donne, c’est-à-dire qu’il ne fait pas plus d’une crise par jour et qui ne dépasse pas plus de 5 minutes, aura une espérance de vie normale. Mais un chien épileptique doit être entouré, rassuré, et correctement suivi par un vétérinaire. Si ce n’est pas le cas, ou si les crises sont trop fortes, on est obligé d’abréger ses souffrances en le faisant piquer

Partager ce contenu

👉
Pour en savoir plus

Bons plans, conseils, ne manquez aucun conseil !

Conseils-animaux.fr, 2024